Nov 292017
 

Source

Mardi 28 novembre 2017 à 15h18

 2090  214 2Google +0  PDF Imprimer
L'Arabie saoudite va réviser les recueils de hadiths et Sahih Al Boukhari
 (Photo AFP)

C’est un événement considérable et peut-être historique. L’Arabie saoudite a annoncé en octobre, sans trop de tapage, la création d’un Centre des hadiths du Prophète. Ce centre devra “expurger les compilations des faux hadiths, de ceux qui sont en contradiction avec le Coran ou de ceux qui sont utilisés pour justifier et alimenter le terrorisme“.

Cette décision a pris la forme d’un décret du Roi Salmane. Pour en saisir la portée, il faut savoir :

-que l’Arabie saoudite est la gardienne de l’Islam sunnite le plus orthodoxe;

-qu’elle est la gardienne des Lieux saints;

-que de nombreux hadiths sont le fondement du wahhabisme;

-que le wahhabisme et le pacte de Najd sont le fondement de l’Etat saoudien actuel, depuis environ trois siècles;

-que les hadiths et ce qu’on appelle plus largement la Tradition, sont la seconde source de législation chez la majorité des musulmans orthodoxes, après le Coran et avant l’analogie et le consensus de “ceux qui lient et délient“.

Pour tout résumer, les recueils des hadiths (paroles ou actes du Prophète, collectés plus de deux siècles après sa mort) sont souvent sacralisés au point que de nombreux critiques ont subi les foudres de leurs contemporains.

Comme le disait Mohamed Arkoune, “la charia est œuvre humaine“, et elle a utilisé pour cela des hadiths dont l’authenticité n’est pas toujours garantie, loin de là, ainsi que le consensus des théologiens (ceux qui lient et délient,  اهل الحل و العقد) et l’analogie, de sorte à fermer toute porte à l’Ijtihad (effort d’interprétation).

Le nouveau Centre sera basé à Médine. Sa direction a été confiée à un membre connu de la famille Al Cheikh, descendant de Mohamed Ibn Abdelwahab, fondateur du wahhabisme. Un “conseil scientifique international“ sera constitué pour mener ce travail de purge.

Le décret royal saoudien est daté du 18 octobre. Il a été peu médiatisé. L’objectif assigné au centre est de “contribuer à diffuser la pensée modérée, l’Islam modéré“.

Depuis deux ans et de plus en plus fort, MbS annonce un retour au “vrai Islam“ en Arabie saoudite et une ouverture de la société vers le monde et vers la culture. Il autorise les femmes à conduire.

Des cinémas, festivals, concerts de musique sont organisés publiquement. Un séisme, accueilli favorablement par la jeunesse saoudienne et une grande partie de la société, selon les témoignages concordants rapportés de sources médiatiques crédibles. Un séisme qui referme la parenthèse de la Sahwa (littéralement l’éveil), qui a duré plus de trente ans à partir de 1979, date de la “révolution iranienne“, et qui avait redonné les clés de la société aux théologiens les plus conservateurs.

“Nous allons détruire immédiatement les pensées extrémistes“

Plus récemment, dans des interviews notamment, il a annoncé le retour définitif au “vrai Islam“.

MbS s’attaque donc frontalement à un fondement de l’Etat saoudien, le wahhabisme et à ce positionnement saoudien qui veut que ce pays soit le plus orthodoxe d’entre tous les pays musulmans.

Le projet de MbS est ambitieux et global: lutte contre les extrémismes au nom de la religion, transformation sociale et culturelle, ouverture de la société, création d’une économie qui s’affranchit de la rentre pétrolière, lutte contre la corruption, davantage de pouvoir aux citoyens… Bref, le début d’un cheminement vers un Etat moderne.

Le futur Roi saoudien, âgé seulement de 32 ans, ouvre toutefois de nombreux fronts en même temps: Yémen, Iran, Syrie, Qatar, Liban, lutte anti-corruption, attaque frontale contre les conservateurs et le wahhabisme. Est-il pressé de faire évoluer son pays? Ou bien ne mesure-t-il pas les dangers de cette démarche? L’avenir le dira.

Les recueils de hadiths dans de nombreux milieux musulmans sont sacralisés. Les travaux et prises de position critiques existent, de la part de penseurs ou parfois des théologiens, à l’instar de Sobhi Mansour, Hassan Farhane Maliki ou Mohamed Abdallah Nasr.

La dernière révision en date, celle-là acceptée par la plus grande partie des milieux conservateurs, est celle d’Al Albani. L’étude critique de la genèse des hadiths montre clairement l’existence de nombreux (voire d’une majorité) de hadiths “posés“ ou faux hadiths, inventés pour servir une ethnie, une confession, un pouvoir politique… Le recueil officiel saoudien de Sahih Al-Bukhari est consultable ici en format numérique.

La décision saoudienne, si elle est exécutée de la manière dont elle a été annoncée, fait tomber un mur, une muraille même et ouvrira une brèche vers un début de rationalité dans l’étude des corpus islamiques.

Une brèche qui ouvre la voie à toutes les éventualités, car les idéologies extrêmes ne résistent que dans la fermeture la plus totale.

 Posted by at 8 h 59 min

  10 Responses to “L’Arabie saoudite va réviser les recueils de hadiths et Sahih Al Boukhari”

  1. Expurger seulement les Hadiths ne servira à rien, si on n’expurge pas en même temps le Coran qui est la source principale de la violence, de l’extrémisme voire des Hadiths. Une demi réforme n’est qu’un palliatif inutile, éphémère. Seul le bistouri est efficace.

  2. “conseil scientifique international” ! lol
    “vrai islam” ! lol
    tout changer pour ne rien changer : même eschatologie conquérante, même coran violent, même messianisme matérialiste, même utilisation de la femme en tant que pondeuse.
    Mais un islam de façade plus présentable avec le nouveau “Coalition Militaire Islamique Contre le Terrorisme (IMCTC)” et nouveau vrai sunnisme sans faux haddith (1400 ans plus tard hein, il ne leur aura fallu que ça pour s’en rendre compte !)

    lol lol et relol
    Le pire c’est que nos républicains vont se précipiter sur ces annonces pour justifier plus d’immigration et l’islam.

  3. Expurger les hadiths qui sont CONTRADICTOIRES au Coran …
    Le Coran contient pas moins de 600 versets enjoignant aux musulmans l’assassinat ou la réduction en esclavage des kouffars (non musulmans) … Déduisez .

  4. Salut a tous…

    tiens tiens ce qu’ils vont faire ne sera pas considéré comme de l’islamophobie !!!!

    laissons les reviser leur histoires et mettre les points sous et sur les i.

  5. L’université Al Azar, la Ligue Arabe et autres institutions musulmanes bien sympathiques, feront trancher des gorges à moins qu’ils utilisent nos rafales et autres armes Occidentales, Russes, Chinoises pour imposer le nouvel islam? L’islam n’est pas le Beaujolais nouveau……

    “” C’est la raison pour laquelle je dis que la révélation n’est pas la parole de Dieu à l’homme, mais la parole de l’homme sur Dieu, exprimant ses désirs et ses idéaux, avec ce que cela peut comporter comme imperfections humaines. Rien en effet ne descend du ciel à part la pluie, les météorites et les excréments des oiseaux. Et parfois, un avion, qui tombe du ciel. Et si jamais vous voyez un livre descendre du ciel, sachez qu’il s’agit d’un livre qu’un passager a jeté d’un avion pour s’en débarrasser. Celui qui dit le contraire, sa place naturelle est la clinique psychiatrique. Et cela s’applique indistinctement à l’Ancien Testament, au Nouveau Testament, au Coran et aux Mille et une nuits.””

    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/10/25/remerciements-et-questionnements-dun-musulman-reponse-de-sami-aldeeb/#more-65434

    “” Celui qui dit le contraire, sa place naturelle est la clinique psychiatrique. Et cela s’applique indistinctement à l’Ancien Testament, au Nouveau Testament, au Coran et aux Mille et une nuits.””

    J’aime cette phrase, un refrain qui sonne bien à mes z’oreilles et mon cerveau spirituel et Laïc..

  6. it’s a pity when people speak about things they totally ignore
    Islam is not what you think: you see Islam through colored media lens only
    Make you self and scientific study about it, Quran & Saheeh el Bukharee and be sincere with your self…

  7. Le même projet a été entrepris en Turquie, en 2008, avec plus d’une centaine d’auteurs: http://fr.danielpipes.org/5569/le-gouvernement-turc-reformerait-il-lislam

    En 2013, ils ont sorti une “encyclopédie” traitant de quelques centaines seulement des quelque 17.000 récits de la tradition prophétique: https://www.huffingtonpost.com/2013/05/22/turkey-hadith-project-diyanet-presents-prophets-sayings-for-the-21st-century_n_3319657.html

    • Il me semble que le nouveau prince Salman veut occuper les esprits des “savants” musulmans. Pendant qu’ils relisent leurs textes, ils ne mettent pas le nez ailleurs. Ça les occupe, ils se chamaillent entre eux et la paix sociale est mieux assurée. Pendant ce temps, les femmes peuvent apprendre à conduire, les jeunes peuvent aller sur internet, et les vieux au bordel !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)