Sep 152017
 

Published on Sep 11, 2017

SUBSCRIBED 3.2K
Frère Rachid reçoit le journaliste égypto-canadien Saïd Shoaib. Celui-ci a déclaré qu’Al-Andalus avait été un cas d’« occupation colonialiste » et qu’il était regrettable que les musulmans « s’enorgueillissent de leurs crimes colonialistes ». Dans une interview en date du 29 juin 2017 diffusée sur la chaîne arabe chrétienne Al-Hayat, Shoaib a déclaré que les musulmans n’avaient d’autre choix que de réformer leur religion afin de cesser d’être « un fardeau pour la civilisation ». Shoaib a critiqué les médias égyptiens et l’opinion qui refusent d’admettre que l’enlèvement et le meurtre de coptes par des terroristes djihadistes avait été motivé par des considérations religieuses.
Sep 102017
 

Autre vidéo : https://youtu.be/Bmz3DFU1nV4 Le journaliste koweïtien Abd Al-Aziz Alqenaei a lancé un appel passionné à la séparation de la religion et de l’État, affirmant qu’associer la laïcité à l’alcool et à la prostitution était « absurde et naïf », rappelant « les libertés qu’elle confère, la passation de pouvoirs, la dignité humaine qu’elle assure, et l’égalité, la justice et les libertés qu’elle apporte ». L’islam politique, en revanche, soutient la tyrannie et n’a apporté que destruction, conflits communautaristes et guerres dans le monde arabe, a-t-il estimé. Il s’est exprimé lors du talk-show « Directions opposées » d’Al-Jazeera, le 8 août 2017.
Continue reading »
Août 262017
 

Source Par Renée Fregosi Publié 

«Face à l'islamisme, certains reproduisent les erreurs de leurs aînés face au nazisme»

FIGAROVOX/TRIBUNE – Pour la philosophe Renée Fregosi, la réponse au nouveau totalitarisme islamiste passe par le réarmement tant idéologique que militaire. Il faut en finir avec la mentalité pacifiste, prétexte à tous les renoncements.


Renée Fregosi est une philosophe et politologue française. Directrice de recherche en Science politique à l’Université Paris-Sorbonne-Nouvelle, elle a récemment publié Les nouveaux autoritaires. Justiciers, censeurs et autocrates (éd. du Moment 2016)/

Continue reading »

Août 062017
 

Source L’invité de la Matinale – 01 août 2017, à 08:05 – Mis à jour le 01 août 2017 à 09:13

Fatiha Boudjahlat, co-fondatrice du mouvement “Viv(r)e la République était l’invité ce 1er août dans #LaMatinaleEte de Juilien Desvages. Elle revient sur la polémique suscitée par le boxeur Patrice Quarteron qui s’est drapé du drapeau français après une victoire en boxe Muay thai.

Août 022017
 

Source La bibliothèque de Theo Francken (Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration de la Belgique)

 © Siska Vandecasteele

Fidèle à sa réputation, Theo Francken aime les livres polémiques, que ce soit sur la politique américaine ou la place de l’Islam en Europe.

 Et retentit un bruit sourd quand s’abat sur la table la pile de bouquins qu’il a choisis. Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Theo Francken dit d’entrée de jeu “beaucoup lire”. Et pour vous, lecteurs de L’Echo, il a fait ses petits devoirs: il a emmené avec lui les livres qui l’ont le plus marqué. “Aujourd’hui, je ne lis quasiment plus de romans ni de fictions, ce que je faisais beaucoup avant. Aujourd’hui, la toute grande majorité de mes lectures a un rapport avec mon travail.”

Continue reading »

Juil 172017
 

Ajoutée le 23 juin 2017

On June 14, 2017, the same day Congressman Steve Scalise was shot playing baseball in Alexandria, Virginia, the Senate Homeland Security Committee held a hearing on Countering Violent Extremism. Ron Johnson (R, Wisconsin) chaired. Five Democrat senators ignored the two most important speakers, Ayaan Hirsi Ali and Asra Nomani, each raised Muslim (Ali in Somalia, Nomani in India). Both lost friends to Islamic terror.

Democrats preferred Bush/Obama National Counterterrorism Center Director Michael Leiter, who said there are no European no-go zones!

The hearing ran 2 hours, 3 minutes. Johnson and Steve Daines (R, Montana) were the only senators to question Ali and Nomani.

This cut is less than an hour. It deletes all 5 Democrats, most of Leiter and instead focuses on Ali, Nomani and President Reagan’s Soviet affairs advisor, John Lenczowski.

Juil 122017
 

Ajoutée le 4 juil. 2017

le célèbre démographe, ancien directeur de recherche à l’INED, a accepté de répondre aux questions de TVLibertés sur les chiffres de l’immigration en France.Michèle Tribalat dénonce l’aveuglement volontaire de l’intelligentsia sur le phénomène de l’immigration en France. Aujourd’hui, comme hier, les gouvernements et les élites avancent « les yeux grands fermés ». Un entretien exceptionnel où les faits prennent le pas sur l’idéologie. Et où l’on bouscule les idées reçues.
C’est ainsi que Michèle Tribalat tord le cou à la légende de l’Islam installé de longue date en France. Elle affirme, preuves à l’appui, que les musulmans d’aujourd’hui sont presque exclusivement le produit d l’immigration récente. Le démographe appuie aussi son analyse sur un double phénomène : la désecularisation des populations originaires des pays musulmans et d’autre part la sécularisation galopante de la société française dans son ensemble.
Continue reading »

Juil 112017
 

Ajoutée le 7 juil. 2017

Frère Rachid en français
Traduction de la vidéo originale: https://www.youtube.com/watch?v=11eS5…

Après chaque attaque terroriste, les politiciens occidentaux se transforment soudainement en théologiens; ils s’empressent de défendre l’Islam plutôt que de s’occuper de gérer le terrorisme en lui-même.
Comment les politiciens tels qu’Obama, François Hollande, ou David Cameron savent-ils que l’Islam est une religion de paix? Je me demande combien de temps ils ont passé à lire le Coran et à essayer de le comprendre? Ont-ils lu la biographie de Mohammed par exemple (la Sira)? Je peux vous assurer qu’aucun d’entre eux ne l’a fait, mais pourtant, ils se permettent de donner des affirmations concernant l’Islam.

Juin 202017
 

Source lutte de classe n°181 – février 2017

Une politique de construction de fronts pour « lutter contre l’islamophobie » est de plus en plus défendue par une partie de l’extrême gauche. Au point de perdre tout repère de classe, et d’user de démagogie vis-à-vis de l’islam politique.

Le débat sur cette question s’est amplifié avec les différentes affaires de jeunes filles voilées à l’école, à partir de 1989, et surtout après la loi de 2004 sur l’interdiction du voile à l’école. Il s’est poursuivi avec la polémique sur l’interdiction du voile intégral dans l’espace public, adoptée en 2010.

Depuis les attentats de 2015 et 2016, cette question a pris de l’ampleur. Par exemple, le lamentable épisode de l’affaire du burkini a remis en lumière, l’été dernier, la façon dont les politiciens de droite comme de gauche sont prêts à faire feu de tout bois pour détourner l’attention de l’opinion des problèmes essentiels du moment, par démagogie électorale.

Cette récupération de la question du voile, de la burqa ou du burkini par des politiciens qui se moquent de l’oppression des femmes et ne sont laïcs que lorsqu’ils parlent de l’islam, est choquante. C’est une campagne raciste.

Continue reading »

Juin 202017
 

Ajoutée le 20 juin 2017

Surprenante justification du voile depuis Sahih Boukhari : Omar (future 2nd Calife) harcelait les femmes qui allaient au terrain vague pour faire leurs besoins. Boukhari, l’autre du Sahih, nous dit qu’Omar voulait inciter Allah à révéler le verset sur le voile. Omar connaissait d’avance les versets qui n’avaient pas été encore révélés.

Juin 112017
 

Boualem Sansal : « Les trois dimensions du danger islamiste »

19 Commentaires

CHRONIQUE (Tamurt) – Le grand écrivain algérien francophone Boualem Sansal a affirmé, dans une interview accordée avant-hier au quotidien français « Le Figaro », que l’islamisme se fiche de ses échecs comme de ses victoires : « ce qu’il voit, c’est que partout dans le monde il s’impose sur nos reculs, nos lâchetés, notre ignorance, nos incompétences, notre distraction, en se présentant à nous selon le cas avec le visage transparent de la démocratie, le visage benoît de l’islam, celui souriant de l’islamisme modéré, renfrogné de l’islamisme radical, joyeux de l’islamisme coopératif ». Continue reading »

Juin 072017
 

Source

Publication: 07/06/2017 02h09 CEST Mis à jour: 07/06/2017 02h09 CEST
WONDER WOMAN
Après le Liban et l’Algérie, la diffusion prévue -et finalement annulée- du film Wonder Woman créée des remous en Tunisie.

Continue reading »

Juin 072017
 

Toujours en réaction à la situation tendue dans le Golfe, j’ai demandé l’autorisation à mon éditeur pour publier ici un extrait de mon essai autobiographique “Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans, retour éclairé vers un islam apolitique” (Michalon-2016). Il s’agit du passage expliquant l’implantation de la mouvance islamiste au Qatar depuis la fin des années 1950 à nos jours et comment elle a fait de “l’éducation” de la jeunesse qatarie la priorité des priorités. Continue reading »

Juin 062017
 

Ajoutée le 6 juin 2017

Les anciennes tribus arabes aimaient la guerre. C’était leur mode de vie. Dans leur narratif guerrier, l’excès et la licence littéraire étaient de mise.

La Bataille de la Tranchée ou du Fossé (An 627) est considérée comme un fait historique par les musulmans. C’est à l’issue de cette bataille qu’une tribu juive (Banu Quordzha) aurait été massacrée. Pourtant, quand on prend le narratif officiel de cette bataille, rien ne colle sur le terrain ! A commencer par la fameuse tranchée : il est impossible de creuser une tranchée autour d’une ville pour la protéger de l’invasion. Le sol de roche et de basalte autour de Médine ne permet pas de mener à bien un tel projet. Ça serait titanesque et en on verrait les traces jusqu’à aujourd’hui. Les images satellites ne montrent rien ! Les musulmans de l’époque, au nombre de 3000, n’auraient eu que leurs mains pour creuser ce fossé si large et si long qu’il était infranchissable.

Après 3 semaines de siège, le corps expéditionnaire a dû rebrousser chemin.

En 3 semaines, ils n’ont même pas pu combler 10 mètres du fossé pour permettre le passage de leurs troupes !

En plus, en 683 quand le califat débarque pour mettre la ville a sac et violer ses femmes en masse (voir Ibn Kathir), la fameuse tranchée n’est plus la !

Juin 052017
 

Source 01.06.2017

Un attentat au camion piégé jusqu’ici non revendiqué a provoqué la mort d’au moins 90 personnes hier à Kaboul. Il intervient au cinquième jour du mois de Ramadan, devenu pour les djihadistes de toutes obédiences le mois des attaques. Voici pourquoi le Ramadan est-il le mois des tempêtes djihadistes.

Kaboul a vécu hier son pire attentat depuis 2001 : au moins 90 morts et quelque 400  blessés dans le quartier diplomatique de la capitale afghane. Et pas de revendication jusqu'ici.

Kaboul a vécu hier son pire attentat depuis 2001 : au moins 90 morts et quelque 400 blessés dans le quartier diplomatique de la capitale afghane. Et pas de revendication jusqu’ici.Crédits : Rahmat Alizadah / NurPhotoAFP

Les djihadistes ont fait du Ramadan une période durant laquelle attaques, attentats et offensives se multiplient. La dernière en date, l’attentat au camion piégé qui a secoué Kaboul ce mercredi matin, et qui a fait près de 100 morts et plus de 400 blessés, est l’attaque la plus meurtrière dans la capitale afghane depuis 2001 et la chute des Talibans. Elle intervient au cinquième jour du mois de Ramadan, qui est devenu pour les djihadistes de toutes obédiences le mois des attaques. Pourquoi le Ramadan est-il le mois des tempêtes djihadistes ?

Continue reading »

Mai 292017
 

Source: Parler de «biographie historico-critique» est outrancier. L’auteur a certes éliminé les éléments relevant de toute évidence de l’affabulation (interventions d’anges, djinns et autres objets ou végétaux animés), mais pratiquement tous les orientalistes l’ont fait aussi. Il nourrit certes un scepticisme plus exacerbé que la moyenne, en n’attribuant à Mahomet que les motifs et moyens dont pouvait vraiment disposer un leader arabe de l’époque, sans aucune trace de ce romantisme un peu mièvre qui alourdit les travaux de certains, ou à l’inverse de cette acrimonie trop systématique qui teinte les travaux de chercheurs orientés. Mais il se sert sans aucune retenue non plus de ces sources classiques pourtant littéralement criblées des défauts susmentionnés. Tout l’aspect «historico-critique» vient ici du regard, particulièrement acéré, que l’auteur porte sur le contexte, notamment pour expliciter les motivations des uns et des autres, mais on y cherchera en vain une quelconque distance critique sur les éléments essentiels de la fable de Mahomet.

Cela dit, ce regard est intéressant en soi. Pour Nagel, Mahomet était un pur produit de son temps et il s’est servi des ressorts bien rodés qui guidaient le comportement des Arabes de l’époque (qu’il a effectivement très longuement étudié). Nous avons là une version strictement politique, sans état d’âme, de la fable standard, qui jette une lumière presque cynique sur le déroulement des événements qui allaient donner naissance à l’islam. Il s’agit d’un projet guerrier, qui reprend à son compte et renforce, solidifie les structures claniques traditionnelles pour en faire le ciment d’un projet de conquête sans scrupule. Le Mahomet de Nagel assassine sans un clignement de paupière et use de la terreur avec une maîtrise sans défaut. L’aura de divinité dont il s’entoure à travers la révélation coranique s’épaissit et s’étoffe simplement à mesure que grandit la montagne de cadavres qu’il laisse derrière lui, ce qui nécessite tout de même certaines justifications – et c’est bien connu, personne n’a aussi bon dos que Dieu.

Dans une deuxième partie, il explique avec la même acuité comment les musulmans des premiers siècles ont dû encore exagérer cette aura de divinité (tous les anges et même dieu se tournent vers Mahomet pour rendre grâce, la «lumière» de Mahomet est la première chose que dieu a créée, etc.). Pour justifier les méthodes déduites de la fable, ils durent aller jusqu’à interdire sous peine de mort toute remise en question, rationnelle ou autre, du caractère parfait du prophète de l’islam et de l’aspect inattaquable (donc incréé) de sa révélation.

Ce livre est très bien traduit et rédigé, agréable à lire, et fournit une approche du sujet pleine de caractère et d’érudition. À ce titre, il en vaut la peine. Mais pour ce qui est de la critique historique, non, ce n’est ici qu’un slogan publicitaire des plus creux. Et c’est regrettable.

Mai 262017
 

Source   >L’actu>International|24 mai 2017, 19h19

La Première ministre polonaise Beata Szydlo à Bruxelles, le 29 avril 2017 (AFP/THIERRY CHARLIER)

La Première ministre conservatrice polonaise Beata Szydlo a déclaré mercredi, deux jours après l’attentat de Manchester, que la Pologne ne céderait en aucun cas à “la folie des élites bruxelloises” qui veulent lui imposer l’obligation d’accueillir des migrants.
“La Pologne ne cédera pas à aucun chantage de la part de l’Union Européenne. Nous n’allons pas participer à la folie des élites bruxelloises”, a déclaré Mme Szydlo lors d’un débat à la Diète.
“Moi, j’ai le courage de demander aux élites politiques: où allez vous? Où vas-tu Europe! Relève toi de tes genoux. Sort de ta léthargie! Sinon tu pleureras tous les jours tes enfants”, a-t-elle lancé. Continue reading »

Mai 262017
 

Pologne. Beata Szydlo : « Où vas-tu Europe ? Sors de ta léthargie ! »

26/05/2017 – 05h30 Varsovie (Breizh-Info.com)   La Pologne se lève contre le joug de Bruxelles sur la question des migrants. Elle ne cédera pas à «la folie des élites bruxelloises qui veulent nous imposer des migrants» a déclaré mercredi 24 mai, après l’annonce de l’attentat de Manchester, Beata Szydlo, Premier ministre du pays.

«La Pologne ne cédera pas à aucun chantage de la part de l’Union Européenne. Nous n’allons pas participer à la folie des élites bruxelloises», a déclaré Mme Szydlo lors d’un débat à la Diète. «Moi, j’ai le courage de demander aux élites politiques: où allez vous? Où vas-tu Europe! Relève toi (…) Sors de ta léthargie! Sinon tu pleureras tous les jours tes enfants», a lancé cette femme conservatrice, qui n’entend pas que son pays se laisse dicter sa conduite à tenir sur l’immigration par des instances non élues à Bruxelles et qui de surcroit se montrent au quotidien incapables d’endiguer l’immigration, et de stopper le terrorisme islamiste qui frappe l’Europe où il veut, quand il veut. Continue reading »