Nov 092017
 

Source (Cliquer sur le lien “source” pour voir les vidéos)

Pourquoi Tariq Ramadan garde le soutien de certains intellectuels La Matinale / 1 min. / à 08:00
Avec l’affaire Tariq Ramadan, les intellectuels qui ont fréquenté l’islamologue genevois se voient désormais sommés de s’expliquer. Car l’homme a pesé dans le débat politique et certains veulent défendre son oeuvre et ses combats.

Prédicateur remplissant les salles de musulmans pieux, universitaire, intellectuel engagé enchaînant tribunes et colloques consacrés à divers combats politiques, Tariq Ramadan a séduit nombre d’intellectuels, d’Edwy Plenel (directeur de Mediapart) au philosophe Edgar Morin.

Je ne soutiens pas l’individu, je soutiens les causes qu’il a défendues.

François Burgat

Le politologue François Burgat, spécialiste de l’islam, a lui aussi bien connu le Genevois et il assume partager ses combats. “Je l’ai suivi, je suis extrêmement fier de l’avoir suivi”, dit-il aujourd’hui. “Je ne soutiens pas l’individu, je soutiens les causes qu’il a défendues en tant que leader d’opinion des musulmans d’Europe. Ces causes, pour faire simple, c’est de faire en sorte que la liberté d’expression, que la citoyenneté des musulmans d’Europe, ne soient pas à géométrie variable et de seconde zone.”

Tariq Ramadan, sur sa page, a plus de deux millions de followers.

François Burgat

Dans les années 2000, Tariq Ramadan a été invité dans les forums altermondialistes tandis que, par exemple, le mensuel Monde diplomatique lui a ouvert ses pages. Mais pourquoi une partie de la gauche l’a-t-elle choisi lui, plutôt qu’un autre leader musulman? “Parce que Tariq Ramadan, sur sa page, a plus de deux millions de followers”, analyse François Burgat, “alors que les musulmans réformateurs formatés pour passer dans les médias ‘mainstream’ européens n’en ont que quelques centaines. Mais c’est ceux-là qu’on aime, parce qu’ils nous disent ce qu’on a envie d’entendre.”

Le professeur suisse était donc en quelque sorte plus légitime, car écouté par le public musulman. Mais aujourd’hui, admet François Burgat, ses amis politiques devront continuer ses combats, s’il le faut, sans lui.

>> Regarder le débat d’Infrarouge: affaire Ramadan, quelles conséquences?

Affaire Ramadan: quelles conséquences?
Infrarouge – Publié hier à 21:11

Alexandre Habay/oang

Publié à 09:22 – modifié à 09:53

  4 Responses to “Pourquoi Tariq Ramadan garde le soutien de certains intellectuels”

  1. Burgat soutient les causes que T. Ramadan a soutenu. Quelles causes, la lapidation, l’excision, la circoncision, le mariage et le viol des gamines, l’amputation et autres saloperie de la charia islamique?Il approuve le massacre des chrétiens dans les pays musulmans?
    Donc, c’est est islamonazi et collabo; collabo, puisqu’il partage les thèses les plus fascistes et racistes de l’islam. Qui plus est, c’est un traître pour le monde occidental qui, en temps de guerre doit passer par les armes.

    Si Burgat est nommé intellectuel, Hitler était le frère de l’ange Gabriel.
    Les Frères Ramadan ne sont rien d(autre que des intellos du crime islamique reposant sur une croyance pourrie en un dieu inventé.

    Il est vrai qu’ils font figure d’intellectuel face à nos détraqués qui pour les pétrodollars, la vente d’armes et biens de consommation, sont prêt à sacrifier le monde occidental. Les Staline, Mao, Hitler et autres despotes et collabos n’ont pas fait mieux.

    Enfin, ” Ramadan sur sa page a plus de deux millions de followers.”

    Il est vrai qu’il pourrait en avoir au minimum 1 milliard on est rassuré, la minorité n’a jamais gouverné ou entraîné la majorité ouf……

    • L’amusant, si l’on peut dire c’est que François Burgat se fait remonter les cales (en juin 2013) par le site oumma.com dont il est (ou a été) un contributeur.

      https://oumma.com/reponse-aux-mensonges-ehontes-de-francois-burgat/

      • Je ne comprends pas ce titre ” intellecuel musulman “, utilisé de façon abusive par certains occidentaux, probablement, assoiffés de pétrole et affamés de dollars, pour désigner des gourous d’une idéologie obscurantiste et mortifère qui a mis le monde musulman, le monde arabe et le monde tout court, sens dessus-dessous, à feu et à sang, pour un but unique, celui de halaliser le mal et de haramiser ( interdire ) le bien, comme par exemple : marier et abuser de petites filles et même de nourrissons conformément à la charia, pratiquée en Arabie Maudite (Saoudite), sera perçu par des jeunes robotisés à force de lavage de cerveau, comme un acte logique, alors que deux adultes qui s’aiment et s’embrassent deviendra un acte condamnable et passible de 100 coups de fouet, si ce n’est de lapidation. Comme par exemple, coucher avec son esclave et violer ses captives, même si ces dernières sont mariées, etc… pour ne citer que ces exemples. Les islamistes sont habités par Satan, depuis 14 siècles, alors que nos énarques politiques semblent l’ignorer, comme s’ils ignoraient l’histoire de la reconquista ou bien celle de ” l’homme malade ” et de ses frères ottomans, dans un passé récent.

        • Vous avez entièrement raison ! Et cela fait plaisir de vous lire.
          “Intellectuel musulman” est un oxymore !
          Où que vous soyez, répandez votre bonne parole. Cela fera peut-être changer quelques lignes.
          Dans le cas de Tariq Ramadan, j’espère que ces histoires à la Strauss-Kahn vont ouvrir les yeux de beaucoup de ses followers (deux millions parait-il sur Facebook).
          Mais j’ai des doutes, à cause de ses farouches défenseurs et défenseuses, comme Nadia Karmous.

          http://www.arcinfo.ch/articles/regions/canton/celles-qui-accusent-tariq-ramadan-seraient-frustrees-selon-la-chaux-de-fonniere-nadia-karmous-714645

          Avec sa carrure de Teddy Riner, et la veste de Marwan Muhammad (du CCIF), elle accuse les victimes de Tariq d’être “frustrées”. Je ne sais si Tariq osera la prendre pour avocat pour ses procès. Sa femme pourrait la lui proposer, en pénitence !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)