Oct 012017
 

Source LE MONDE |  • Mis à jour le  |

Aceh, à la pointe nord-ouest de l’île de Sumatra, est la seule région d’Asie du Sud-Est, avec le sultanat de Brunei, à vivre sous le régime de la loi coranique. Par Bruno Philip (Banda Aceh (Indonésie), envoyé spécial) 

Une jeune femme reçoit des coups de canne en rotin sur le parvis d’une mosquée de Banda Aceh, le 1er août 2016.

C’est un drôle de pays, un coin d’Indonésie où les amourettes se vivent cachés, en toute discrétion. S’ils veulent un peu d’intimité, quelques chastes étreintes, les couples doivent s’éloigner du centre de Banda Aceh, la capitale, et rejoindre le littoral rocheux.

Là, face à l’océan Indien, ils peuvent espérer un moment de tranquillité. A condition d’échapper à la Wilayatul Hisbah (WH), la police du vice et de la vertu, toujours prompte à traquer le baiser volé et la caresse furtive… Le khalwat, le « délit de promiscuité », est l’une des obsessions de cette milice religieuse chargée d’appliquer les dispositions de la charia, la loi islamique.

Depuis le début des années 2000, la province indonésienne d’Aceh, à la pointe nord de Sumatra, est la seule région d’Asie du Sud-Est, avec le sultanat de Brunei, à vivre ainsi sous le régime de la « loi de Dieu ».

Ici, la rigueur islamique régente la vie de tous, s’infiltrant dans les moindres détails du quotidien : interdiction de sortir après 22 heures pour les femmes non accompagnées ; obligation de présenter son certificat de mariage pour les couples dans les hôtels ; interdiction aux jeunes filles de s’asseoir à califourchon sur le tan-sad d’une moto ; et, bien entendu, pas de pantalons moulants pour ces dames. Et gare à ceux qui osent sortir du rang…

Les coups de canne, rituel immuable

Le 23 mai, deux homosexuels d’une vingtaine d’années ont reçu chacun 83 coups de rotin pour avoir entretenu des relations intimes. En mars, ils avaient été pris en flagrant délit, et au saut du lit, par les hommes d’une milice intégriste locale.

Les condamnations n’épargnent pas les hétérosexuels suspectés de contrevenir aux convenances islamiques : en octobre 2016, treize célibataires accusés d’« attouchements », d’« enlacements » et de « baisers » avaient été bastonnés en public. Selon Amnesty International, 108 personnes ont reçu de semblables punitions à Aceh…

 

 

  14 Responses to “En Indonésie, une province sous l’emprise de la charia”

  1. oui mais c’est pas ça l’islam tout le monde le sait, encore des gens qui ont lu le coran de travers …
    les musulmans sont irreprochables, tout le monde le sait, sauf les islamophobes et les racistes bien sur, mais … sont ils vraiment humains ceux la ?

  2. Pas la peine d’aller chercher l’exotisme en Indonésie.
    Aujourd’hui, deux jeunes filles ont été poignardées et tuées à Marseille par un Allah akbar nord-africain.
    Notre ministre de l’intérieur s’interroge encore pour deviner si cela peut ressembler à un acte terroriste ou non. Il ne s’agit pas de commettre un imper ! C’était peut-être une farce.
    Heureusement que les soldats de Sentinelle analysent plus rapidement la situation ! S’ils ressemblaient à Gérard Collomb, l’assassin serait déjà loin.
    Si vous avez envie de vous asseoir sur un banc public, ayez toujours un œil dans le dos. Ces saloperies de crevure attaquent toujours par derrière.

  3. L’islam pousse les musulmans à vivre entre eux en vase clos, forcément puisque tous les autres sont des impurs, des mécréants, des gens à soumettre et taxer ou tuer.
    Une fois dans leur vase clos irrespirable, il n’y a reste que la pression que les uns peuvent exercer sur les autres pour rendre le système “vivable”. Le chef se lâche sur le sous-chef, le mari sur sa femme, la femme sur ses enfants, les enfants sur les chiens, et tous sur les amants, les amoureux, les “déviants” (oubli d’une prière, ramadan non observé, mauvaises fréquentations, femme qui s’instruit…)

    Je mets en lien un échange récent (16/09/2017) entre Ahmed Moualek et Issa Hamad. Je précise que cela se passe en France.
    Moualek, le français, défend Marianne, la République, contre Issa aux idées courtes du musulman “orthodoxe”. Il faut entendre ce dernier sur la place de la femme, au foyer, ici, en France, je précise toujours. (si vous avez un peu de temps ! Les musulmans prennent le temps pour échanger ! 1 heure 46′)

    https://www.youtube.com/watch?v=29hZjOz373E

    Issa Hamad a créé un site pour répandre ses “idées”. Il y aura du travail à faire pour “intégrer” ce genre de spécimens, si la France y arrive.

    http://www.issahamad.net/presentation/

    • Kader Oussel
      Issa Hamad est chiite.
      Ceci expliquerait-il cela ?
      Il a sorti un bouquin :
      ” Que faire ? Manifeste du Musulman Maghrébin Éveillé de France ”

      Serait-ce le 1er tome d’une encyclopédie exhaustive spécialisée dans l’oxymore ?

      Ça commence comme Lénine, et ça finit ( aussi ) en catastrophe … ^ ^

  4. la tendresse l’amour est interdit en public par les coranistes mais quand ils enculent les chèvres et les poules dans ma Tunisie çà ne leur fait rien ? et pourtant celà se passe encore !
    Ils sont vraiment tordus ces mecs là

    • Ce n’est pas vrai de dire que ça ne leur fait rien. Ça les soulage. Maintenant, pour les poules et les chèvres, je n’ai pas de témoignages pour savoir ce qu’il en est de leur côté.
      J’ai cru comprendre que ces animaux n’étaient plus bons à la consommation (culinaire s’entend !).

    • pauledesbaux
      Le coran n’interdit pas d’aimer les poules et les chèvres ! ^ ^

  5. Il y a 57 pays musulmans dans le monde ( 22 pays Arabo-musulmans et 35 pays musulmans non arabes). Tous ont l’islam comme religion d’Etat., or l’islam est une religion qui ne sépare pas le spirituel du temporel ce qui fait que ces pays ne sont pas tolérants envers les minorités religieuses et ethniques. Partout où cette religion est répandue , il y a des problèmes économiques, sociaux , financiers sauf pour les apparatchiks. L’immigration en est la preuve , voilà des musulmans qui maudissent les non musulmans dans leur prière 5 fois par jour, mais sans honte, sans fierté et sans dignité viennent se réfugier chez les mécréants. C’est la schizophrénie des adeptes de cette religion, il sont contre les non musulmans mais évitent d’aller vivre dans les pays musulmans.

  6. Jonas
    ” il sont contre les non musulmans ”
    Surtout tout contre , quand il s’agit d’allocs en tous genres …

    “mais évitent d’aller vivre dans les pays musulmans.”
    Pour une fois qu’ils réalisent les conséquences de ce qu’ils connaissent ( et défendent quand même à longueur de journée ) , tu ne vas pas leur reprocher, quand même, si ?

    Un musulman qui émigre , c’est l’islam qu’il emporte avec lui , mais dans le confort !
    ^ ^

  7. Berthe,

    Bien sûr , l’immigré arabo-musulman ou musulman non arabe ne vient ni de Mars ni de Jupiter , mais bien de pays où l’islam est présent dans la vie quotidienne avec la cacophonie des muezzins lors des appels à la prière . Ces immigrés viennent avec leurs valises pleines , de ressentiments , de haines , de jalousies , de coutumes, de traditions et de préceptes religieux inculqués depuis l’ enfance. Pour eux les pays Occidentaux sont des guichets où ils peuvent venir quémander des prestations dont ils n’osent même pas rêver dans les pays qui pratiquent la religion du prophète.
    Par ailleurs , savez-vous qu’il existe des droits de l’homme en islam , adoptés par l’Organisation de la coopération islamique ( OCI ) au Caire, le 5 août 1990, que les musulmans ne revendiquent jamais dans leur pays, parce qu’ils n’ont aucune valeur. Mais une fois en occident , ils exhibent des droits de l’homme occidentaux beaucoup plus sérieux et universellement connus et dont ils perçoivent tous les avantages.

    • “Par ailleurs , savez-vous qu’il existe des droits de l’homme en islam” ?

      En tout cas, il n’existe pas de droits de la femme, sauf celui d’obéir à son homme. L’islam est un code législatif pour améliorer la condition masculine. C’est pourquoi ils ne se plaignent pas trop.
      En venant en occident, ce qu’ils gagnent en droits de l’homme, ils le perdent en droits des femmes, d’où un fort ressentiment face à la gent féminine dont ils ne détiennent aucun code.
      De là à en faire des violeurs ou des assassins, ce n’est pas moi qui franchit le pas, mais malheureusement un pourcentage non négligeable d’entre eux.
      Le musulman tue la femme libre qu’il ne peut dominer autrement.
      Je reviens à Issa Hamad. Le musulman ne peut concevoir la femme que comme une inférieure sans intelligence, et à son service. En fait, c’est son rêve secret, et le plan de Mahomet. C’est quand même bien pratique. Reste à trouver le modèle, mais on peut compter sur l’éducation nationale pour écouler quelques écervelées idoines…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)