Oct 092017
 

Source


Lorsque le Coran évoque le père d’Abraham, il lui octroie le nom de Azar.
Sourate VI, verset 74 :
وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ لِأَبِيهِ آزَرَ أَتَتَّخِذُ أَصْنَامًا آلِهَةً إِنِّي أَرَاكَ وَقَوْمَكَ فِي ضَلَالٍ مُبِينٍ 
Traduction littérale :
“et lorsque dit abraham à son père azar prends-tu des idoles pour dieu je te vois toi et ta communauté dans une chute évidente”
Or dans la Bible, le père d’Abraham porte le nom de Terah et non pas de Azar !
D’où vient donc ce mystérieux “Azar” ? Il est tout simplement le nom du serviteur d’Abraham Ely ‘Ezer que le rédacteur du Coran (Muhammad ou son scribe étourdi ?) a transcrit comme Azar.
En effet, Ely ‘Ezer est un nom théophore en hébreu, composé du nom de Dieu (El), décliné au possessif (Ely = Mon Dieu) et du substantif verbal ‘ezer. Ce qui qui signifie “Dieu m’a été en aide”.
Le rédacteur du Coran, qui avait certainement de graves lacunes en hébreu, a sans doute perçu ce nom de la bouche d’un rabbin et l’a transcrit de manière tronquée et erronée.
Par exemple, il n’a pas compris que El désignait Dieu en hébreu et non pas al, la particule de l’article défini en arabe. Il l’a donc ôté et n’a conservé que ‘Ezer. Mais au lieu de le transcrire avec la lettre gutturale ‘ayn originelle, il l’a recopié avec un alif. Donc double bourde !
Cependant, cette analyse grammaticale n’explique toujours pas comment le rédacteur du Coran a bien pu confondre le serviteur d’Abraham avec Terah, le père d’Abraham ! Confusion que même un enfant ne ferait pas.
Les exégètes musulmans du Coran, qui n’ont pas froid aux yeux, ont trouvé la parade : ce n’est pas le Coran mais la Bible qui s’est grossièrement trompé !
On a beau leur dire que le Pentateuque (les cinq livres de la “Torah de Moïse”) qui mentionne Terah le père d’Abraham et Ely ‘Ezer son serviteur, a été écrit 1500 ans avant le Coran, rien n’y fait !
Pour un musulman, le Coran est infaillible puisqu’il vient d’Allah et a été transmis à Muhammad par l’Archange Gabriel !
C’est la même prétention d’infaillibilité qui fit qu’un décret papal ordonna à Galileo Galilei d’abjurer que la terre était ronde. D’ailleurs, en se fondant sur certains versets du Coran, il existe encore des “sommités” musulmanes – au XXIème siècle ! – à jurer leurs grands Dieux (pardon, leur grand et illustre Allah) que le globe terrestre est… plat !
Mais malheureusement pour l’islam, aussi vrai que la terre est un globe, le Coran non seulement n’est pas infaillible, mais il pullule d’erreurs de transcriptions, de lacunes grammaticales, de fautes d’orthographe, de non-sens patent et de syntaxe défectueuse, de bourdes phénoménales etc…
Sami Aldeeb, le grand juriste et expert de la langue arabe en a relevé plus de mille ! Ce qui lui a fait dire que la langue du Coran est du charabia !
Mais soyons plus indulgents. Disons simplement que le rédacteur du Coran a mal “entendu” (également dans le sens latin de “comprendre”) les sermons qu’un rabbin dissident et défroqué distillait à ses ouailles. Que ces derniers fussent des juifs de souche ou des néo-convertis, ou tout simplement des égarés – comme Waraqa Ibn Nafl ou Muhammad – parmi certains néophytes de la tribu arabéenne (et non “arabe” !) des Qurayshites.
Et d’ailleurs, cette assertion que le Père d’Abraham était un idolâtre n’est même pas mentionnée expressément dans la Torah ! C’est une exégèse talmudique reprise quasiment mot à mot par le Coran ! Preuve indubitable de l’origine rabbinique de l’enseignement reçu par Muhammad ! 

David A. Belhassen
 Posted by at 20 h 21 min

  10 Responses to “Le Coran prend le serviteur d’Abraham pour son père”

  1. “C’est la même prétention d’infaillibilité qui fit qu’un décret papal ordonna à Galileo Galilei d’abjurer que la terre était ronde.” Euh… non, la “rotondité” de la Terre était admise depuis à peu près deux millénaires. On lui ordonna de renier l’héliocentrisme de Copernic et de revenir au géocentrisme, qui était la vision officielle de l’église.

  2. Avec l’esprit tordu des musulmans, on peut légitimement se demander si ces “erreurs” ne sont pas intentionnelles. Qui n’a jamais eu une “embrouille” avec un musulman ? Ce n’est pas la peine d’insister, vous avez tort. Un musulman, depuis Mahomet, a toujours raison. C’est la loi qui prévaut chez lui, et sa femme se garde bien de le contredire.
    Chez les musulmans, le père d’Abraham se nomme Azar, c’est comme ça. Jésus, c’est Issa ou Issa c’est Jésus le prophète. Il faut ce petit déplacement du mensonge, sinon, on n’a pas l’impression d’être chez soi, en musulmanie. Demandez par exemple à des musulmans pieux combien Mohamet a eu de femmes, pas un ne va tomber d’accord. Peut-être même que Mahomet, qui avait du mal avec les études, n’a jamais vraiment su.
    Il a institué que pour les autres, ils n’avaient pas le droit d’en avoir plus que quatre (sans compter les esclaves !). Mais lui, si on lui avait demandé combien il a eu d’épouses, il n’aurait su que répondre !
    La vérité en islam est subsidiaire. L’islam ne demande pas de se rapprocher de la vérité, mais de se soumettre.

  3. “Et Dieu dit: Que la lumière soit; et la lumière fut.” Il est vrai que sans lumière, les plantes ne peuvent naître…..

    Peurs, croyances, manipulations les roitelets de tous poils ont fait fort. N’en déplaise aux croyants, le vieux débris n’a pas vu les galaxies et les milliards de planètes. Quant à l’évolution, le zinzin n’y connaissait rien, il a inventé Adam et Eve aidé par d’autres zinzins qui y “croaent” dure comme fer, toujours au service des manipulateurs afin d’assurer le gavage des royautés et leurs suces bottes.

    La greffe ne prend plus, sauf chez les zinzins musulmans à la tête plate, en retard de plusieurs siècles. Les conflits religieux sont toujours d’actualité,

    Que la lumière soit afin que les musulmans deviennent des Athées. Le créationnisme est à l’agonie, c’est une révélation constatée.

  4. Pour les adeptes de Mahomet , tous les êtres humains venant sur terre sont musulmans, ce sont leurs parents qui leur donnent une autre religion à leur naissance. Abraham, Moïse, David, Jonas , Jésus , Marie etc , les Aztèques, les Mayas, les incas , les bouddhistes , les shintoïstes etc Le Coran est la manifestation de l’attribut divin , tel qu’il est , il est parfait, inimitable et incréé.
    Ce qui fait de cette religion de 1 500 millions d’individus sur 57 pays , un soleil pour l’humanité , grâce à ses universités renommées mondialement, ses savants , ses chercheurs et ses nombreux prix Nobel rayonnant dans tous les domaines. D’ailleurs sans l’islam que seront nous sans leurs découvertes et innovations, Qui aurait trouvé, l’avion, la Tv, le cinéma , la radio , Internet, la haute technologie, la biologie , la lutte contre le cancer, le sida , la possibilité d’aller sur la Lune, Mars et bientôt l’intelligence artificielle. Pour avoir le coeur net il suffit de se reporter aux classements de l’ONU sur l’état des 57 pays musulmans ( 22 pays arabes et 35 musulmans). Gamal al-Banna , frère de Hassan Al-Banna , le fondateur des -Frères musulmans- disait que l’islam à quatre siècles de retard. Pauvres musulmans , ils ne leur reste que la parole .

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)