Mar 252017
 

Source Posté par Stéphane Arrami le ven, 2017-03-24 20:36

Le Collectif National des Amazighs de France (CNAF) adresse une lettre ouverte aux onzes candidat-es à l’élection présidentielle française. Les Français Amazighs ont rendez-vous le 23 avril et le 7 mai prochain pour désigner le (la) huitième président(e) de la Ve République.

Mesdames, Messieurs les candidat-es à l’élection présidentielle
Madame Nathalie Arthaud,
Monsieur François Asselineau,
Monsieur Jacques Cheminade,
Monsieur Nicolas Dupont-Aignan,
Monsieur François Fillon,
Monsieur Benoit Hamon,
Monsieur Jean Lassalle,
Madame Marine Lepen,
Monsieur Emmanuel Macron,
Monsieur Jean-Luc Mélenchon,
Monsieur Philippe Poutou.
Madame, Monsieur,

Vous avez décidé d’être candidat-e à la magistrature suprême du pays. A ce poste, la loi vous accorde larges prérogatives qui vous permettront si vous êtes élu-e, d’agir dans tous les domaines de la vie des citoyen-nes et de l’avenir du pays.

Continue reading »

Mar 152017
 

https://www.srf.ch/play/tv/nzz-standpunkte/video/hamad-abdel-samad-islam-und-islamkritik?id=b9c6c0d8-bcec-4f81-a2bb-0e037707042d

NZZ Standpunkte, Sonntag, 13:12 Uhr
Hamad Abdel-Samad – Islam und Islamkritik

Der Ägypter Hamed Abdel-Samad wurde 1972 in eine streng religiöse Familie hinein geboren und war als Student Mitglied der radikal-islamischen Muslimbruderschaft. Mit der Auswanderung nach Deutschland ging er den Weg der Selbstaufklärung.

 Posted by at 8 h 56 min
Mar 052017
 

Source  by  • March 3, 2017 • 0 Comments

Le Maghreb central au ixe siècle

En 647, les cavaliers arabes et musulmans mènent leurs premières razzias en Ifriqiya. Le Tell, pays montagneux et difficilement accessible à la cavalerie, reste en marge durant le premier siècle de la conquête. Les informations qui traitent de cette période sont rares et éparses : pour la Kabylie orientale, par exemple, on sait que Mila fut prise en 678, avant Constantine, sans que l’on puisse dater exactement la chute de cette dernière, qui était pourtant un centre économique majeur ; plus à l’ouest, dans les montagnes qui entourent Saldae (Béjaïa), l’opposition à laquelle les conquérants se heurtent est telle qu’ils baptisent la région el aadua, « l’ennemie ». Continue reading »

Mar 052017
 

Source

Le Hamas détruit les vestiges d’une église byzantine vieille de 1800 qui vient d’être découverte à Gaza pour effacer l’histoire Chrétienne

Pour les Palestiniens chrétiens, la destruction des vestiges d’une église Byzantine n’est qu’une tentative après l’autre des musulmans de l’Autorité Palestinienne (AP) et du Hamas, d’effacer l’histoire chrétienne et tous les signes d’une présence chrétienne en Judée Samarie et à Gaza. Un nombre croissant de chrétiens estiment aujourd’hui être devenus une cible pour l’AP et le Hamas en raison de leur religion.
Continue reading »

 Posted by at 4 h 53 min
Mar 042017
 

Ajoutée le 28 févr. 2017

Dounia Bouzar, nous parle de déradicalisation ou de désislamisation ? Nous savons qu’elle est anthropologue mais nous ne savions pas qu’elle était, aussi, trompologue…

Mar 042017
 

Source

ivre au vitriol sur l’islam politique, l’essai “Le fascisme islamique” de l’Allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad sort finalement en France, chez Grasset, six mois après que son éditeur initial a renoncé à le publier.
L’essai, best-seller en Allemagne où il a été publié en 2014, dresse un parallèle entre l’idéologie fasciste et l’islamisme, en remontant jusqu’aux origines du Coran.
Selon Hamed Abdel-Samad “l’idéologie fascisante ne s’est pas introduite dans l’islam avec la montée en puissance des Frères musulmans, mais est ancrée dans les origines historiques mêmes de l’islam”.
Il accuse l’islam d’avoir “mis fin à la diversité religieuse sur la péninsule Arabique, d’exiger de ses fidèles une obéissance inconditionnelle, de ne tolérer aucune divergence d’opinion et d’aspirer à dominer le monde”. “Le problème de l’islam n’est pas ceux qui le critiquent, mais bien lui-même, ses textes et sa vision du monde”.
Né en 1972 près du Caire, fils d?un imam, Hamed Abdel-Samad est devenu une des figures incontournables de la critique de l’islam en Allemagne. Il vit sous protection policière, en raison des menaces de mort qui pèsent sur lui.
L’essai aurait dû être publié en français à l’automne 2016 par la maison d’édition Piranha qui en avait acquis les droits en 2014. Mais son directeur, Jean-Marc Loubet, avait renoncé à sa publication pour des raisons de sécurité et en soutenant que les thèses défendues par l’auteur pourraient apporter de l’eau au moulin de l’extrême droite.
Hamed Abdel-Samad revient sur cet épisode dans le dernier chapitre, inédit, de son livre. “Déçu et furieux”, il déplore notamment que Piranha a choisi “de s’incliner face à la tactique d’intimidation des islamistes”.
Les “amis occidentaux de l’islam qui cautionnent un statut à part pour Mahomet afin de préserver la paix à l’intérieur de leurs frontières ne rendent pas service aux musulmans”, dit-il.
“Ceux qui respectent les musulmans et les prennent au sérieux sont en droit d’attendre d’eux qu’ils réagissent à la critique et à la satire exactement de la même manière que les croyants d’autres confessions”.
“Je suis un auteur qui critique vigoureusement l’islam, mais sans jamais stigmatiser les musulmans”, affirme l’auteur allemand qui considère les caricatures de Charlie Hebdo “comme un cadeau fait aux musulmans”.
Ces caricatures sont “une chance d’apprendre que seules les idées faibles ont besoin de se protéger en érigeant un mur élevé d’intimidation”.
Le livre a été publié en anglais en janvier 2016. Contacté par l’AFP, son éditeur français, Jean Mattern, a assuré que cette édition était conforme à l’édition originale allemande, sans auto-censure, avec seulement l’actualisation du dernier chapitre.
———————————
Le fascisme islamique
Parution : 01/03/2017
304 Pages : 
Prix : 20.00 €
Prix du livre numérique: 14.99 €
L’intellectuel allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad introduit sa réflexion sur les sources de l’islam politique par un rappel du contexte historique : l’islamisme des Frères Musulmans s’est développé en Egypte au même moment que le fascisme en Italie et le national-socialisme en Allemagne. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence chronologique. Selon l’analyse implacable de l’auteur, les principes fondateurs de l’islam politique et les étapes de son établissement dans la péninsule arabique prouvent que l’idéologie fascisante y est présente dès le premier jour. Le « fascislamisme » n’est pas une figure de style, mais une réalité historique. L’islamisme radical n’est pas la trahison ou la perversion récente d’une religion immaculée, mais la tare originelle de sa traduction dans le champ politique.
La foi musulmane individuelle est innocente, mais le pouvoir islamique est coupable.
Une contribution majeure – et provocante – au débat qui divise actuellement l’Occident.

Lire un extrait

 
 Posted by at 4 h 52 min
Mar 032017
 

Le Martyre des chrétiens d'Orient

Auteur : Frédéric Pons

Éditeur : Calmann-Lévy

Prix :19,90euros

Format : 150 x 230 mm

340 pages

Parution : 1 mars 2017

Acheter ce livreAcheter ce livre

Résumé

Le calvaire des chrétiens d’Orient est le premier génocide du 21e siècle. C’est ce que confirme ce document-choc, nourri de témoignages et de récits, fruit de nombreux reportages menés en Syrie et en Irak. Daech et les autres groupes islamistes veulent éradiquer toutes les minorités religieuses d’Orient au nom de leur islam radical. Certains États les soutiennent. D’autres ferment les yeux. Les chrétiens en sont les premières victimes. Frédéric Pons les a rencontrés : laïcs ou religieux, riches ou pauvres, ils racontent leur foi, leurs souffrances, leurs désillusions. Certains ont choisi l’exil. Beaucoup gardent l’espoir, aidés par de jeunes volontaires français aux profils étonnants. Dans leur détresse, ces nouveaux martyrs se tournent vers l’Occident. Ils attendent un soutien mais tout ce qu’ils obtiennent sont des discours. Ils découvrent la naïveté, l’incrédulité, parfois même une certaine complaisance avec leurs bourreaux. Dans leur détresse, ils veulent alerter l’Occident : « Ouvrez les yeux ! » Ce livre noir de la persécution leur donne la parole.

Frédéric Pons est un journaliste et écrivain. Grand reporter familier du Moyen-Orient. Il est professeur à Saint-Cyr et membre de l’Académie des Sciences d’outre-mer

 Posted by at 20 h 35 min
Mar 032017
 

Source : L’Orient LE JOUR, vendredi 1er mars 2017

LIBAN

Du Caire, al-Azhar s’attaque à la notion « anachronique » de dhimmitude

Le cheikh Ahmad Kabalan a fait sensation avec ces mots : « Al-Azhar nous représente. »

Continue reading »

Fév 262017
 

Source Par Auteur Jeannette Bougrab / Samedi 25 février 2017 à 11:15

L’incorrect. Fière de promouvoir la culture française à l’étranger, mais aussi d’être fille de harki, la directrice de l’Institut français de Finlande répond à Emmanuel Macron. Continue reading »

Fév 262017
 

Source by  • February 19, 2017 • 4 Comments

Désormais, mort ou vivant, le berbère l’autochtone, est indésirable en Afrique du nord. Il représente comme les kurdes, les assyriens, les coptes et les nubiens, un regrettable point de discontinuité dans la vastitude de l’empire arabo-islamique fabriqué de toutes pieces et, que le ciment, purement idéologique, preparé par de piètres maçons, n’arrive pas à coller ensemble. Continue reading »

Fév 122017
 

Ajoutée le 8 févr. 2017

In a recent TV interview, Yazidi Iraqi MP Vian Dakhil said that the Kurdish Regional Government had bought back 2,750 Yazidi women and children from ISIS, but that the Iraqi government had done little to support the effort. “Now let’s see what the [Iraqi] government has done. We have a Ministry of Migration and Displaced, which is supposed to deal with this. What has the MoMD done? … The minister is a Kurd. But what has he done in this case?” Dakhil also said that the battle to mend the social fabric of Mosul after its liberation and restore what was destroyed by ISIS would be harder than the battle for Mosul itself, “because we have lost all trust.” She was speaking on the Iraqi Beladi TV channel on January 19.
Continue reading »

Fév 122017
 

voir TARIQ RAMADAN, TAREQ OUBROU, DALIL BOUBAKEUR. CE QU´ILS CACHENT

Auteur : Lina Murr Nehmé
Editeur : SALVATOR
Paru en : février 2017
Présentation : 256 pages
Code barre : 9782706714566
22.00 €

Résumé

À l’ombre de l’islam de France, les musulmans qui exercent la liberté de conscience – et les non-musulmans qui critiquent Mahomet – sont-ils à l’abri de la mort que leur promettent les terroristes ? En d’autres termes, est-ce que l’islam de France compte les soutenir ? Tariq Ramadan dit oui. Tareq Oubrou aussi. Le recteur Dalil Boubakeur, la figure officielle la plus importante de cet islam de France, dit oui. En même temps, Tariq Ramadan défend la décapitation de sept cents hommes et la vente de leurs femmes et enfants pour le viol et le service. Tareq Oubrou ne s’est jamais repenti d’avoir appelé au djihad pour construire le califat. Et dans l’institut de théologie que préside Dalil Boubakeur, les futurs imams et aumôniers de prison de France, de Belgique, de Suisse et du Canada apprennent à interpréter les textes sacrés de l’islam à la façon de Daech. Ils apprennent à haïr la France, à traiter les Français de croisés haineux et à prétendre que leur haine a été la raison de l’occupation de l’Algérie.
Quelle est la vérité de cette occupation ? Quel est le rôle joué par le gouvernement algérien dans l’islamisation galopante en France ?

Laissons parler Tariq Ramadan, Tarek Oubrou et Dalil Boubakeur. Laissons les textes qu’ils citent parler.

Franco-libanaise, Lina Murr Nehmé est professeur, historienne, politologue et islamologue. Depuis trente-sept ans, ses recherches lui permettent de se livrer à un véritable travail d’enquête en remontant aux origines. Son but : réhabiliter les victimes en dévoilant les criminels. Le résultat : des documents qui démolissent les idées reçues. Auteur de plusieurs dizaines d’ouvrages, elle a notamment publié 1453 : Mahomet II impose le schisme orthodoxe (François-Xavier de Guibert, 2003), Fatwas et Caricatures (Salvator, 2015) et Quand les Anglais livraient le Levant à l’État islamique (Salvator, 2016).

Voir cette vidéo de Lina Murr Nehmé

 Posted by at 6 h 11 min
Fév 122017
 

Source ANNIE MATHIEU, Le Soleil

(Québec) Les initiatives de Québec pour prévenir la radicalisation représentent un coup d’épée dans l’eau tant que le phénomène n’est pas mieux étudié, affirment des experts de la question. Ils dénoncent le peu d’argent investi dans la recherche et urgent le gouvernement de renverser la vapeur au lendemain de l’attentat de Québec, lequel a fait six victimes. Continue reading »

 Posted by at 5 h 54 min
Fév 112017
 

Source : Russia Today en français, 11 févr. 2017, 17:47

Joanna Palani affirme avoir tué une centaine de combattants de l’EI

Joanna Palani est partie combattre Daesh en Syrie pour défendre l’Europe et les femmes. Mais depuis son retour, le gouvernement danois la considère «comme une terroriste» alors que l’Etat islamique a mis sa tête à prix.

Continue reading »