Juil 172017
 

Ajoutée le 23 juin 2017

On June 14, 2017, the same day Congressman Steve Scalise was shot playing baseball in Alexandria, Virginia, the Senate Homeland Security Committee held a hearing on Countering Violent Extremism. Ron Johnson (R, Wisconsin) chaired. Five Democrat senators ignored the two most important speakers, Ayaan Hirsi Ali and Asra Nomani, each raised Muslim (Ali in Somalia, Nomani in India). Both lost friends to Islamic terror.

Democrats preferred Bush/Obama National Counterterrorism Center Director Michael Leiter, who said there are no European no-go zones!

The hearing ran 2 hours, 3 minutes. Johnson and Steve Daines (R, Montana) were the only senators to question Ali and Nomani.

This cut is less than an hour. It deletes all 5 Democrats, most of Leiter and instead focuses on Ali, Nomani and President Reagan’s Soviet affairs advisor, John Lenczowski.

Juil 022017
 

ENTRETIEN AVEC…

SEYRAN ATES, AVOCATE ET IMAM

ET ABDEL-HAKIM OURGHI, THÉOLOGIEN

Source : CHARLIE-HEBDO N° 1301, 28 juin 2017

Ce site a récemment publié un article en allemand au sujet de la mosquée libérale fondée par Seyran Ates.

Pour les francophones, Charlie-Hebdo publie cette semaine une interview de Seyran Ates et de son assistant Abdel-Hakim Ourghi.

Pour des raisons évidentes de droits d’auteur, nous ne pouvons pas reproduire ici l’article dans son intégralité, mais Charlie-Hebdo est disponible en France dans tous les kiosques à journaux et les Maisons de la Presse (3 euros). L’article est très intéressant, et Seyran Ates et Abdel-Hakim Ourghi y détaillent sur une page entière leur projet et leurs motivations.

Vous dites ouvertement que “le mal” fait partie de l’islam, avec des courants autoritaires et violents

… Ce sont des propos très difficiles à entendre pour nous, les musulmans, c’est certain. …

Pourquoi est-il si difficile de réformer cette religion ?

… On pourrait dire que l’islam est atteint d’une maladie grave. …

Continue reading »

Juil 022017
 

Source ATS Publié dimanche 2 juillet 2017 à 10:06.

La branche d’Al-Qaida au Mali a publié un enregistrement non daté dans lequel apparaît la missionnaire bâloise Béatrice Stockly kidnappée en janvier 2016. Le sommet du G5 au Sahel doit se tenir dans la journée Continue reading »

Juil 022017
 

Ajoutée le 1 juil. 2017

Emission enregistrée le 10 septembre 2016

“Fin juillet alors que l’émotion soulevée par le massacre de Nice et l’assassinat du père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-de-Rouvray était à son comble, une affiche commença à circuler sur les réseaux pour annoncer une journée réservée aux femmes en burkini et jilbeb bain dans un parc aquatique des Bouches-du-Rhône. Le tollé provoqué par cette annonce a suscité l’annulation de l’événement. Le 28 juillet, le maire de Cannes David Lisnard a pris un arrêté contre les costumes de bains intégraux et ostentatoires, suivi en quelques jours par une trentaine de maires essentiellement dans le sud de la France et en Corse. Le 26 août, le Conseil d’Etat, saisi par la Ligue des droits de l’homme et le Comité contre l’Islamophobie en France a annulé l’arrêté pris à Villeneuve-Loubet au motif qu’il n’y avait pas en l’occurence trouble à l’ordre public. A mes deux invités la journaliste et réalisatrice Rokhaya Diallo , et l’écrivain Tahar Ben Jelloun, je voudrais d’abord demander quelles réflexions leur inspire cet épisode politico-judiciaire.”
A. Finkielkraut

Juin 202017
 

Source lutte de classe n°181 – février 2017

Une politique de construction de fronts pour « lutter contre l’islamophobie » est de plus en plus défendue par une partie de l’extrême gauche. Au point de perdre tout repère de classe, et d’user de démagogie vis-à-vis de l’islam politique.

Le débat sur cette question s’est amplifié avec les différentes affaires de jeunes filles voilées à l’école, à partir de 1989, et surtout après la loi de 2004 sur l’interdiction du voile à l’école. Il s’est poursuivi avec la polémique sur l’interdiction du voile intégral dans l’espace public, adoptée en 2010.

Depuis les attentats de 2015 et 2016, cette question a pris de l’ampleur. Par exemple, le lamentable épisode de l’affaire du burkini a remis en lumière, l’été dernier, la façon dont les politiciens de droite comme de gauche sont prêts à faire feu de tout bois pour détourner l’attention de l’opinion des problèmes essentiels du moment, par démagogie électorale.

Cette récupération de la question du voile, de la burqa ou du burkini par des politiciens qui se moquent de l’oppression des femmes et ne sont laïcs que lorsqu’ils parlent de l’islam, est choquante. C’est une campagne raciste.

Continue reading »

Juin 202017
 

Ajoutée le 20 juin 2017

Surprenante justification du voile depuis Sahih Boukhari : Omar (future 2nd Calife) harcelait les femmes qui allaient au terrain vague pour faire leurs besoins. Boukhari, l’autre du Sahih, nous dit qu’Omar voulait inciter Allah à révéler le verset sur le voile. Omar connaissait d’avance les versets qui n’avaient pas été encore révélés.

Juin 102017
 

Source   Rédigé par Hanan Ben Rhouma et Samba Doucouré | Vendredi 9 Juin 2017

Loin des bisbilles entre partis traditionnels qui se disputent les parts de sièges à l’Assemblée nationale, des petits mouvements tentent de donner une existence à la parole des musulmans sur le plan politique. Alors que l’islam et les musulmans sont des sujets quasi incontournables de la vie politico-médiatique française, trois récentes formations politiques à référentiel musulman veulent se faire entendre. L’Union des démocrates musulmans de France (UDMF), Français & Musulmans et le Parti Égalité Justice (PEJ) ont alimenté les colonnes de la presse. Petite revue d’effectif.

Des listes musulmanes à l'assaut des législatives sous le feu des critiques Continue reading »

Juin 092017
 

Source Publié le | Le Point.fr

La députée socialiste sortante, candidate dans la sixième circonscription de la Seine-Saint-Denis, est apparue en hijab au côté d’un adjoint au maire.

PAR

Élisabeth Guigou avec à gauche de la photo Alain Peries, premier adjoint  au maire de Pantin et à droite Mohammed Henniche de l'UAM 93.

Est-ce un coup de canif supplémentaire dans la stricte laïcité à la française que revendique et met en avant la quasi-totalité de notre classe politique ? L’ex-ministre de la Justice s’est rendue à la rupture du jeûne du ramadan lundi 5 juin à la mosquée dite du nouveau gymnase à Pantin. En pleine élection législative, comme bon nombre de ses collègues, élus de tous bords, Élisabeth Guigou est venue faire campagne à la mosquée. Continue reading »

Mai 262017
 

Source   19/05/2017 à 13h30

Extrait vidéo de l’intégrale

(l’extrait est à 12:42)

Marlène Schiappa a été nommée mercredi secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes. Depuis, une tribune publiée en 2014 sur le Huffington Post, dans laquelle elle s’en prenait à la loi interdisant les signes religieux ostensibles à l’école, refait surface. Ce qui pourrait avoir des conséquences selon Malek Boutih, député socialiste de l’Essonne.
(Remarque : voir aussi l’analyse de Mohamed Louizi, Ingénieur, ex Frère Musulman Marlène Schiappa avait signé l’appel post-Charlie : «#NousSommesEnsemble» ! )
Continue reading »

Mai 262017
 

Source  Par Pierre Rehov Publié le 25/05/2017 à 18:37

Pourquoi la politique arabe de Donald Trump est plus subtile qu'il n'y paraît

FIGAROVOX/ANALYSE – Pour Pierre Rehov, Donald Trump n’a pas été complaisant envers l’allié saoudien des États-Unis. Le décryptage de son discours dans son intégralité prouve au contraire qu’il a fait souffler le chaud et le froid.


Par Pierre Rehov est reporter de guerre, réalisateur de documentaires et romancier.


Une fois de plus j’ai été surpris de constater l’écart entre les discours du président Donald Trump en visite officielle au Moyen Orient et ce que la plupart des médias, y compris américains, ont bien voulu rapporter. L’un des points culminants de cette erreur de lecture, volontaire ou non, a été à mon sens la rubrique d’Éric Zemmour au micro d’«On n’est pas forcément d’accord» sur RTL.

Continue reading »

Mai 222017
 

Source RÉDACTION EN LIGNE Publié le dimanche 21 mai 2017 à 22h42 – Mis à jour le dimanche 21 mai 2017 à 23h11

INTERNATIONAL

Donald Trump espérait sans doute un peu de tranquillité durant son voyage en Arabie saoudite, lui qui est au coeur de plusieurs affaires aux Etats-Unis. Malheureusement pour lui, cela n’a pas été le cas. D’anciens messages postés par le serial twitto sur l’Arabie saoudite lui sont revenus comme un boomerang. Lui qui avait par le passé la critique si facile semble en effet complètement retourné sa veste. Continue reading »

Mai 202017
 

Source Michaël Bouche 19/05/17 – 16h29  Source: VRT, Facebook

VIDÉO Interviewé dans l’émission Terzake (VRT), Hans Bonte, le bourgmestre de Vilvorde, s’est dit favorable à ce que des agentes de police de confession musulmane puissent porter le voile en service.

“L’un des grands enjeux est la représentativité des services de sécurité, des services de police en particulier, par rapport à la diversité de la population. Je rêve d’une situation comme à Amsterdam, où 18% des policiers sont d’origine allochtone. Chez nous, c’est beaucoup moins. Et si pour remédier à cela, il faut autoriser le port du voile, pourquoi pas. Je pense surtout qu’il faudrait donner la possibilité aux polices locales de décider si elles le souhaitent”, a commenté le maïeur de Vilvorde (s.pa) depuis le Danemark, où il assistait à une conférence sur la déradicalisation.

Continue reading »

Mai 202017
 

Source: Rappelons-le d’emblée, en citant le Dictionnaire du Coran (p 925): «S’agissant du voile féminin, les légistes musulmans ont invariablement conclu à son caractère obligatoire pour les femmes musulmanes nubiles de condition libre (…) Que devait-elle précisément cacher d’elle-même? La réponse qui a été apportée à cette question dépend de la définition adoptée de la ‘awra de la femme musulmane libre : son corps entier à l’exception de son œil gauche, sa chevelure (…)»

Cet ouvrage du professeur Aldeeb expose ce consensus et ses finesses dans leur ampleur et leur profondeur, d’abord en indiquant les circonstances qui sont censées avoir donné lieu à l’introduction de l’obligation de voiler les femmes du vivant de Mahomet, avec bien sûr les versets coraniques et les principaux hadiths, puis en décrivant les réflexions des juristes et des contestataires modernes sur ce thème et enfin en présentant la totalité des exégèses des versets coraniques concernés, de toutes les écoles, du VIIIe siècle à nos jours.
Continue reading »

Mai 182017
 

Source: Ce livre est une apologie de l’islam à l’occidentale, articulée ostensiblement autour du redressement de clichés, souvent caricaturaux («tous les Arabes sont musulmans», «on ne peut lire le Coran qu’en arabe», «n’importe qui peut devenir imam», «les soufis ne sont pas des vrais musulmans, car les musulmans sont fondamentalement violents»), auxquels l’auteur répond essentiellement par des sophismes, des louvoiements, des dissimulations, des versets coraniques «améliorés» ou hors sujet, des hadiths trompeurs et quelques affirmations trop péremptoires pour être honnêtes mais qu’on ne peut contrer qu’au terme de longues études. Si vous cherchez de quoi meubler une conversation de café du commerce de manière à favoriser l’islamisation de l’Occident, c’est parfait. Si vous cherchez à comprendre l’islam et les ressorts des dangers qu’il semble receler, lisez plutôt Martine chez les Bretons, ou quelque chose comme ça. Vous n’en saurez pas plus, mais vous n’aurez pas non plus de fausses idées supplémentaires à surmonter.

Tout au long de l’ouvrage, l’auteur joue avec les différents éléments d’information (contenu des textes fondateurs, jurisprudence musulmane, «histoire», linguistique, études sociologiques, sondages actuels, déclarations de personnalités, sentiments populaires) et les différentes focalisations sur le phénomène (fable du prophète, période abbasside, ottomane ou «andalouse», actualité, vision globale sur 1400 ans) pour dissimuler l’éléphant dans le salon.
Continue reading »

Mai 172017
 

Source : 7 sur 7 (Belgique), 16 mai 2017

Notons bien, au sujet de l’assurance maladie pour tous, et pour en profiter pour briser au passage une légende tenace selon laquelle il n’existerait pas de services sociaux aux Etats-Unis (même avant l’Obamacare, on n’y laissait pas mourir les malades sous prétexte qu’ils étaient insolvables : il y a toujours eu ce que l’on appelle les Charity Hospitals, une solution loin d’être parfaite, mais qui garantissait l’accès des plus pauvres aux soins médicaux ; les Etats-Unis ont également les “Food Stamps”, entre autres aides pour les plus pauvres), qu’elle n’a jamais dit que les chômeurs pouvaient crever s’ils étaient malades, mais que “… je pense qu’il faut cultiver cet état d’esprit où l’on cherche à avoir l’assurance maladie et en même temps des emplois pour tous les Américains.” La remarque selon laquelle il faudrait viser le plein-emploi semble frappée au coin du bon sens… mais pas pour tout le monde ! Quoiqu’il en soit, il s’agit d’une conception de l’organisation de la société qui en vaut bien une autre, mais quand on est noire aux Etats-Unis, on est automatiquement supposée être anti-Trump, féministe bon teint, etc. – et pourquoi pas musulmane et voilée pendant qu’on y est ? Le “conservatisme” est un truc de vilains mâles blancs hétérosexuels, de préférence de ces abrutis de red-necks originaires de la Bible-belt, c’est bien connu.


Les propos de la nouvelle Miss USA font polémique

Kara McCullough, Miss District of Columbia, interrogée durant l’élection de Miss USA. © getty.

Elle semblait avoir vraiment tout pour elle: Miss District of Columbia, élue plus belle femme des Etats-Unis dimanche, est diplômée en chimie et travaille pour l’état, à la Commission de réglementation nucléaire (NRC). Une tête bien faite dans un corps parfait, du moins sur papier puisqu’à l’interview, les réponses de la miss ont laissé plus d’un téléspectateur pantois.

Continue reading »

Mai 132017
 

Source par Anais Moinele 12 mai 2017

La célèbre poupée lancée en 1959 par Mattel va peut-être aider la future génération à être plus tolérante. Deux Américaines ont en effet décidé de créer des voiles islamiques miniatures pour ces jouets afin d’ouvrir l’esprit des enfants sur les questions religieuses.

Deux Américaines, Kristen Michaels et Gisele Fetterman, ont décidé de créer l’association For Good (Pour le bien) dans le but de participer à l’élaboration d’une meilleure société, plus ouverte d’esprit. Bien qu’aucune des deux amies ne soit musulmane, elles lancent alors “Hello Hijab” (Bonjour Hijab), un projet qui consiste à créer de mini voiles islamiques pour poupées Barbie, vendus via leur association.

Continue reading »

Mai 082017
 

Source: Visiblement rédigé et illustré à l’intention des jeunes filles francophones, ce petit livre contient tout le nécessaire pour jouer à la musulmane avec les copines. Et il évite très soigneusement tout ce qui pourrait permettre de comprendre les implications désastreuses de ce jeu dangereux.
Continue reading »

Mai 032017
 

Source : POSITIVR, 2 mai 2017

SE SENTANT TRAHIES, DES SAOUDIENNES SE MOQUENT DES NATIONS UNIES

Leur pays (misogyne s’il en est) siègera à la commission chargée de la condition féminine au sein de l’ONU… Elles ne l’acceptent pas.

 

Source : Shutterstock
Continue reading »

Avr 012017
 

Source March 09, 2017  (Traduction française plus bas)

In a recent Kuwaiti TV debate on Islam and secularism, activist Nasser Dashti criticized the Islamic movement, which, he said, “has always wanted to kill the apostates… and to ban nightclubs, parties, and singing, so that people would not get excited,” and called to restrict Islam to affairs of the individual. Making a plea for freedom of belief, Dashti drew a comparison to Germany, which, he said, swiftly turned from Nazism into a democratic and secular state that accepts refugees. The Islamic movement, in contrast, “has been unable to come up with a religious enterprise, and has been harping on the same issues” for 13 centuries, said Dashti. The debate aired on Alshahed TV on March 11.

vidéo sur MEMRITV Continue reading »