Nov 122017
 

Source

Des échauffourées ont éclaté dans le centre de Bruxelles, alors que des supporters étaient venus fêter la qualification du Maroc pour le mondial. Au moins une voiture a été brûlée et des magasins ont été saccagés. 22 policiers ont été blessés.

Un rassemblement de supporters célébrant la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2018 de football a donné lieu à des échauffourées, le 11 novembre, dans le centre de Bruxelles, qui compte une importante population d’origine marocaine. Vingt-deux agents de police ont été blessés, selon un bilan communiqué le lendemain par Olivier Slosse, porte-parole de la police bruxelloise.

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent un face-à-face entre policiers et certains supporters marocains, tandis que d’autres fêtaient la qualification de leur équipe sur les marches de la Bourse de Bruxelles, traditionnel lieu de célébrations sportives.

Les versions diffèrent sur le déroulé des évènements. Selon certains jeunes du quartier rencontrés sur place par la radio télévision publique belge RTBF, c’est la police qui a chargé en premier. «C’est juste une simple erreur de la police», ont-ils fait savoir. Olivier Slosse, affirme pour sa part que des supporters «jetaient des objets sur les gens, sur la police et commençaient à dégrader des voitures et les installations des Plaisirs d’Hiver». Pour contrôler une foule d’environ 300 personnes, la police antiémeutes a eu recours à un canon à eau.

«Des gens se sont mêlés à ces supporters, ont cassé des voitures. C’est ça qui a fait qu’on a dû à un moment intervenir. Il y a souvent des festivités à la Bourse lorsqu’il y a un match de foot. Turcs, Italiens… Peu importe le pays victorieux, on est préparés à ça. Mais là, c’était exceptionnel», poursuit Olivier Slosse. Au moins une voiture a été incendiée, selon la police.

Des images de commerces saccagés ont également fait leur appartion sur les réseaux sociaux. «Ils sont entrés et ils ont tout cassé dans mon magasin», explique la propriétaire d’un magasin de meubles, cité par RTBF.

Le calme est revenu vers 00h30 (heure locale) et les policiers restaient déployés en nombre, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le Maroc s’est qualifié pour la Coupe du monde 2018 qui aura lieu en Russie l’été prochain en battant la Côte d’Ivoire 2 à 0 à Abidjan, une première depuis 1998. Des centaines de supporters marocains se sont aussi réunis dans les rues de Paris, sur les Champs-Elysées, mais les scènes de liesse, encadrées par les forces de l’ordre, n’ont pas donné lieu à des débordements, selon le quotidien Le Parisien.

 Posted by at 12 h 19 min

  3 Responses to “Voiture brûlée, magasins saccagés : la qualification du Maroc pour le mondial dégénère à Bruxelles”

  1. Je réside à Bruxelles . Ce samedi 11 novembre , j’ai effectivement entendu un hélicoptère de la police survoler la ville jusqu’à minuit .

    Avoir gagné ou avoir perdu un match de foot , pour ces abrutis , ce sont des actions de violences non justifiables qui suivent .
    L’historien belge Henri Pirenne a écrit vers 1920 : “Les musulmans sont inassimilables à cause de leur religion .”

    • Comme toujours , un Maghrébin interviewé par un journaliste : “Ils ont commencé à nous charger , à tirer au canon à eau .” …
      Les musulmans : les victimes professionnelles du monde entier !!

    • On sentirait de la colère…
      Si cela se trouve, il faut remercier le bon Dieu. En cas de défaite, les marocains auraient pu être plus violents !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)