Avr 292017
 

Source

Par : Mohamed Louizi

Avertissement :

Le décryptage qui suit ainsi que ses illustrations, en annexes, pourraient aider à faire un choix électoral (ou pas), le 7 mai prochain, au second tour des élections présidentielles. J’en suis conscient. J’assume ce que j’écris, comme je l’ai toujours été, y compris dans les prétoires. Je suis responsable de ce que je dis. Je ne suis comptable ni de ce que d’autres en feraient, ni des possibles instrumentalisations. Je rassure mes lecteurs que toutes les informations sont vérifiables à 100%. Plus de cinquante notes bibliographiques renvoient aux sources directes. Aucune source n’est un « fake news » d’origine russe. Les illustrations comportent d’autres informations complémentaires.

Certains diraient que ce ne serait pas le bon timing pour le publier. Ce qui est certain, c’est qu’il a été écrit après l’annonce des résultats du premier tour, en réaction aux diverses polémiques ambiantes, pour éclairer simplement le choix au second tour. Très condensé, il est composé de neuf parties et pourrait être lu en une seule fois, ce que je recommande vivement. Toutefois, il pourrait être lu aussi en petites doses. Comme tout texte à enjeu, en ces temps, il est susceptible d’avoir des effets indésirables : rougeur des joues, trouble de la vision, énervement, insomnie, stress, déprime et hypertension artérielle. Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnées dans cette introduction, veuillez m’en informer pour les textes à venir. Bonne lecture !

1- Mohamed Saou est-il un cas isolé ?
Continue reading »

Avr 292017
 

Source   28/04/2017 15:51

(RV) Ce fut le premier grand rendez-vous du Pape François lors de son voyage apostolique en Egypte ce vendredi 28 avril 2017 : la rencontre avec les participants de la Conférence internationale pour la paix organisée par le grand imam de l’université Al-Azhar, le cheikh Ahmed al-Tayeb qu’il a rencontré en privé auparavant. Le Pape a livré un discours à l’assemblée centré sur la nécessité pour les religions de défendre la paix et de rappeler qu’aucune violence ne peut être commise au nom de Dieu. François a rappelé l’importance primordiale de l’éducation qui devient sagesse de vie. Continue reading »

Avr 282017
 

Source: Les auteurs gambadent entre les arcanes des textes fondateurs de l’islam tels deux lutins farceurs picorant ici et là des détails souvent insignifiants pour habiller le squelette d’un vœu pieux, ou l’image d’un islam bisounours, et détournant résolument le regard devant des événements majeurs mais dérangeants. Ils nous dépeignent un Allah bon papa qui aurait dicté tout un Coran pour, en majeure partie, répondre aux petits tracas de braves gens pris malgré eux dans le maelstrom de la création de la religion de paix, dont d’ignobles esprits rigides auraient, contre toute attente, fait la religion du jihad. Ou quelque chose comme ça.

On cherche en vain le moindre sérieux, la moindre cohérence étayée, dans ce petit fascicule qui voudrait au fond nous faire croire que les théologiens et juristes musulmans auraient à peu près tous été d’acariâtres méchants, alors que Allah, son doux prophète et ses compagnons attendrissants de piété et de doute (auxquels on ajoute quelques personnages historiques sélectionnés), auraient été d’aimables âmes pleines de compassion et de sollicitude pour l’humanité.

Continue reading »

Avr 272017
 

Si vous l’appréciez, prière de “liker” (commentaire utile) cette critique sur Amazon afin qu’elle apparaisse en première place. Merci!

Source: Cette traduction vise à rendre un peu agréable à lire un brouillon extrêmement décousu et à falsifier certains éléments trop intolérables. C’est un exercice de maquillage des faits, pas une traduction au sens propre du terme.

Le Coran est l’un des livres les plus difficiles à traduire, car il est surtout l’un des plus difficiles à comprendre, et pas en raison de l’élévation des idées qu’il propose – quelque 20 à 25% de ses contenus sémantiques (ce que le texte signifie) restent opaques même aux meilleurs savants musulmans et ce depuis les origines. En effet, les anciens manuscrits étaient rédigés dans une écriture défective (scriptio defectiva) qui autorise parfois des dizaines de lectures différentes. À cela s’ajoute l’absence de toute ponctuation.

Pour se faire une idée, on peut imaginer un texte français écrit sans voyelles et avec un tiers seulement des consonnes, celles restantes pouvant donc en représenter plusieurs. «Imaginons un texte écrit de cette manière» devient quelque chose comme: mgmmt m txt ctt d ctt mmt. Ainsi, il a fallu des siècles pour qu’on s’entende sur un minimum de variantes validées. Aujourd’hui encore, on peut trouver plus de deux douzaines de corans en arabe différents. Il existe divers recueils de ces variantes, dont le plus complet en recense plus de 10.000. Le Coran arabe le plus commun de nos jours est l’édition du Caire imprimée en 1924 (qu’on peut consulter sur corpuscoranicum.de).

Continue reading »

Avr 262017
 

Source: Ce livre édifiant, qui lève le voile sur les efforts discrets (car déployés uniquement en arabe et dans des enceintes diplomatiques feutrées) mais tenaces des gouvernements arabes visant à restaurer la charia médiévale devrait être adressé à tous les politiciens occidentaux favorables à l’islam. Le choc pourrait être salutaire. On y apprend en effet, dans le détail, comment 22 pays musulmans s’apprêtent à unifier leur droit pénal en le fondant notamment sur les «limites de Dieu» (hudûd), des lois d’un autre âge qui prévoient de flageller, mutiler, lapider, exécuter les apostats et appliquer le talion.

L’ouvrage commence par planter le décor en indiquant que l’aspiration à unifier le droit est un très vieux rêve dans l’islam. Il naît peu après la religion elle-même, au VIIIe siècle, et accompagne les divers empires musulmans jusqu’à la chute du califat ottoman, en 1924, pour se poursuivre ensuite à travers diverses institutions, dont la Ligue des États arabes, fondée en mars 1945 au Caire. Dans le cadre de l’unification du droit, les responsables s’accordent aisément sur certains points, notamment: «l’observance des préceptes de la Shari’a islamique» pour parvenir à l’unification du droit est un «objectif impératif à atteindre». Dans tous les textes d’accords qui jalonnent la progression accomplie, et que l’ouvrage énumère, on ne trouve aucune remise en question de ce principe de base – la charia est parfaite, elle vient de Dieu et son application ne peut donc être que bénéfique.

Continue reading »

Avr 252017
 

Source: Ce petit fascicule est signé à l’origine par un juriste musulman parmi les plus rigoristes, mais les commentaires (modernes) de cette édition tentent de le faire passer pour un modèle de tolérance. C’est une tromperie, un piège à novices.

Commençons par le pire: le hadith n° 8, dans lequel on apprend que le prophète des musulmans a reçu l’ordre (de Dieu) de «combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a de divinité que Dieu et que Muhammad est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière (salât), qu’ils acquittent l’aumône obligatoire (zakât). Lorsqu’ils feront cela, alors leur sang et leurs biens seront préservés (garantis), à moins [d’une transgression] des droits de l’Islam. Mais c’est à Dieu qu’ils devront rendre des comptes.»

Cet ordre clair de combattre jusqu’à ce que les gens adoptent l’islam (la profession de foi, la salat et la zakat sont les trois premiers piliers de l’islam) est transformé par le commentateur en une pure position défensive, nécessitée selon lui par la survie des musulmans de Médine sans cesse attaqués par les Mecquois. Or cette description ne correspond pas du tout à la situation qui ressort des sources musulmanes (et encore moins des éléments de preuve historiques et vérifiables, selon lesquels il n’existait pas de ville à La Mecque à l’époque, et donc aucune force ennemie notable).

Continue reading »

Avr 222017
 

Source voir #12 L’État français va-t-il instaurer des jours fériés pour les fêtes musulmanes et juives ?

Il ne s’agit que d’une proposition du think tank Terra Nova, non reprise par le gouvernement. Elle n’a donc rien d’une décision officielle, ni même d’un projet en cours du gouvernement.

Lire l’article qui répond à la rumeur sur CrossCheck

Lien Terra Nova L’émancipation de l’islam de France

L’État français va-t-il instaurer des jours fériés pour les fêtes musulmanes et juives ?

Selon certains sites d’information, l’”Etat français” envisagerait de remplacer deux jours fériés consacrés à des fêtes catholiques par des fêtes musulmane et juive. C’est faux. Cette idée est avancée dans le cadre d’un rapport du think tank Terra Nova publié le 22 février 2017 et resté sans suite au plan législatif. Dans ce document intitulé “L’émancipation de l’islam en France“, le groupe de réflexion, qui se définit comme “progressiste”, avance des recommandations pour l’organisation de la religion musulmane en France.

Continue reading »

Avr 162017
 

Ajoutée le 14 avr. 2017

Marwan Muhammad est directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Dans un contexte musulman, il explique à partir du Coran la supériorité de la communauté musulmane sur les non musulmans. Mais dans les médias mécréants, il ignore bizarrement ce même Coran et joue au parfait laïc et défenseur des libertés.

Avr 082017
 

Ajoutée le 7 avr. 2017

In a sudden move the United States has fired missiles and military targets in Syria, creating confusion and space for ISIS to launch attacks. Meanwhile in Iraq, U.S.-backed troops are struggling to dislocate the same terror group from Mosul. What will the U.S. Syrian intervention mean for the war against the Islamic State – we ask an Iraqi politician, country’s former Foreign Minister Hoshyar Zebari.

RT LIVE http://rt.com/on-air

Subscribe to RT! http://www.youtube.com/subscription_c…

Avr 082017
 

Source APRIL 7, 2017 9:17 AM BY ROBERT SPENCER

There is no question that Assad is a scoundrel. That is not in dispute. The problem with this action is the same as it was when Obama wanted to strike Assad: who benefits? The Assad regime said this strike “can only be described as short-sighted.” Right. The Islamic State (ISIS), although weakened, is still there. The jihad groups that Obama trained and armed are still there. Who benefits from a weakened Assad? ISIS, that wants to destroy the United States and is sending jihadis here to mount attacks. Trump vowed to drain the swamp, but it looks as if the denizens of the swamp, those who proffer the same failed analyses time and time again, have captured his administration.

Continue reading »

Avr 022017
 

l’Apostasie dans le Coran par Rachid Benzine

La notion d’apostasie n’existe pas dans la société tribale du 7ème siècle. Les alliances tribales y sont politiques, basées sur un intérêt bien compris, et pas sur une idéologie, des idées ou une religion. Chacun des contractants d’une alliance doit y trouver son compte dans la vie pratique au quotidien. Si ce n’est pas le cas, on n’entre pas dans l’alliance. Et si on y est déjà mais que les conditions de profit attendues ne sont plus réunies, on quitte l’alliance. Il suffit de l’annoncer publiquement : c’est la procédure du tabarrû’, le désengagement.

Continue reading »

Avr 012017
 

Source March 09, 2017  (Traduction française plus bas)

In a recent Kuwaiti TV debate on Islam and secularism, activist Nasser Dashti criticized the Islamic movement, which, he said, “has always wanted to kill the apostates… and to ban nightclubs, parties, and singing, so that people would not get excited,” and called to restrict Islam to affairs of the individual. Making a plea for freedom of belief, Dashti drew a comparison to Germany, which, he said, swiftly turned from Nazism into a democratic and secular state that accepts refugees. The Islamic movement, in contrast, “has been unable to come up with a religious enterprise, and has been harping on the same issues” for 13 centuries, said Dashti. The debate aired on Alshahed TV on March 11.

vidéo sur MEMRITV Continue reading »

Avr 012017
 

Source LES ECHOS Le 31/03 à 06:00

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, s’est attaqué à la politique d’asile de l’Union européenne, à l’occasion du congrès annuel du Parti populaire européen (PPE), qui fédère les partis de droite, à Malte. Au sujet de la vague de réfugiés arrivée en 2015 et 2016 en Europe, il a souligné le danger d’un continent « dominé par l’islam », assurant que « l’identité chrétienne » était en danger. Il est allé plus loin en affirmant que « l’immigration s’[était] révélée être le cheval de Troie du terrorisme ». La chancelière allemande, Angela Merkel, membre du même groupe politique au Parlement européen, a défendu sa politique d’accueil en disant que c’était la « seule chose à faire », après avoir négligé d’aider financièrement les camps installés en dehors de l’Europe.

Mar 282017
 

Source

Déc 09, 2016 Lien vers le site officiel eurislam.eu soutenu par la Commission Européenne (drapeau en haut à droite)

Extraits : « obliger les médias à parler en bien des musulmans, rééduquer les peuples en faveur des musulmans,… »

« Eurislam », le projet officiel pour islamiser l’Europe. Extraits : « obliger les médias à parler en bien des musulmans, rééduquer les peuples en faveur des musulmans,… »

L’Union Européenne diffuse son projet officiel « Eurislam » voulu par les élites européennes dont le but avoué est de faciliter l’islamisation de l’Europe sous couvert d’intégration…

La chercheuse Bat Yé’or l’avait décrit dans son livre « Eurabia«  : l’Europe a choisi d’ouvrir ses portes aux populations musulmanes dans le cadre des accords Euro-Arabes.

, juriste, analyse le contenu d’Eurislam :

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

« Eurislam »… Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez compris où ils veulent en venir. À ce titre, le montage illustrant le rapport dit tout : un minaret orné d’un croissant islamique figure au centre du drapeau bleu européen aux étoiles dorées. L’islam n’est pas « inclus », il est central dans le destin historique que comptent bâtir les déconstructeurs qui nous gouvernent

Continue reading »

Mar 262017
 

Le 30 mars dans toutes les bonnes librairies et déjà sur Amazon, le livre de Waleed Al-husseini, “une trahison française”.
Je vous le recommande chaudement et si vous avez l’occasion de rencontrer son auteur, foncez.

Dans ce monde où le talent est parfois inversement proportionnel à l’ego, Waleed est une de mes plus belles rencontres. Cet homme est un modèle de gentillesse et d’attention. Il démontre que lucidité, intelligence, courage, panache et engagement peuvent marcher de paire avec une grande bienveillance.

Waleed est palestinien. Il été emprisonné et torturé pour avoir osé critiquer l’Islam. Aujourd’hui il défend ces valeurs universelles que sont la liberté, l’égalité et la souveraineté exercée au nom du peuple.  Continue reading »

Mar 262017
 

 

S’il y avait une personne qui se sentait responsable de la qualité des émissions politiques de France Télévision, il serait temps qu’elle justifie son salaire. “L’émission politique” devrait être revue de fond en comble et ses animateurs remplacés pour cause de malhonnêteté intellectuelle grossière.

Entre le festival d’islamistes décomplexés que l’on fait passer pour représentatifs des Français de confession musulmane, les sympathisants du Parti des indigènes et les soutiens du camp décolonial (camp raciste interdit aux blancs) présentés comme des militants anti-racistes ou des pédagogues et le “people” psychologiquement fragile érigé en vox du populi, ce n’est plus un panel d’invités qu’ils sélectionnent, mais une galerie de grotesques qu’ils exposent et une idéologie qu’ils servent. La récurrence dans le choix d’invités douteux accréditant l’idée que l’on est davantage confronté à une volonté de manipulation et à des actes militants qu’à la défaillance d’un journaliste médiocre qui bâclerait son travail. Continue reading »

Mar 252017
 

Source Publié le 23 mars 2017 à 19h39 | Mis à jour le 23 mars 2017 à 19h39

La motion condamnant l'islamophobie a fait l'objet de... (Archives Le Droit, Simon Séguin-Bertrand)

La motion condamnant l’islamophobie a fait l’objet de débats acrimonieux, ses opposants accusant ses partisans de vouloir limiter la liberté d’expression et même de vouloir approuver la charia au Canada.

ARCHIVES LE DROIT, SIMON SÉGUIN-BERTRAND La Presse Canadienne Ottawa

La Chambre des communes a adopté la motion d’une députée libérale condamnant l’islamophobie, jeudi.

La motion M-103, présentée par la députée de Mississauga-Erin Mills, en Ontario, Iqra Khalid, a été adoptée par plus des deux tiers des élus présents lors du vote.

Continue reading »