Mai 182017
 

Source: Ce livre est une apologie de l’islam à l’occidentale, articulée ostensiblement autour du redressement de clichés, souvent caricaturaux («tous les Arabes sont musulmans», «on ne peut lire le Coran qu’en arabe», «n’importe qui peut devenir imam», «les soufis ne sont pas des vrais musulmans, car les musulmans sont fondamentalement violents»), auxquels l’auteur répond essentiellement par des sophismes, des louvoiements, des dissimulations, des versets coraniques «améliorés» ou hors sujet, des hadiths trompeurs et quelques affirmations trop péremptoires pour être honnêtes mais qu’on ne peut contrer qu’au terme de longues études. Si vous cherchez de quoi meubler une conversation de café du commerce de manière à favoriser l’islamisation de l’Occident, c’est parfait. Si vous cherchez à comprendre l’islam et les ressorts des dangers qu’il semble receler, lisez plutôt Martine chez les Bretons, ou quelque chose comme ça. Vous n’en saurez pas plus, mais vous n’aurez pas non plus de fausses idées supplémentaires à surmonter.

Tout au long de l’ouvrage, l’auteur joue avec les différents éléments d’information (contenu des textes fondateurs, jurisprudence musulmane, «histoire», linguistique, études sociologiques, sondages actuels, déclarations de personnalités, sentiments populaires) et les différentes focalisations sur le phénomène (fable du prophète, période abbasside, ottomane ou «andalouse», actualité, vision globale sur 1400 ans) pour dissimuler l’éléphant dans le salon.
Continue reading »

Mai 062017
 

Source«Le radicalisme dans les mosquées suisses» est un petit ouvrage journalistique dont j’ai puisé la matière première dans des recherches que j’ai faites pour mes quelque 300 papiers de blog. Il montre comment le radicalisme infuse dans les activités des associations islamiques et mosquées, et pourquoi il faut s’en inquiéter. Une inquiétude largement amplifiée par la complaisance de multiples institutions laïques.

Les intéressés peuvent commander leur exemplaire dans les librairies suisses. Il y sera début mai. Pour la France et Amazon, il sera disponible au mois de juin.

Précommande: Amazon Fnac 

Mai 032017
 

Source: Dans cet ouvrage savant et fouillé, l’auteur propose une découverte des premiers siècles de l’islam articulée autour de l’étude de quelques-uns des principaux livres du chiisme ancien. En dépit d’un examen pointu de l’islam chiite (ou imamite), l’auteur parvient à conserver une grande largeur de vue et fournit ainsi au lecteur un paysage à la fois vaste et précis des grands courants de pensée qui ont façonné l’histoire et la doctrine musulmanes jusqu’au Xe siècle. C’est une lecture parfois ardue, mais toujours instructive et, en fin de compte, passionnante. L’ouvrage, avec ses notes, sa bibliographie et son index, constitue également une excellente source de références sur les thèmes abordés. Il mérite sa place, à portée de main, dans la bibliothèque de tous les amateurs éclairés du sujet.

La construction de l’islam des textes, pendant les premiers siècles après l’hégire, s’est déroulée dans un contexte extrêmement agité, violent, cruel et sanglant. L’essentiel de ce que les gens d’aujourd’hui sont censés en savoir leur vient des grands vainqueurs (sunnites) de ces affrontements. Mais la fable bien droite et lisse reproduite dans les vulgarisations ordinaires recouvre un foisonnement d’affabulations et de témoignages contradictoires. Les recherches historico-critiques récentes montrent que la vérité, si elle reste largement hors d’atteinte, est certainement très éloignée de la fable sunnite usuelle.

Continue reading »

Avr 232017
 

Source.

Cet ouvrage fait partie d’une série de collections d’exégèses coraniques qui permet de découvrir les coulisses de la religion musulmane, telle que l’apprennent et l’enseignent ses savants, ce qui diffère souvent très largement des déclarations officielles de ses membres (et des apologistes) à l’attention des non-musulmans. Ici, nous voyons les éléments et critères qui doivent décider de l’attribution de fonds conformément à la religion musulmane, soit notamment pour acheter des conversions ou des faveurs et financer ce que les non-musulmans appellent le terrorisme.
Continue reading »

Mar 212017
 

Remarque de Sami Aldeeb: j’ai envoyé aux conseillers d’État genevois mon article:

Sami Aldeeb: Faut-il former des imams dans les universités occidentales? Oui, à condition que…

Source

Genève veut lancer une formation pour les imams, a appris jeudi la RTS. Cette démarche inédite en Suisse est soutenue par le Conseil d’Etat. Si elle aboutit, il s’agira d’une formation continue dispensée par l’Université.

Continue reading »

 Posted by at 9 h 56 min
Mar 042017
 

Ajoutée le 28 févr. 2017

Dounia Bouzar, nous parle de déradicalisation ou de désislamisation ? Nous savons qu’elle est anthropologue mais nous ne savions pas qu’elle était, aussi, trompologue…

Fév 122017
 

Ajoutée le 5 sept. 2016

– You can support me at : https://www.patreon.com/sherifgaber

– I myself was sentenced to prison for defending LGBT rights and being an atheist. also i’m an Ex-Muslim who memorizes the whole Quran and studied the history of Islam and religion for years. so please don’t say i don’t know about Islam, i know it better than you.

– If you wanna support me to be able to make more videos you can do it here : ( https://www.patreon.com/SherifGaber )

Continue reading »

Jan 142017
 

Ajoutée le 13 janv. 2017

This is subtle but very good. An Algerian talks about the consequences of ignoring Islam. Lectures the media and more.

Jan 112017
 

Source: «Quand suffisamment de gens sauront ce que l’islam implique, plus personne n’en voudra, même pas la majorité des Musulmans.»

Europe Israël a rencontré Alain Jean-Mairet, fondateur du site precaution.ch qui oeuvre, notamment auprès des pouvoirs publics helvétiques, en faveur d’une interdiction de l’islam en Suisse.

Continue reading »

Nov 242016
 

Quand Tareq Oubrou parlait comme Daesh du Califat ! [ Vidéo #Choc ]

| 13/02/2015 |  islametinfo.fr

Quand Tareq Oubrou parlait comme Daesh du Califat ! [ Vidéo #Choc ]

Tareq Oubrou essaie aujourd’hui d’incarner le modèle de l’imam « républicain ».

Mais à l’instar de Chalghoumi, il n’y a pas longtemps notre Tareq Oubrou avait tout du … « fondamentaliste ».

En effet, en écoutant certains de ses discours force est de constater qu’il appelait à la création du Califat avec un discours à peu près semblable à celui de Daesh, l’Etat Islamique en Irak et au Sham. Continue reading »

Nov 242016
 

Source Par Eugénie Bastié Mis à jour le 24/11/2016 à 14:52 Publié le 24/11/2016 à 14:28

Lien vidéo

En difficulté face à François Fillon, Alain Juppé ne cesse d’évoquer la campagne de diffamation menée sur lui sur les réseaux sociaux au sujet de prétendues compromissions avec l’islamisme. L’imam de Bordeaux Tareq Oubrou dénonce une « opération politicienne » et des accusations « ridicules ».

«On m’a baptisé Ali Juppé grand mufti de Bordeaux»: lors de son meeting à Toulouse mardi 22 novembre, Alain Juppé a encore une fois évoqué la campagne «dégueulasse» brandie sur lui dans les réseaux sociaux, qui font de lui un complice des Frères musulmans et de l’islam radical. Mais d’où viennent ces accusations? Les attaques débutent dès 2009 de la part Bloc identitaire. En avril de cette année, une trentaine de militants du Bloc identitaire Aquitaine interpellent le maire de Bordeaux. Depuis le toit d’un parking, ils déploient une banderole «ce maire commence à poser un vrai problème», en référence aux propos qu’il avait tenu envers Benoit XVI, qu’il avait qualifié d’«autiste». «Alain, pas d’autisme, le problème c’est l’islamisme» crient les militants.

Continue reading »

Nov 242016
 

Source. Merci à Berthet qui a traduit ici un billet de Tawfik Hamid reproduit ici.

Lorsque vous rencontrez une idéologie religieuse au 21e siècle qui favorise la mort des apostats, la lapidation des femmes pour des infidélités sexuelles et l’exécution brutale des homosexuels; une idéologie qui incite à la guerre pour imposer son système de valeurs inhumaines aux autres; une idéologie qui non seulement tolère, mais encourage ses soldats à prendre des prisonnières de guerre en tant qu’esclaves sexuelles – et quand vous envisagez le nombre d’actes terroristes menés en son nom – alors vous commencez à réaliser que le sentiment d’une certaine appréhension face à cette idéologie religieuse est non seulement rationnelle, mais probablement souhaitable, simplement du point de vue de l’ instinct de survie. Continue reading »

Nov 242016
 

Source.

When you encounter a religious ideology in the 21st century that promotes killing apostates, stoning women to death for sexual indiscretions, and brutally slaughtering gays; an ideology that instigates wars to impose its inhumane value system upon others; an ideology that not only condones but encourages its soldiers to take female war prisoners as sex slaves — and when you contemplate the number of terrorist acts conducted in its name — then you begin to realize that feeling some trepidation in the face of that religious ideology is not only rational, but probably advisable from a purely survival instinct standpoint.

It is definitively not an irrational response, and therefore by definition nota phobia. In fact, to not recoil in horror from such an ideology must be seen as a disease that needs to be treated.

The current mainstream Islamic ideology not only promotes these atrocities, but the leading Islamic scholars are teaching it as an integral part of the Islamic religion.

There is neither a single major approved Islamic theological institute nor a leading Islamic scholar who stands unambiguously against these barbaric 7th century values and teachings. And yet some people wonder why reasonable people respond with alarm, and decry such a response as “Islamophobia.”

Continue reading »

Nov 152016
 

Source  Geneviève Lajoie  GENEVIÈVE LAJOIE Mardi, 15 novembre 2016 00:00MISE à JOUR Mardi, 15 novembre 2016 00:00

niqab-burqa-auto-montreal

Le port du niqab, ce long voile noir qui couvre tout le corps et le visage ne laissant qu’une mince ouverture pour les yeux, est permis durant les examens de conduite, tout comme la burqa, un voile intégral qui comporte un grillage dissimulant les yeux.

Des femmes ont déjà passé leur examen de conduite vêtues d’un niqab et d’une burqa au Québec. Impossible de savoir si cette pratique va cesser ou non après l’adoption du projet de loi libéral sur la neutralité religieuse de l’État. Continue reading »

Nov 042016
 

Einschreiben

Staatsanwaltschaft des Kantons Graubünden
Sennhofstrasse 17
7000 Chur

Luzern, 4. November 2016

Strafanzeige
Titel 19 und Art. 260quinquies StGB

Sehr geehrter Herr Staatsanwalt

Mit diesem Schreiben möchte ich Sie auf starke Verdachtsmomente in Bezug auf Korruption und Terrorismusfinanzierung durch muslimischen Organisationen in Ihrem Kanton hinweisen. Continue reading »

Oct 302016
 

Ajoutée le 1 avr. 2016

Vidéo faisant une synthèse de 14 cours du grand Faqih Seyyed Sabah Shubbar au sujet des règles du djihad dans le droit canonique musulman. Discours clair, simple, didactique, présentant, en toute franchise et sans langue de bois (ce qui est bien rare), les principes fondamentaux et les règles essentielles de la guerre sainte en islam.
Qu’Allah fasse triompher sa religion par le Djihad !

N’hésitez pas à vous abonner, à partager et à commenter ici :
https://www.youtube.com/channel/UC71d…

sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?…

et sur twitter : https://twitter.com/issahamad93

Oct 292016
 

Source 29/10/16 à 09:33 – Mise à jour à 12:21 

"L'imam de Dison" a 30 jours pour quitter la Belgique ou il sera expulsé

Le secrétaire d’Etat à la Migration Theo Francken (N-VA) a dès lors signé un ordre de quitter le territoire à son encontre, assorti d’une interdiction d’entrer en Belgique pendant dix ans.

L’imam s’est fait connaître pour ses prêches salafistes appelant au djihad. Continue reading »