Avr 162017
 

Ajoutée le 14 avr. 2017

Marwan Muhammad est directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Dans un contexte musulman, il explique à partir du Coran la supériorité de la communauté musulmane sur les non musulmans. Mais dans les médias mécréants, il ignore bizarrement ce même Coran et joue au parfait laïc et défenseur des libertés.

Avr 072017
 

Source: Ce deuxième livre de Waleed al-Husseini est un dernier cri d’alarme avant un tournant décisif, un point de non-retour. L’auteur nous dit en substance qu’il est déjà trop tard pour beaucoup de choses et que l’essentiel est maintenant en jeu – la liberté, la démocratie, la laïcité et tous les acquis de la République. Pour nous en convaincre, il nous livre son analyse complète de l’islam et de la situation en France. Son parcours exceptionnel, son expérience d’une société 100% musulmane dont il a dû s’échapper, et ses activités en France depuis lors, avec son engagement en faveur des qualités fondamentales de la démocratie moderne, lui procurent un bagage précieux et un regard unique sur des aspects du problème que très peu de gens peuvent ou veulent observer, sans parler de les maîtriser.

Il a choisi un ton extrêmement direct et franc, au risque de heurter de nombreuses sensibilités. Plus question pour lui de ménager les bonnes âmes – il dit les choses comme il les voit, et cela fait souvent très mal. Il parle de gens nourris de haine dès l’enfance, des traits caractéristiques et constants d’un islam né d’une guerre médiévale qu’il n’a jamais vraiment dépassé, d’organisations conçues et maintenues dans le but de répandre cet islam, des motivations très diverses mais concourantes des acteurs musulmans intervenant en France et, en filigrane, des traîtres – ces gens et ces institutions en place qui se gargarisent de valeurs humanistes ou républicaines qu’ils trahissent dès qu’il s’agit d’islam.

Il aborde tous les sujets qui fâchent et que personne ou presque, dans l’establishment politique et médiatique, ne veut discerner. La politique de l’autruche, les illusions des uns et des autres, la nature communautarisme de la foi musulmane, la dichotomie forcée entre citoyenneté et croyance pour les musulmans et les menaces que cela fait peser sur la laïcité; ce qu’il appelle la «guerre des terminologies» avec tous ces termes qui embrouillent les débats, l’islamophobie, la haine, le racisme, la radicalisation, la régression, la «colonisation graduelle», l’«islamisation persuasive», le parallèle entre jihad et terrorisme, le mensonge grotesque de l’islam dit éclairé ou modéré, le rejet de la modernité. Tout cela comme autant de facettes d’un enfer qu’il connaît bien pour y avoir vécu et qu’il voit maintenant progresser dans son pays d’adoption, telle une coulée de lave.

C’est un livre dur, noir, anguleux, contondant, sans fausse courtoisie. Un choc. Certains en resteront au stade du déni. Mais ceux qui voudront bien aller au-delà y gagneront une largeur de vue permettant sinon de résoudre le problème de l’islam en France, du moins d’en éviter les principaux pièges, où pour l’instant des pans entiers de la société française semblent bien décidés à s’engouffrer. La France a un besoin urgent de voix telles que celle de Waleed al-Husseini, pour percer le voile d’affabulations et de trahisons derrière lequel avance la menace existentielle, la maladie de la soumission, religieuse ou politique, au dieu de l’islam. Une maladie pour laquelle il n’existe pas encore de remède et qui, depuis des décennies maintenant, fait de plus en plus de victimes.

Avr 012017
 

Source  Matthieu Baumier

Matthieu Baumier est essayiste et romancier. Publié le 01 avril 2017 / Politique Mots-clés : , , , , , ,

amine khatmi islam laicite ps

Non je ne me tairai plus est un témoignage saisissant. Retour sur les faits à l’origine de ce livre. Des paroles et des actes, 21 janvier 2016. Sous-titre : Les deux France. Pujadas convie Daniel Cohn-Bendit et Alain Finkielkraut à débattre autour des drames de l’année 2015. À la 42e minute, l’animateur donne la parole à une troisième France : Wiam Berhouma, jeune femme de 26 ans, professeur d’anglais dans un collège et de « confession musulmane ». Selon Pujadas, elle veut s’adresser à Finkielkraut. L’animateur insiste sur le fait que Wiam Berhouma ne serait « encartée dans aucun parti ».

Raciste, la société française?

Devant son écran, Amine El Khatmi n’en croit pas ses oreilles. Wiam Berhouma déroule calmement sa haine de la République et parle d’islamophobie en tant que « racisme d’État ». La cible ? Finkielkraut et ceux qui, selon elle, favoriseraient une libération de « la parole raciste », laquelle serait « largement partagée par une grande partie de la société française ». El Khatmi bout : la société française en « grande partie » raciste ? L’élu socialiste est épouvanté par le discours de haine de Wiam Berhouma, invitée par un Pujadas ne pouvant ignorer ses sympathies affichées pour le Parti des Indigènes de la République, le PIR — acronyme réaliste.

par rinmedia

Lynchage 2.0 du « collabeur »… Continue reading »

Mar 262017
 

 

S’il y avait une personne qui se sentait responsable de la qualité des émissions politiques de France Télévision, il serait temps qu’elle justifie son salaire. “L’émission politique” devrait être revue de fond en comble et ses animateurs remplacés pour cause de malhonnêteté intellectuelle grossière.

Entre le festival d’islamistes décomplexés que l’on fait passer pour représentatifs des Français de confession musulmane, les sympathisants du Parti des indigènes et les soutiens du camp décolonial (camp raciste interdit aux blancs) présentés comme des militants anti-racistes ou des pédagogues et le “people” psychologiquement fragile érigé en vox du populi, ce n’est plus un panel d’invités qu’ils sélectionnent, mais une galerie de grotesques qu’ils exposent et une idéologie qu’ils servent. La récurrence dans le choix d’invités douteux accréditant l’idée que l’on est davantage confronté à une volonté de manipulation et à des actes militants qu’à la défaillance d’un journaliste médiocre qui bâclerait son travail. Continue reading »

Mar 182017
 

Forum Research : Seulement 14% des Canadiens appuient la #Motion103 sur l’islamophobie

Photos d’une consultation privée de membres du caucus libéral fédéral avec des leaders islamistes sur la Motion M-103. Cette rencontre qui s’est déroulée le 8 février 2017 a fait l’objet d’un article de Point de Bascule.

Message Twitter original
https://twitter.com/iamIqraKhalid/status/829386786908540932/photo/1 / WebArchive

Photos agrandies archivées GAUCHE / DROITE

PHOTO DE GAUCHE (Les participants vus de face de gauche à droite)

SALMA ZAHIDDéputée libérale Scarborough Centre
IHSAAN GARDEEDirecteur exécutif CNMC / CAIR-Canada
HAROUN BOUAZZICo-président AMAL-Québec
FRANK BAYLISDéputé libéral Pierrefonds-Dollard
ABDELBASSET BENAISSA Gestionnaire Islamic Relief Canada
MOHAMED YANGUI Président Centre culturel islamique de Québec

PHOTO DE DROITE (Les participants vus de face de gauche à droite)

IDIL ISSA Directrice des communications Institut La route de la soie (Montréal)
AMIRA ELGHAWABY Directrice des communications CNMC / CAIR-Canada
SABRINA SASSI Étudiante au doctorat Université Laval (Québec)
IQRA KHALIDDéputée libérale Mississauga-Erin Mills Continue reading »

Mar 122017
 

Source  12/03/2017 à 13h58

Recep Tayyip Erdogan, le 12 mars 2017.

Après l’interdiction d’entrée aux Pays-Bas, samedi, du ministre turc des Affaires étrangères, le pays a expulsé une autre responsable politique turque, sur fond de crise diplomatique naissante entre les deux pays. Continue reading »

Mar 022017
 

Source (voir les autres sources à la fin du billet):

Continue reading »

Fév 212017
 

Source Mardi 21 Février 2017 à 12:09

Directeur adjoint de la rédaction de Marianne

Pour les journaux qui ont encensé Mehdi Meklat, la révélation de son vrai visage n’est qu’une manipulation organisée par l’extrême droite et les « islamophobes ». Esprits sérieux, s’abstenir.
Comment enterrer l’affaire Mehdi Meklat ? L’exercice n’est pas des plus simples tant les propos tenus par celui que Le Monde avait baptisé « la voix des discriminés », véritable vedette de la sphère médiatique, exhalent les effluves les plus rances.

Continue reading »

Fév 102017
 

Source

Photo - Iqra Khalid

42e législature, 1re session M-103
Racisme et discrimination religieuse systémiqueTexte de la motionQue, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait : a) reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population; b) condamner lislamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés; c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait (i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, dont l’islamophobie, au Canada,

Continue reading »

Fév 022017
 

Source: La prière fait partie des 5 piliers de l’islam, qui sont : L’attestation de la foi, la prière, le jeûne, l’aumône et le pèlerinage. En droit musulman, celui qui nie l’obligation de prier est considéré comme apostat et passible de la peine de mort. Et celui qui ne prie pas par paresse est considéré comme un pécheur, et doit être contraint de prier. Puis, s’il refuse, il peut être mis à mort. Cette obligation de prier, sous peine de mort, est confirmée dans le traité de droit d’Ibn Ruchd, le fameux philosophe et juriste dit Averroès (décédé en 1198). Le père de famille peut contraindre les membres de sa famille qui ne s’y conforment pas, et cela s’applique même au mineur à partir de l’âge de dix ans. Extrait de l’article de Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh.

 


Mahomet et prière.

Continue reading »

Jan 092017
 

Source    Eric Burgraff Mis en ligne il y a 11 heures| mis à jour à 13:54 Noir Jaune Blues

Vingt ans après, Le Soir a remis au goût du jour son enquête « Noir, Jaune, Blues », en collaboration avec la RTBF. Une réalité domine : le Belge moyen s’est trouvé une victime, l’étranger.

Continue reading »

Déc 182016
 

Source Par Isabelle Kersimon Mis à jour le 17/12/2015 à 18:29 Publié le 17/12/2015 à 16:44

FIGAROVOX/ANALYSE – Gilles Clavreul, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) a déclenché la polémique en dénonçant plusieurs collectifs antiraciste proches de Tariq ramadan. Le décryptage d’Isabelle Kersimon.


Isabelle Kersimon est journaliste. Elle a coécrit, avec Jean-Christophe Moreau, Islamophobie: la contre-enquête (Plein Jour, 288p, 19€, octobre 2014).


Volée de bois vert contre Gilles Clavreul. Qui sont les islamistes qu’il dénonce vaillamment et qui lui valent les remontrances de Libération, L’Humanité… et de la LDH?

Continue reading »

Déc 112016
 

Sayyed Al-Qimni : l’anti – Ramadan

Dimanche 22 mai, ce Voltaire des temps modernes, figure du monde intellectuel au Moyen-Orient, plusieurs fois condamné à mort et menacé pour oser défendre la laïcité est venu à Bruxelles à notre rencontre.

Il est très difficile pour moi, jeune Tunisien laïque et progressiste, de rester objectif en parlant de Dr. Sayyed Al-Qimni.

La lecture de ses livres représente un commun et une étape primordiale chez les jeunes progressistes du monde arabe dans leur long chemin vers la modernité et l’émancipation.

Malgré cette haute estime et un très fort sentiment de reconnaissance en Tunisie et plus largement dans le monde arabe, ce grand professeur égyptien est ignoré des lecteurs français pour n’avoir pu dépasser la barrière de la traduction. Continue reading »

Déc 102016
 

Source  Par Julien Licourt Mis à jour le 10/12/2016 à 08:44 Publié le 09/12/2016 à 06:00

Geert Wilders, à son procès.

Le patron du Parti pour la liberté a néanmoins été relaxé du chef d’incitation à la haine pour des propos controversés sur les Marocains. Absent à l’annonce du verdict, il a fait savoir son intention de faire appel. Continue reading »

Nov 142016
 

Slimane Bouhafs, martyrisé en prison

Coupable d’être Kabyle, coupable d’être chrétien, Slimane Bouhafs devra purger une peine de 3ans dans les goulags algériens, loin de sa famille.

Transféré il y a un mois de la prison de Sétif à celle de Constantine, région algérienne connue pour sa kabylophobie, Slimane Bouhafs ne cesse de subir quotidiennement agressions, intimidations et menaces. Continue reading »

Nov 142016
 

Source Publié le 7 Novembre 2016 – Mis à jour le 11 Novembre 2016

Crise des migrants

Si l’Allemagne affiche aujourd’hui son plus faible taux de chômage depuis la réunification (5,8%), l’arrivée massive de réfugiés sur le marché du travail, pour la plupart non qualifiés, risque de poser des problèmes d’intégration économique et de pénaliser durablement la croissance allemande.

Pourquoi l'intégration économique des réfugiés en Allemagne se révèle déjà plus compliquée que prévu

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/page-profil/public/fiches/2014/12/capture-decran-2014-12-12-a-03.06.13-convertimage.jpg?itok=T_UUdyXf

Laurent Chalard

Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.

Atlantico : Alors que le taux de chômage en Allemagne est à son plus bas depuis la réunification (5,8%), les chiffres pourraient repartir à la hausse dans les prochains mois, une fois que les réfugiés, pour l’instant en formation, rentreront sur le marché du travail. Le taux de chômage des réfugiés, aujourd’hui de 75%, serait, selon les calculs des économistes de 40% en 2021. Que nous disent ces prévisions “catastrophiques” de la future santé économique et sociale de l’Allemagne? Quelles difficultés l’intégration des réfugiés sur le marché de l’emploi risque-t-elle de poser? 

Continue reading »

Nov 132016
 

Source  Par Alexandre Devecchio Publié le 11/11/2016 à 20:57

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Un an après le 13 novembre et à l’ocasion de la sortie de son dernier livre, Détruire le fascisme islamique, Zineb El Rhazoui a accordé un entretien fleuve au FigaroVox. Selon elle, on ne pourra pas vaincre le terrorisme sans s’attaquer à l’idéologie qui le sous-tend.
Zineb El Rhazoui est une journaliste et militante des droits de l’homme franco-marocaine, née le 19 janvier 1982 à Casablanca. Elle vient de publier Détruire le fascisme islamique qui paraît aux éditions Ring.

PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE DEVECCHIO @AlexDevecchio

FIGAROVOX. – Dans votre dernier livre Détruire le fascisme islamique, vous dénoncez le concept d’islamophobie. Pourquoi?

Continue reading »

Oct 302016
 

Il faut en finir avec l’Islam de France

Publié le par Atman Zerkaoui, membre du PIR

Le gouvernement l’a de nouveaux dit, il faut un Islam de France. Bigre ! Encore un énième machin construit par l’état et complètement déconnecté des musulmans vivant en France ? Sans doute. Mais cela apparaît dans un contexte de répression accentuée. Les récentes déclarations de Manuel Valls concernant la fondation de l’Islam de France augurent une accentuation de la répression généralisée à l’ensemble des musulmans et des mouvements indigènes autonomes qui s’opposent au pouvoir.

Avant d’aller plus loin, posons le contexte. Qu’est-ce que l’islam de France ?
Continue reading »

Oct 082016
 

Source Samedi 08 Octobre 2016 à 11:00

Dans un livre à paraître le 12 octobre, l’essayiste et collaboratrice de “Marianne” Caroline Fourest défend notre modèle laïque trop souvent attaqué. Après les attentats de janvier 2015, Barack Obama vantait la supériorité de l’intégration “à l’américaine”. Autre front, en France, où certains groupes, sous couvert d’antiracisme, tentent aussi de saper ce fondement républicain. Extraits.
Caroline Fourest publie un nouveau livre, “Génie de la laïcité”, dont les bonnes feuilles sont à retrouver dans “Marianne”. – BALTEL/SIPA

C’est une scène devenue récurrente sur nos plateaux de télévision. Une jeune femme présentée comme «musulmane apolitique», en réalité très militante et radicale, se lève face à un intellectuel, si possible juif, comme Alain Finkielkraut, pour dénoncer une forme de racisme spécifiquement français.

Continue reading »