Mai 042017
 

Source: Ce petit livre plutôt désorganisé renferme un discours très libre, sans réel fil conducteur, vaguement véhément, avec de nombreuses semi-vérités et des démonstrations peu abouties, quelques mensonges et une totale absence d’issue sur le sujet. Je peine à comprendre le nombre de critiques positives dont il bénéficie.

L’auteur vise, semble-t-il, à redresser des idées préconçues sur l’islam, l’islamisme, le salafisme, la réforme ou la philosophie dans l’islam. Mais il ne s’y attache que de manière très superficielle, en démontant le plus souvent des notions grossières pour signifier que la réalité est plus complexe. Et en reste là. Parallèlement, il confirme lui-même certains de ces stéréotypes en adoptant parfois les mêmes grosses ficelles qui servent usuellement à tromper les novices.

Quelques exemples de ces manquements: dès le début, pour nous présenter la controverse sur la nature intrinsèquement violente, ou pas, du message coranique, il propose une version tronquée du verset 5.32 pour illustrer le coran non violent, ce qui constitue une simple escroquerie intellectuelle (voir mon commentaire de Petit livre de – Sagesses d’Islam à ce propos) et insiste, disant qu’on «pourrait multiplier longuement les exemples et les citations, dans les deux sens». Non, mis à part des apologistes à la petite semaine, qui manipulent les versets coraniques, comme ici, personne n’a jamais apporté la démonstration que le Coran délivre un message de tolérance et de non-violence. On peut même démontrer le contraire en alignant la totalité des exégèses coraniques des versets du jihad, de toutes les écoles, comme dans Le jihad dans l’islam: Interprétation des versets coraniques relatifs au jihad à travers les siècles. Ou celle de cet autre verset systématiquement tronqué et dévoyé par les apologistes disant «Nulle contrainte en religion»: Nulle contrainte dans la religion: Interprétation du verset coranique 2:256 à travers les siècles.
Continue reading »

Mai 022017
 

original arabe  النص العربي

Entretien avec le conseiller Ahmed Maher sur le livre de l’ancien grand cheikh de l’Azhar appelant à la démolition des églises en Égypte

36757752_303

L’émission «cri et espoir» du canal chrétien csat.tv a diffusé un dialogue de Mme Nadia Youssef mené par téléphone avec le conseiller Ahmed Maher goo.gl/3mG3de

Continue reading »

 Posted by at 9 h 37 min
Mai 012017
 

Source: Disons-le d’emblée, ce livret aussi nous précise que le 7e verset de la Fatiha, première sourate du Coran dans l’ordre canonique, désigne les juifs et les chrétiens. Et confirme ainsi que les musulmans (pratiquants) maudissent ces derniers au moins 17 fois par jour en prière. Il rappelle aussi (deux fois: en introduction et en conclusion), que la récitation de la Fatiha est indispensable lors de toute prière – sans cette répétition, aucune prière ne serait valable. Voici donc pour confirmer l’essentiel, qui ressort également de l’étude de la totalité des exégèses coraniques, de toutes les écoles juridiques, du VIIIe siècle à nos jours, qu’on peut consulter dans La Fatiha et la culture de la haine: Interprétation du 7e verset à travers les siècles.

Après une introduction où il parle de l’islam d’une manière très générale et donne quelques renseignements de base sur la Fatiha, l’auteur a choisi de s’étendre assez longuement sur chacun de ses versets. Il trouve ainsi l’occasion de proposer à chaque fois un petit cours d’initiation sur les fondements de la foi musulmane. À ce titre, l’ouvrage peut présenter un certain intérêt pour des novices qui souhaiteraient découvrir rapidement les principaux modes de réflexion typiques du croyant musulman.

Continue reading »

Avr 302017
 

Source: Pour une grande partie des gens, sans doute, la prière désigne surtout un moment d’intimité avec Dieu, un effort personnel de rapprochement du sacré, que chacun est libre de concevoir selon ses convictions et l’inspiration de l’instant. Certes les Églises dictent certains comportements et éditent des missels avec des textes de prières à réciter, mais leur usage n’est prescrit que dans le cadre liturgique. Il en va tout autrement dans l’islam, où chaque musulman est tenu de réciter certaines invocations et certains textes bien définis, selon un rite précis, avec des gestes imposés, de nombreuses fois par jour. L’islam semble tenter de faire de la vie entière une seule longue liturgie.

La Fatiha, la première sourate du Coran dans l’ordre canonique, est de très loin le plus important de ces textes. Ses sept courts versets (l’ensemble est de longueur à peu près équivalente à celle du Notre Père) rappelant les éléments fondamentaux de la foi musulmane servent de validation de l’acte de la prière – aucune prière n’est valable sans leur récitation.

Continue reading »

Avr 232017
 

Source.

Cet ouvrage fait partie d’une série de collections d’exégèses coraniques qui permet de découvrir les coulisses de la religion musulmane, telle que l’apprennent et l’enseignent ses savants, ce qui diffère souvent très largement des déclarations officielles de ses membres (et des apologistes) à l’attention des non-musulmans. Ici, nous voyons les éléments et critères qui doivent décider de l’attribution de fonds conformément à la religion musulmane, soit notamment pour acheter des conversions ou des faveurs et financer ce que les non-musulmans appellent le terrorisme.
Continue reading »

Avr 072017
 

Source

Les chrétiens marocains rencontrent le CNDH pour revendiquer leurs droits

Des chrétiens marocains se sont réunis avec le CNDH pour faire valoir leurs droits de prier dans les églises et de s’y marier, d’appeler les enfants par des noms chrétiens ou encore d’inhumer les morts selon leur tradition . A l’école, ils appellent à rendre optionnel l’éduction religieuse pour les chrétiens. Continue reading »

 Posted by at 7 h 59 min
Avr 072017
 

Source: Ce deuxième livre de Waleed al-Husseini est un dernier cri d’alarme avant un tournant décisif, un point de non-retour. L’auteur nous dit en substance qu’il est déjà trop tard pour beaucoup de choses et que l’essentiel est maintenant en jeu – la liberté, la démocratie, la laïcité et tous les acquis de la République. Pour nous en convaincre, il nous livre son analyse complète de l’islam et de la situation en France. Son parcours exceptionnel, son expérience d’une société 100% musulmane dont il a dû s’échapper, et ses activités en France depuis lors, avec son engagement en faveur des qualités fondamentales de la démocratie moderne, lui procurent un bagage précieux et un regard unique sur des aspects du problème que très peu de gens peuvent ou veulent observer, sans parler de les maîtriser.

Il a choisi un ton extrêmement direct et franc, au risque de heurter de nombreuses sensibilités. Plus question pour lui de ménager les bonnes âmes – il dit les choses comme il les voit, et cela fait souvent très mal. Il parle de gens nourris de haine dès l’enfance, des traits caractéristiques et constants d’un islam né d’une guerre médiévale qu’il n’a jamais vraiment dépassé, d’organisations conçues et maintenues dans le but de répandre cet islam, des motivations très diverses mais concourantes des acteurs musulmans intervenant en France et, en filigrane, des traîtres – ces gens et ces institutions en place qui se gargarisent de valeurs humanistes ou républicaines qu’ils trahissent dès qu’il s’agit d’islam.

Il aborde tous les sujets qui fâchent et que personne ou presque, dans l’establishment politique et médiatique, ne veut discerner. La politique de l’autruche, les illusions des uns et des autres, la nature communautarisme de la foi musulmane, la dichotomie forcée entre citoyenneté et croyance pour les musulmans et les menaces que cela fait peser sur la laïcité; ce qu’il appelle la «guerre des terminologies» avec tous ces termes qui embrouillent les débats, l’islamophobie, la haine, le racisme, la radicalisation, la régression, la «colonisation graduelle», l’«islamisation persuasive», le parallèle entre jihad et terrorisme, le mensonge grotesque de l’islam dit éclairé ou modéré, le rejet de la modernité. Tout cela comme autant de facettes d’un enfer qu’il connaît bien pour y avoir vécu et qu’il voit maintenant progresser dans son pays d’adoption, telle une coulée de lave.

C’est un livre dur, noir, anguleux, contondant, sans fausse courtoisie. Un choc. Certains en resteront au stade du déni. Mais ceux qui voudront bien aller au-delà y gagneront une largeur de vue permettant sinon de résoudre le problème de l’islam en France, du moins d’en éviter les principaux pièges, où pour l’instant des pans entiers de la société française semblent bien décidés à s’engouffrer. La France a un besoin urgent de voix telles que celle de Waleed al-Husseini, pour percer le voile d’affabulations et de trahisons derrière lequel avance la menace existentielle, la maladie de la soumission, religieuse ou politique, au dieu de l’islam. Une maladie pour laquelle il n’existe pas encore de remède et qui, depuis des décennies maintenant, fait de plus en plus de victimes.

Mar 182017
 

Source L’INVITÉ DE 8H20 mardi 14 mars 2017 par Patrick Cohen

La tension monte entre Ankara et Amsterdam après le refoulement de ministres turcs aux Pays-Bas. Hubert Védrine, ex-ministre des affaires étrangères, est l’invité de Patrick Cohen.

Continue reading »

Mar 172017
 

Source CHRISTOPHE LAMFALUSSY Publié le jeudi 16 mars 2017 à 09h10 – Mis à jour le jeudi 16 mars 2017 à 09h51

BELGIQUEPrès de 25 personnes sur la liste des “foreign terrorist fighters” ont été en contact avec elle. Neuf d’entre elles y ont suivi une formation.

L’audition du directeur de la Grande Mosquée de Bruxelles s’est déroulée dans une grande tension, mercredi à la commission d’enquête parlementaire de la Chambre sur les attentats de mars 2016, les députés réclamant des réponses plus précises du diplomate saoudien.

Continue reading »

Mar 052017
 

Source ACTUALITE INTERNATIONAL Par Alexia Kefalas Mis à jour le 03/03/2017 à 19:26 Publié le 03/03/2017 à 19:01

L'entrée du chantier de la nouvelle mosquée d'Athènes, sur le site d'une ancien entrepôt militaire dans le quartier ouest d'Eléona, le 22 février.

La capitale n’en avait pas construit depuis la fin du joug ottoman, au début du XIXe siècle.

Depuis quelques jours, la presse grecque diffuse largement la photo d’une vaste ossature métallique, où l’on aperçoit des sacs de ciment, des bidons de chantier, disséminés çà et là. Ce sont les fondements de la première mosquée d’Athènes. La ville n’en avait pas construit depuis la fin du joug ottoman, au début du XIXe. Situé dans le quartier d’Elénoa près du centre, l’édifice fera 500 m2, mais il n’est pas prévu d’ériger un minaret. Les autorités ont prévu la fin des travaux – qui coûteront à l’État grec 946.000 euros – pour la fin avril.

La plupart des mosquées sont situées …

Cet article a été publié dans l’édition du Figaro du 04/03/2017 . 78% reste à lire.

Mar 052017
 

Source

Le Hamas détruit les vestiges d’une église byzantine vieille de 1800 qui vient d’être découverte à Gaza pour effacer l’histoire Chrétienne

Pour les Palestiniens chrétiens, la destruction des vestiges d’une église Byzantine n’est qu’une tentative après l’autre des musulmans de l’Autorité Palestinienne (AP) et du Hamas, d’effacer l’histoire chrétienne et tous les signes d’une présence chrétienne en Judée Samarie et à Gaza. Un nombre croissant de chrétiens estiment aujourd’hui être devenus une cible pour l’AP et le Hamas en raison de leur religion.
Continue reading »

 Posted by at 4 h 53 min
Fév 262017
 

Source by  • February 19, 2017 • 4 Comments

Désormais, mort ou vivant, le berbère l’autochtone, est indésirable en Afrique du nord. Il représente comme les kurdes, les assyriens, les coptes et les nubiens, un regrettable point de discontinuité dans la vastitude de l’empire arabo-islamique fabriqué de toutes pieces et, que le ciment, purement idéologique, preparé par de piètres maçons, n’arrive pas à coller ensemble. Continue reading »

Fév 252017
 

Source PUBLIÉ PAR MIREILLE VALLETTE LE 24 FÉVRIER 2017

Neuf musulmans âgés de 17 à 53 ans ont été arrêtés mardi 21 février dans la région de Winterthour (canton de Zurich).

Ils sont accusés d’avoir passé à tabac deux coreligionnaires dans leur mosquée. Continue reading »

Fév 022017
 

Source: La prière fait partie des 5 piliers de l’islam, qui sont : L’attestation de la foi, la prière, le jeûne, l’aumône et le pèlerinage. En droit musulman, celui qui nie l’obligation de prier est considéré comme apostat et passible de la peine de mort. Et celui qui ne prie pas par paresse est considéré comme un pécheur, et doit être contraint de prier. Puis, s’il refuse, il peut être mis à mort. Cette obligation de prier, sous peine de mort, est confirmée dans le traité de droit d’Ibn Ruchd, le fameux philosophe et juriste dit Averroès (décédé en 1198). Le père de famille peut contraindre les membres de sa famille qui ne s’y conforment pas, et cela s’applique même au mineur à partir de l’âge de dix ans. Extrait de l’article de Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh.


Mahomet et prière.

Continue reading »

Jan 312017
 

Source KATHLEEN FRENETTE, TAÏEB MOALLA, FÉLIX SÉGUIN, ÉRIC THIBAULT, PIERRE-PAUL BIRON, JEAN-FRANÇOIS RACINE, CÉDRIC BÉLANGER, VALÉRIE BIDÉGARÉ, PIERRE-OLIVIER FORTIN

Vêtu d’une combinaison blanche, Alexandre Bissonnette, arrêté au terme de la tuerie qui s’est déroulée à la mosquée de Sainte-Foy, a été formellement accusé du meurtre de six personnes.

C’est un peu avant 17h que le présumé meurtrier de la mosquée de Sainte-Foy a été amené par voiture banalisée et c’est à l’abri des regards, par les portes de la détention, qu’Alexandre Bissonnette a fait son entrée au palais de justice de Québec.

Pendant ce temps, tous ceux qui voulaient prendre place dans la salle 4.14 devaient montrer patte blanche.

ILLUSTRATION YGRECK

Continue reading »

Jan 142017
 

Ajoutée le 13 janv. 2017

This is subtle but very good. An Algerian talks about the consequences of ignoring Islam. Lectures the media and more.

Jan 112017
 

Source: «Quand suffisamment de gens sauront ce que l’islam implique, plus personne n’en voudra, même pas la majorité des Musulmans.»

Europe Israël a rencontré Alain Jean-Mairet, fondateur du site precaution.ch qui oeuvre, notamment auprès des pouvoirs publics helvétiques, en faveur d’une interdiction de l’islam en Suisse.

Continue reading »