Sep 122017
 
Chère Madame Martine Brunschwig Graf,
Mesdames et Messieurs les organisateurs et orateurs,
 
Je ne vous cache pas que j’ai été très déçu par le colloque d’aujourd’hui, un colloque unilatéral, biaisé et non académique. Et ce qui me fâche le plus, est qu’il a eu lieu dans mon Alma Mater. 
 
Ainsi vous avez critiqué l’islamophobie sans jamais la définir. Je vous signale à cet égard que je me déclare islamophobe et fier de l’être, mais je ne suis nullement musulmanophobe. Votre colloque semble confondre les deux termes et récuser les critiques envers l’islam, ce qu’il a évité de faire. Voir à cet effet mon article : https://goo.gl/Jwzj8X

 
D’autre part, vous avez énoncé dans votre introduction au colloque que vous alliez aborder les raisons de l’hostilité envers les musulmans et les moyens d’y remédier, mais vous ne l’avez nullement fait dans votre colloque. Vous avez cherché à faire passer les musulmans pour des victimes, et les Suisses pour des bourreaux, sans jamais mettre en question les normes islamiques discriminatoires, contraires à l’ordre juridique suisse et contraires aux droits de l’homme. Au contraire, le colloque a essayé en catimini à dédouaner les normes islamiques de toutes responsabilités pour ce qui se passe.
 
Enfin, vous n’avez jamais abordé la question de l’hostilité des musulmans à l’égard des non-musulmans, voire de musulmans libéraux ou apostats, y compris en Suisse, hostilité largement motivée par des normes islamiques connues surtout sous le concept de l’alliance et du désaveu, et le concept d’apostasie, que vous semblez ignorer.
 
J’espère qu’un jour votre organisation, l’Université de Fribourg et l’Université de Lucerne auront le courage et l’honnêteté d’aborder ces questions. Ceci me semble important pour remédier à l’hostilité envers les musulmans au lieu de les faire passer pour des victimes.
 
Je vais faire un petit compte-rendu de ce colloque avec mes remarques que je vous enverrai et publierai dans mon blog et ailleurs.
 
Je vous signale une lettre ouverte que j’avais adressée à Manuel Valls lui indiquant comment la Suisse a su résoudre le conflit entre catholiques et protestants, méthode que la France et la Suisse peuvent appliquer pour résoudre leurs problèmes avec les musulmans http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/01/24/sami-aldeeb-lettre-ouverte-a-manuel-valls-apartheid-islamique/
 
Vous trouvez ici la liste de mes ouvrages  http://www.blog.sami-aldeeb.com/mes-livres/
dont ma traduction française et anglaise du Coran, en vous rappelant votre déclaration très surprenante: “J’ai lu le Coran avec des commentaire. Je n’ai pas vu le rejet des autres religions” https://goo.gl/Uy13Tu. Êtes-vous sérieuse? L’avez-vous vraiment lu? Peut-être en chinois?
 
Bonne nuit à toutes et à tous.
Dr. Sami Aldeeb Abu-Sahlieh
Centre de droit arabe et musulman
Ochettaz 17
CH-1025 Saint-Sulpice
 Posted by at 9 h 23 min

  10 Responses to “Colloque sur l’hostilité envers les musulmans 11 septembre 2017”

  1. Tout comme vous Docteur Aldeeb, j’ai participé à ce colloque. Je m’étais déjà posé la question de savoir si réellement ce colloque parlerait de la cause de cette “hostilité” que je qualifie de préférence de défiance. J’avais écrit un petit article auparavant sur le site de l’ASVI où j’émettais des doutes sur l’impartialité de ce colloque, je ne m’étais pas trompé

    http://www.vigilanceislam.com/index.php/44-pages-pour-rs/723-coup-de-gueule-g

    Je n’ai pu rester jusqu’à la fin de cette sinistre farce, j’étais au bord de la nausée. Je me suis éclipsé avant les présentations des deux derniers orateurs, je pense que leurs propos n’ont pas été différents de ceux qui les ont précédés.

    Nous avons entendu des discours dignes de ce qui peut se faire dans les régimes totalitaires. En tout cas une chose est certaine, à la CFR comme au CSIS, entre autres, on a bien retenu les leçons de Goebbels, un maître en la matière de propagande, je ne sais pas si depuis on a vraiment fait mieux.

    Une question se pose, quelle peut être aujourd’hui la confiance que nous pouvons avoir en ces institutions? N’y-a-t-il pas eu tromperie de la part des organisateurs? Il semble que non au lu du programme

    https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/48850.pdf

    car à aucun moment il n’est stipulé que la cause de ce rejet de l’islam et des musulmans par ricochet allait être traitée.

    Les initiateurs de ce colloque ont eu pour but de casser de l’islamophobe.

    Que penser d’un vieux professeur (émérite) de l’université technique, Wolfgang Benz, qui mélange islamophobie et musulmanophobie, qui met sur le même pied d’égalité ce que les juifs ont vécu dans les années trente en Allemagne et ce que vivent les musulmans aujourd’hui? C’était à gerber.

    Que penser aussi d’un Oliver Wäckerlig, un professeur de l’Uni de Zurich cassant, suintant la haine de ceux qui ne voudraient pas se conformer à ses opinions. Quelques exemples? L’islamophobie sur les réseaux sociaux est devenue PROFESSIONNELLE, pire, elle est aujourd’hui une METASTASE. Erreur de traduction? Probablement pas.

    Un point positif fourni par le professeur Matteo Gianni, l’islamophobie ne se cantonne pas aux seuls partisans de l’UDC

  2. Les raisons de l’hostilité envers l’Islam ?
    Pas besoin d’un colloque, je vais vous les dire :
    * la violence du texte coranique et des hadiths
    * le terrorisme qui se réclame de l’Islam
    * les revendications incessantes de nombre de musulmans à l’école, au boulot, dans les hôpitaux
    * la proximité géographique et culturelle avec les racailles des cités
    * l’attitude déplorable des musulmans dans les discussions, trop souvent dans l’invective et la mauvaise foi
    Bref, l’islam n’apporte rien et provoque des nuisances.

    • Le thème du colloque était “l’hostilité envers les musulmans”.

      • Il n’est pas interdit de réfléchir surtout pendant un colloque et même en dehors !
        S’il ne s’agissait que de recenser comment se manifeste cette hostilité, il suffisait de convoquer quelqu’un du CCIF : ils ont de la documentation, ils ne font que ça.
        Maintenant, pourquoi cette hostilité ? Ça mérite d’être creusé.

    • Dans la seconde moitié du 20ème siècle et dans le 21ème , au fil du temps , nous sommes devenus hostiles envers l’islam … OUI , c’est légitime et c’est explicable .

      Les anciens du site connaissent , mais pas les nouveaux :

      Fatrasies Coraniques ,
      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques
      ( Court et facile à lire .)

      • Oui ALPHA explicable par le coran mais surtout par l’actualité, l’islamisation qui fait découvrir au gens le véritable islam avec femmes enchiffonnées, piscines réservées aux femmes selon certaines heures, le Halal, les cantines ou il faut se soumettre, les différentes formes de violences envers l’être humain en particulier aux enfants et aux animaux, l’abêtissement d’une grande partie des musulmans aux croyances pourries, bref, la haine, la violence, le racisme envers les juifs et les mécréants etc.

        Un point à ne pas négliger, c’est le mensonge et la corruption de nos dirigeants occidentaux, l’interdiction de critiquer un individu sur sa religion et le délit de blasphème qui revient sournoisement.

        Le sujet est éloquent.

        • ” Vous trouvez ici la liste de mes ouvrages http://www.blog.sami-aldeeb.com/mes-livres/
          dont ma traduction française et anglaise du Coran, en vous rappelant votre déclaration très surprenante: “J’ai lu le Coran avec des commentaire. Je n’ai pas vu le rejet des autres religions” https://goo.gl/Uy13Tu. Êtes-vous sérieuse? L’avez-vous vraiment lu? Peut-être en chinois?”

          Sujet évoqué à l’époque, il me semble qu’elle était allongée à côté d’un imam en séance de psychanalyse…..

          • Vous êtes sûr ? Vous ne confondez pas les sofas et les tapis ? Je ne savais pas que les imams pratiquaient aussi la psychanalyse. A moins que ce ne soit une psychanalyse à la sauce Strauss-Khan : viens chez moi, je vais te montrer mon matériel de psy !

  3. Excellent article, j’ai participé à ce colloque et il m’a semblé un colloque digne d’une université moyen-orientale: on ne dit rien sur les sujets qui fâchent. Moi-même ayant des origines de cette région et de la réligion musulmane, je trouvais ce colloque affligeant. A aucun moment le sujet de “pourquoi cette attitude envers l’Islam” n’a été abordé et on ne s’intéresse guerre aux apostats de la religion musulmane…

    Merci et Bravo à M. Sami Adleeb pour votre courage.

  4. C’est avec plaisir que j’ai lu votre article.

    Je milite, parmi bien d’autres, surtout pour que la République Islamique d’Iran perde son caractère Islamique. A mon avis l’Islam politique et les gouvernements du Moyen-Orient sont les formidables machines de propagande et de financement derrière le prosélytisme active en Europe. En ce qui est de l’Iran, les corpuscules de Ahl-e Beit (pour la Suisse: http://12imam.ch/index.php) financièrement soutenus par Téhéran y sont tous aussi actifs que ceux d’autres communautés et mosquées.
    Chercher qui paie la musique revient à trouver l’origine du prosélytisme. Un début.
    Ceux qui la payent, savent savamment comment exploiter les lois qui régissent la liberté d’expression, la liberté d’association et le mode de fonctionnement des médias. La frilosité ambiante, le politiquement correct des establishments politiques de nos démocraties indécises plus les intérêts commerciaux lâches font le reste. Tout ceci vous le savez déjà et cela fait trop de monde.

    Pour ce qui est de l’Iran et le combat contre sa théocratie, la promotion des valeurs de liberté d’expression et égalité entre citoyens chacun se bat avec les moyens qui dispose.
    (par exemple : https://www.facebook.com/StealthyFreedom/ )
    Malheureusement, aussitôt qu’une phrase est prononcée, on les taxe «d’Islamophobe». (Cf: Mme Maryam Namazie, Iranienne d’origine http://onelawforall.org.uk/ ) et ne sont plus «crédibles». Par contre les «experts de l’Islam» tels que les frères Ramadan trouvent toujours leur interlocuteur. Cherchez l’erreur.

    Il est plus que nécessaire de sortir des mièvreries (surtout prétendues scientifiques) sur une religion qui refuse de se mettre en question par tous les moyens. Et des moyens, elle en a.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)