Juil 262017
 

Source Déclaration de principes de l’association

Libres penseurs athées


L’athéisme est l’état naturel de l’être humain une fois débarrassé de toutes les supercheries, chimères, religions et spiritualités surnaturelles qui encombraient son esprit jusque-là. L’athéisme favorise notre réconciliation avec notre propre humanité en rejetant l’aliénation des croyances infondées et dangereuses. Malgré sa forme grammaticale négative, l’athéisme est une force positive.

Nous valorisons la raison, la pensée critique, la science, le savoir et l’avancement matériel, intellectuel et moral de l’humanité. La raison et la coopération sont essentielles pour surmonter les défis auxquels est confrontée l’humanité. Nous valorisons ce que nous pouvons ressentir par les sens et que nous pouvons saisir et mesurer dans ce monde naturel. Nous tirons nos conclusions sur la base des meilleures données, et changeons nos conclusions en conséquence au fur et à mesure que de nouvelles données se présentent. Notre éthique et nos valeurs s’appuient sur les faits. L’éthique et la morale évoluent avec le temps à mesure que nous comprenons mieux ce monde ainsi que notre impact sur ce monde.

La science est pour nous le meilleur outil pour rechercher la vérité sur notre monde. Nous tenons le savoir en haute estime, et rien ne nous paraît plus noble que les tentatives de ceux qui essaient de le faire progresser. À l’inverse, nous considérons immorale toute tentative de rapetisser ou de dénigrer le savoir ou la recherche du savoir. Nous sommes partisans de la modernité et misons sur la capacité de l’humanité à développer un monde meilleur fondé sur la raison.

Nous sommes persuadés que la compassion humaine et l’empathie sont cruciales pour l’amélioration de la condition humaine. La vie est précieuse pour tout être vivant car elle est la seule qu’il connaîtra. Toute personne a le droit inaliénable à la vie, à la liberté, à la poursuite du bonheur, et à la liberté de conscience. La liberté de conscience ne comprend pas que la liberté de croyance ; elle inclut aussi le droit de n’avoir aucune religion et la liberté d’incroyance.

Nous rejetons toute pensée magique, toute superstition, toute espérance infantile en un salut que nous apporteraient des dieux ou des esprits provenant d’un illusoire domaine surnaturel. Nous savons que nous, les humains de cette petite planète, devons nous débrouiller par nos propres moyens, aussi modestes soient-ils. Nous avons la responsabilité d’interagir avec compassion avec les êtres vivants afin de préserver le cadre naturel nécessaire à la vie.

Nous détestons l’obscurantisme et l’ignorance qui en résulte. Nous refusons le bâillonnement et la censure. Nous déplorons la duplicité et la crédulité à l’égard des prétentions surnaturelles. Nous rejetons la pensée unique et le dogmatisme, réfractaires au progrès et aux nouvelles connaissances.

Nous sommes matérialistes. Nous sommes monistes, non pas dualistes. Nous ne reconnaissons aucune soi-disant dimension spirituelle séparée de la réalité matérielle. La spiritualité, si ce terme a un sens, n’est qu’un aspect de l’existence matérielle. Il n’existe aucune âme indépendante du corps. L’esprit est, lui aussi, matériel. Nous rejetons toute croyance en un ou plusieurs dieux ou déesses, en des démons ou des anges, en des agents dont les prétendus actes seraient incompatibles avec nos connaissances scientifiques solidement acquises, ou en toute autre lubie surnaturelle. Au fait, le surnaturel est un concept insensé, car si un phénomène dit « surnaturel » était observé, il serait de ce fait naturel, faisant partie de la nature et susceptible d’être étudié par la science.

Nous sommes athées. Nous nous appelons aussi humanistes, libres-penseurs, sceptiques ou laïques, mais nous n’utilisons pas ces étiquettes comme des euphémismes pour masquer lâchement notre athéisme. L’athéisme n’est pas un système de croyances, mais le rejet des systèmes théistes. L’athéisme est le résultat de la pensée critique appliquée rigoureusement aux croyances surnaturelles.

Nous ne sommes pas agnostiques. Nous savons que les croyances surnaturelles découlent de mythologies préscientifiques infondées, héritées de l’antiquité, et que leur fausseté est une certitude hors de tout doute raisonnable.

Nous ne sommes surtout pas déistes. Nous savons que l’hypothèse d’un créateur, même celui qui n’intervient jamais dans le monde après son hypothétique acte de création, est superflue et sans aucune valeur scientifique ou morale.

Nous sommes des êtres moraux et en constante évolution, responsables de nous-mêmes, à l’instar de l’humanité dont nous faisons partie. Nous savons que notre sens moral est inné, un produit de notre évolution biologique et culturelle en tant qu’animaux humains. Nous savons aussi qu’accorder l’autorité morale à un dieu imaginaire nous aliène de notre humanité, hypothèque notre liberté, et nous déresponsabilise. Nous savons que toute autorité religieuse qui se prétend porte-parole d’un dieu chimérique ne fait qu’exploiter la crédulité de ses adeptes.

Nous sommes antithéistes, antidéistes et antireligieux. Nous sommes convaincus que la libre expression des idées est nécessaire. Critiquer les religions est non seulement un droit, mais une nécessité. De toutes les croyances surnaturelles ou paranormales qui infectent la pensée humaine, les divers théismes sont parmi les plus répandues et les plus dangereuses. Nous ne critiquons pas seulement le fondamentalisme ou l’extrémisme. Nous critiquons aussi les tendances religieuses dites « modérées » ou « libérales ». Toutes les croyances surnaturelles sont irrationnelles, qu’elles soient considérées « modérées » ou « intégristes ». Toutes les variantes religieuses ont en commun l’arrogance morale, la nature arbitraire de leurs croyances surnaturelles, et un attachement funeste à l’autorité et à la tradition religieuses aux dépens de la raison.

Nous préconisons la laïcité, c’est-à-dire la complète séparation entre les religions et l’État, et l’expulsion de toute influence religieuse des institutions publiques. Nous sommes prêts à travailler en coalition avec toute autre association, même religieuse, qui partagerait avec nous un but clairement laïque. Mais nous n’édulcorerons pas notre critique antireligieuse pour éviter d’offenser qui que ce soit. Nous respectons la liberté de croyance et d’incroyance, et ce, en prônant des mesures légales qui garantissent cette liberté, mais nous ne sommes pas tenus à respecter la croyance elle-même.

Nous ne sommes pas religieux, et nous n’imiterons pas les religieux. Nous ne nous prétendons pas moralement supérieurs aux croyants. Mais nous ne leur sommes surtout pas inférieurs, car le préjugé religieux qui associe athéisme avec immoralité ou amoralité n’est qu’une fausseté véhiculée, dans leur propre intérêt, par les institutions religieuses et leurs alliés. Nous savons que l’athéisme est bénéfique à l’esprit humain et n’est aucunement nuisible. Contrairement aux intégristes, nous ne cherchons pas à criminaliser tout comportement que nous trouverions moralement douteux. Les théismes sont des idéologies moralement répréhensibles, mais nous ne pouvons ni ne voulons en interdire la pratique — pourvu que cette pratique demeure compatible avec les droits humains fondamentaux et avec les valeurs laïques, y compris la liberté d’expression, l’égalité femmes-hommes et le droit des enfants d’être affranchis d’endoctrinement religieux. Nous ne cherchons qu’à en réduire les méfaits, pour que la pratique religieuse des uns ne puisse piétiner la liberté des autres.

Ce que nous savons surtout, c’est que tout savoir est incomplet et sujet à révision. Si un nouveau phénomène, une nouvelle technologie ou de nouvelles données incompatibles avec notre vision du monde se manifestaient, nous étudierions alors cette même découverte dans un équilibre alliant ouverture d’esprit et scepticisme, et, le cas échéant, nous nous adapterions en conséquence.


Vous êtes invités à Signer le manifeste en ligne.

 Posted by at 20 h 54 min

  78 Responses to “Manifeste athée”

  1. Mes points de désaccord :

    “L’athéisme est l’état naturel de l’être humain ”

    L’état “naturel” de l’être humain , ça n’existe pas !
    Des peuplades encore primitives pratiquent le cannibalisme, qui,pour les pays “civilisés”, est une horreur et un tabou moral.
    Va-t-on rétablir et/ou tolérer l’état “naturel” du cannibalisme partout sur la planète ?
    _________________________________________
    “une fois débarrassé de toutes les supercheries, chimères, religions et spiritualités surnaturelles qui encombraient son esprit jusque-là.”

    RIEN ne prouve que ce en quoi les croyants croient n’existe pas.
    Et il ne s’agit pour beaucoup de ces croyants d’aucun “encombrement” et pas là “pour nous pourrir la vie” , comme le dit fort péremptoirement Michel Onfray.
    Ce n’est un encombrement pour les autres que lorsqu’une religion s’arroge des droits ( et pire , des devoirs ) que rien ne lui confère, vis-à-vis de ceux qui ne pratiquent pas cette religion.

    De plus , “débarrassé” n’a aucun sens en ce qui concerne des religions plus que millénaires.
    Que l’athéisme soit certain que si une preuve définitive avait été apportée à l’ Humanité dans un sens ou dans l’autre , elle serait entièrement athée ou entièrement croyante .
    __________________________________________

    • L’état naturel correspond à un concept. Comme pour Rousseau ce fut le bon sauvage. Comme en physique où on étudie le rayonnement en réfléchissant sur les corps noirs.

      C’est une fiction utile au raisonnement mais qui crée des travers dans la réflexion.

      Reste que si vous prenez un jeune enfant de 2/3 ans. Dieu, il n’y croit pas, ne comprend pas ce mot, ne manifeste aucune foi structuré ni même un début.

      Si vous avez ou avez eu des enfants vous comprenez que tout n’est qu’éducation et que donc la foi s’apprend.

      Le cannibalisme ne présuppose pas une croyance. Cela peut être une pratique de survie qui fut sacralisé par la suite. C’est assez certains.

      • roro
        “Le cannibalisme ne présuppose pas une croyance.
        Dans la plupart des cas, si !
        C’est la croyance en la destruction de l’esprit de l’ennemi , ou au contraire la ré-appropriation dune intelligence, d’une habileté, d’une sagesse.
        Le cannibalisme pour se nourrir est exceptionnel .

        • A l’origine le cannibalisme ne fut pas une pratique rituelle. Le rituel consiste à démarquer un interdit.

          Les cannibales ne le sont pas, c’est une vision néo-coloniale véhiculée par l’église. Ils ne sont pas cannibales car ils ne consomment pas de viande humaine pour se nourrir.
          Mais ces civilisation ont du de par être le passé confronté à la nécessite de manger de la viande humaine pour survivre. Si elle ne l’ont pas été directement ce fut leur manière de réglementer cette consommation.

          Dieu, les fantômes, les esprit et toutes ces bêtises viennent en second, pour habiller le truc.
          La cause première de l”anthropophagie n’a rien a voir avec une divinité ou une croyance.

          Si ensuite le cannibalisme trouve sa source dans la croyance c’est une raison supplémentaire pour défendre l’athéisme…

  2. ” Nous savons que notre sens moral est inné ”
    Aussi faux que l’ “homme naturel” !

    Transmis, surement , mais inné surement pas.
    Surtout que vous ajoutez après “un produit de notre évolution biologique et culturelle en tant qu’animaux humains.”
    L’Humanité a connu de nombreuses morales, toutes aussi différentes les unes que les autres, dont les manifestations sont allées de l’esclavage (Grèce antique, Romains … ) au racisme d’ “état” (nazis) , en passant par la misogynie institutionnelle (islam) , l’infanticide (Chine)… et autres … “morales” pour l’époque où on les pratiquait.
    Avant son abolition en Europe , la peine de mort était jugée morale .
    Cela dit , j’avoue que je ne vois pas vraiment en quoi l’évolution biologique participerait à l’établissement d’ une morale.
    _________________________________________

    “Nous détestons l’obscurantisme et l’ignorance qui en résulte.”
    L’Histoire a prouvé que l’athéisme n’est pas à l’abri, et qu’obscurantisme, tricherie, propagande ne sont pas l’apanage de la religion. ( Voir Lyssenko, nazisme et eugénisme …)
    _________________________________________
    ” Au fait, le surnaturel est un concept insensé, car si un phénomène dit « surnaturel » était observé, il serait de ce fait naturel, faisant partie de la nature et susceptible d’être étudié par la science.”

    Ce qui est le cas de miracles authentifiés pour lesquels la Science n’a comme explication que le vague fourre-tout “psycho-somatique” ( qui ne suffit même pas dans des cas extrêmes comme celui de Marthe Robin qui a vécu 50 ans sans boire ni manger, ou la seule ” explication” – pour le moins ridicule à mes yeux – a été son “hystérie” ! )
    Vivre ainsi n’est pas “naturel”, Marthe Robin n’était pourtant pas une extra-terrestre.
    _________________________________________

    • Le sens moral est en partie inné.

      C’est démontré mille fois chez l’animal. Oui les animaux ont des comportement “moraux” par contre aucun n’a de dieu.

      La peine de mort n’a jamais été moralement acceptable. Elle fut acceptable au nom d’autres raison mais jamais par la morale.

      C’est bien la foi et ses manifestations physique, ses idéologies construites et érigées en politique parfois qui sépare les gens entre les bons et les méchants.

      Vous entretenez encore une fois la confusion entre pratique rituelle, culturelle et foi. C’est un habile tour de passe passe que véhicule les religions depuis des millénaires. Elles tentent de gagner le coeur des gens en incorporants et en s’attribuant les pratiques rituelles et superstitieuses qui préexistait à elles. Elles y trouvent des preuves et des fondations.

      Les musulmans parlent des découvertes scientifiques des savants musulmans. Ainsi ils s’aveuglent sur le fait qu’avant d’êtres musulmans ces gens sont des Hommes.
      Votre raisonnement est comparable vous considérez l’humain comme avant tout un être de foi ( un produit de dieu ), or il est simplement humain en premier et parfois croyant plus ou moins.

      Un athée reconnait dans le nazisme une idéologie comparable aux religions. C’est pour lui une croyance de mort.

      Pour le reste, je vous laisse à vos fantômes et supercherie….

  3. “De toutes les croyances surnaturelles ou paranormales qui infectent la pensée humaine, les divers théismes sont parmi les plus répandues et les plus dangereuses.”
    Il va falloir m’expliquer en quoi “aimez-vous les uns les autres ” fait courir un risque à l’humanité !
    Cela vous évitera peut-être de mettre toutes les religions dans le même sac.
    _________________________________________
    “Toutes les variantes religieuses ont en commun l’arrogance morale ”

    Vous confondez “dogmes” que personne ne vous impose avec le fait de s’arroger le droit d’outrepasser celui de ceux qui ne se sentent pas concernés.
    Et vous mettez encore toutes les religions dans le même sac, alors que leurs professions de foi respectives sont parfois fondamentalement aux antipodes l’une de l’autre.
    _________________________________________
    “Mais nous ne leur sommes surtout pas inférieurs, car le préjugé religieux qui associe athéisme avec immoralité ou amoralité n’est qu’une fausseté véhiculée, dans leur propre intérêt, par les institutions religieuses et leurs alliés.”
    Je ne vois pas très bien à quel “propre intérêt” vous faites allusion , ou alors, précisez de quelle institution religieuse il s’agit.
    L’athéisme ( en “opposition” aux croyances ) a mené à bien des turpitudes , certaines croyances n’ayant rien à lui envier.
    Tous ont contribué à leur manière à tenter de faire évoluer notre monde vers du “meilleur”.

    _________________________________________
    “Les théismes sont des idéologies moralement répréhensibles”
    Encore une fois , “LES” théismes, ” LES” hommes , “LES” femmes , je ne connais pas.
    Je connais “DES” théismes, “DES” hommes, “DES” femmes …

    • ““Mais nous ne leur sommes surtout pas inférieurs, car le préjugé religieux qui associe athéisme avec immoralité ou amoralité n’est qu’une fausseté véhiculée, dans leur propre intérêt, par les institutions religieuses et leurs alliés.”
      Je ne vois pas très bien à quel “propre intérêt” vous faites allusion , ou alors, précisez de quelle institution religieuse il s’agit.”

      Vous ne vous rendez pas compte que votre second post stigmatisait la morale ? Vous vous êtes érigé en donneur de leçons sur la base de votre connaissance de la révélation qui serai “supérieur” à la connaissance scientifique.
      Vous avez fait exactement ce que décrit cette phrase sans même vous en rendre compte.

      Je vous demande de démontrer en quoi “l’absence de”, le vide peut-être cause de quoi que ce soit?

      Un athée est une personne qui n’a pas de cheveux, de poils. Quelle est la réponse à la question qu’elle est sa couleur de cheveux ?

      Des athées tuent et commettent des massacres, mais au nom de quoi ? Jamais au nom d’un dieu ou d’un système de croyance. Sinon par définition il n’est plus athée.

  4. Vous ne vous sentez pas inférieurs, ce que je vous accorde volontiers, mais “LES” théismes sont moralement répréhensibles ?
    Votre morale serait donc supérieure à la leur ?
    “La leur” de qui ?
    Vous généralisez encore et toujours …
    Je trouve dommage ce manque de discernement, car je suis d’accord avec vous sur bien des points.

    L’athéisme est en progression de façon indéniable dans le Monde.
    Mais je voudrais être bien sûr qu’il sera , comme vous le croyez, facteur de paix , de sagesse , de sauvegarde de la planète tant qu’il se peut …
    Peut être ce jour-là les croyants cesseront-ils naturellement de croire.

    • Il est facteur de paix.

      L’athéïsme progresse ( ou ses variantes ) de façon relative, en chiffre absolu il est probable qu’il régresse ( mais l’avenir nous le dira ).

      Les guerres existent toujours mais sont moins nombreuses qu’avant. Celle qui restent ne sont jamais faites au nom de l’athéisme.

      • Et en Corée du Nord, on adore quel dieu ?
        Quand on veut balancer des bombes nucléaires sur les États Unis, c’est du pacifisme athée ?

        • Il vous dira, non sans raisons, que le communisme, le nazisme et toute idéologie totalitaire en général, fût-elle athée, se drape toujours dans une eschatologie enflammée, de prétentions messianiques et se dote d’un rituel, d’écrits sacralisés, d’un/de prophète(s), d’un culte (de la personnalité, de la race, du chef…), d’une foi aveugle qui érige l’idéologie en religion. Il oubliera en cela que son athéisme, pourvu d’un manifeste au prosélytisme digne des témoins de Jéhovah (l’adhésion qu’il convient de signer en ligne m’a fait rire !), son manichéisme, son mépris pour qui ne se rend pas à sa raison, son culte viscéral d’un hasard irrationnel, ne le différencient guère des religieux les plus barrés. Les seuls athées fréquentables sont ceux que nos religions indifférent. Méfiez vous de ceux qui font de nous l’objet de toutes leurs obsessions et qui comptent les points à tord et à travers, sur les uns, sur les autres…

          • Je reconnais bien là votre logique spécieuse Théo.

            J’assume à 100 % croire dans les droits de l’homme ( même si je les trouvent imparfaits en l’état ), ce que ce manifeste athée prétend aussi.

            Relisez le aussi profondément que vos saintes écritures.

            La raison n’est qu’un mot et un athée sait ce que vaut un mot, autrement dit pas grand chose.
            Pour un croyant le mot est la chose, il est même plus que la chose qu’il décrit. De là part votre délire.

            Vos superstitions ne m’indiffèrent pas, elles me font doucement sourire et parfois plus fort rire. Mais parfois encore, certaines me font pleurer de tristesse voyant dans quoi elles nous entraînent.

  5. Pas grand chose d’inspirant, ni à dire de particulier sur ce “manifeste” prétentieux et très prosaïque, si ce n’est que l’athéisme militant, comme toujours, n’oppose au déisme que des réflexions creuses, sans portées, et ne propose pour toute alternative au mystère que l’absurde. C’est pas du Leibniz…

    • Théo
      Ce sont surtout les généralisations qui sont effectivement sans portée, mais aussi un “respect” qui n’est autre que celui de la Loi de 1905 , et non celui de quelqu’un qui n’a pas plus de preuves que ceux qu’il critiquent.
      Il est clair qu’employer des expressions telles que “une fois débarrassé de toutes les supercheries, chimères, religions et spiritualités surnaturelles ” …” les croyances surnaturelles ou paranormales qui infectent la pensée humaine “…n’est pas le reflet d’un réel respect.

      Moi , je respecte l’athéisme non pas parce que la Loi me l’impose, mais parce que je ne peux pas prouver le bien fondé de ma croyance.
      Pour moi , le respect exclut le sarcasme, le mépris, la suffisance, le coté péremptoire d’affirmations sans preuves.
      La Loi n’existerait pas , je le respecterais quand même, malgré ” un autre attachement funeste à l’autorité “…

    • Et l’évangile, la bible ce ne sont pas des manifestes prétentieux et arrogant prétendants connaître des mystère qu’aurait soufflé un dieu invisible à quelques types ?

      Vous ne pouvez pas fonder votre croyance mais vous faites comme si. Donc on en déduit qu’au minimum vous êtes aveugle. CQFD.

      Le problème c’est que les religions ne respectent pas les athées puisque fondamentalement elles divisent l’humanité en camps, en groupe sur des bases qui sont infondées comme vous le dites.

      A partir de là vous ouvrez la portes aux dérives possible ( mais pas forcément systématiques bien sur ).

      C’est la première discrimination, la plus fondamentale et la plus difficilement démontrable tant elle est enraciné dans la pensée de l’Homme.

      • roro
        ” Et l’évangile, la bible ce ne sont pas des manifestes prétentieux et arrogant prétendants connaître des mystère qu’aurait soufflé un dieu invisible à quelques types ? ”

        Personne ne prétend expliquer des mystères, qui, pardéfinition n’a pas d’explication rationnelle.
        Je ne demande jamais à un “non-croyant” de croire , mais de connaitre à minima ce qu’il critique.

        Tu te sens obligé de mettre les pieds dans une église , un temple ou une synagogue ?
        Quelqu’un t’y force ?
        Tu te sens menacé par un enfer quelconque ?
        La réponse est sans aucun doute NON !
        C’est là le respect absolu de l’athéisme.

        Prends les gens qui croient pour des imbéciles si ça te chante , mais laisse les croire tant qu’ils ne portent pas atteinte à tes libertés légales, c’est leur droit le plus absolu.

        Les religions induisent forcément une division entre ceux qui croient et les autres , mais pas plus que les partis politiques ou autres causes de divergences bien plus dérisoires comme celle des supporters de foot.

        Division ne veut pas forcément dire affrontement, et l’Homme n’a pas attendu les religions pour s’affronter avec son voisin.

        Tu passes subrepticement de ” division” à “dérives” puis à “discrimination” … c’est habile , mais ça ne marche pas .
        Tu es de ceux qui ont fait de l’islamophobie une haine et un appel à la violence qui se termine scandaleusement devant un tribunal.

        • Ah bon la bible et autres textes de la sorte ne prétendent pas comprendre quoi que ce soit de la création ?

          Pourtant c’est bien ce que les créationnistes soutiennent non ?

          Un athée ne peut pas connaitre ce qu’il critique puisqu’il n’y a rien à connaitre, que du vent brassé.

          Oui les religions embêtent les athées. Par exemple dans certains états américains il faut être croyant pour accéder à certaines fonctions.

          Par exemple, le coran nous crache dessus à longueur de page nous promettant la mort et l’enfer… et on se laisse faire ?

          Je n’empêche personne de croire. Tu tentes de me faire passer pour un hors la loi ?

          Finalement tu ne vaut pas mieux que les islamistes que tu critiques… victimisation, réthorique etc…

          Les religions portent atteinte aux libertés…. Elle divisent sur aucune base concrète, un parti propose des idées, une orientation politique, voire une idéologie. Dans ce cas il rejoint de facto la religion.

          Le supporter de foot croit en la victoire de son équipe qui elle est bien là devant lui .
          Le fan d’une star sait qu’elle existe.

          Le croyant divise, honni, se pense le meilleur sans n’avoir aucun début de preuve
          de ce qu’il avance. Si au moins vos dieux vous donnez une longueur d’avance ….

          L’Homme n’a pas attendu les religions pour s’affronter certes. Mais celle-ci ont largement amplifié les guerre, ont largement augmenté le niveau de haine réciproque. Elles sont des outils purement humain pas de dieu derrière. Ou alors c’est une ordure qu’il convient de combattre vu la misère mentale qu’il propose.

          Tu finis encore sur un homme de paille. Nul part il y a de la haine chez moi, juste un constat rationnel de ce qu’est une religion. De la à dire que les religieux sont ce ci ou cela je m’en garderai.

          Encore une fois tu tient le même discours la même ligne de défense que tes concurrents sur le marché des croyances.

          Longtemps j’ai cru que sur l’islam il serait possible de créer une sorte d’entente avec les chrétiens. Or c’est impossible, vous luttez pour des parts de temps de cerveau disponible sur le même marché.
          Heureusement, le christianisme est mort depuis belle lurette et votre dieu avec. Il rejoindra sous peu les zeus et consort.
          Restera l’islam et nous en aurons finit avec vos superstition. L’humanité pourra avancer débarrasser de ce fardeau.

          Pour vous combattre il n’y a pas de coup à donner. La seule chose qu’il ne faut pas lâcher est la liberté d’accéder au savoir et la liberté de croire et donc de ne pas croire.
          Sachez que si on laisse la liberté de culte ce n’est pas pour offrir aux religions la liberté de dire leurs conneries mais bien aux individus de quitter vos superstitions.

          Aucun individus sensé n’ira s’infliger des souffrances physiques ou spirituelles sur la base de rien. Si il a la liberté de s’informer et de décider de ce en quoi il place ses espérances il quittera vos cultes. Progressivement, en plusieurs générations vos églises seront vides.

          • roro

            “Ah bon la bible et autres textes de la sorte ne prétendent pas comprendre quoi que ce soit de la création ?”

            Je serais curieux de savoir ce que vous entendez par “comprendre !”
            Prendriez-vous la Génèse pour un Livre de Science ou d’ Histoire ?

            “Un athée ne peut pas connaitre ce qu’il critique puisqu’il n’y a rien à connaitre, que du vent brassé. ”
            Continuez donc à critiquer sans avoir la moindre idée de ce dont vous parlez, je ne perds jamais une occasion de rire .
            Il ne s’agit pas de savoir vaguement si les religions brassent du vent ou pas, mais de savoir exactement ce qu’elles brassent, et une fois que vous le SAVEZ , pour pouvez exprimer votre opinion.

            Comment pouvez vous exprimer un rejet de ce que vous ignorez ?

            Pour bien vous faire comprendre ( puisque plus loin, vous citez l’islam ) les musulmans critiquent la Trinité qui est pour eux , le Père , le Fils….et Marie.Je ne leur demande pas de croire en cette Trinité, mais au moins de savoir EN QUOI CONSISTE LA TRINITÉ POUR LES CHRÉTIENS !

            Comment en est-on arrivé là , vis-à-vis de l’islam en Europe ?
            Tout simplement parce que des décideurs ont fait comme vous, et sont partis du principe que la connaissance profonde de l’islam n’est pas nécessaire pour avoir une opinion, et qu’ils en sont arrivés à se laisser berner au nom de la sacro-sainte liberté de conscience que JUSTEMENT L’ISLAM MÉPRISE !!!!!!

            Malheureusement, le résultat n’est pas aussi comique que de vous voir écrire ” Oui les religions embêtent les athées.” ( Je croyais que le victimaire , c’était moi ! ) …”Or c’est impossible, vous luttez pour des parts de temps de cerveau disponible sur le même marché.” ( Ce qui ne fait que prouver votre méconnaissance totale de l’une et de l’autre de ces deux religions dont vous ignorez totalement les raisons de leur antagonisme fondamental .)
            La même ignorance qui a fait dire à une foison d’imbéciles irresponsables que l’islam était compatible avec la démocratie, qu’encore une fois L’ISLAM MÉPRISE ET COMBAT.)

            La sottise de votre position d’athée sans discernement à qui LA religion file de l’urticaire est justement cette ignorance volontaire et forcenée, qui, si par malheur un jour l’islam prend le pouvoir à votre porte, vous mènera à ne même plus pouvoir écrire ce que vous écrivez.
            Le vent que brasse l’islam risque fort de vous décoiffer et de vous faire regretter le christianisme, qui tout compte fait ne vous demande aucun compte que vous vous croyez obligé de lui rendre.

            Je n’ai jamais constaté la “souffrance” que pourrait s’imposer un chrétien “standard” , pour qui ses croyances sont plutôt une source de joies.

            “…ce en quoi il place ses espérances ”
            Que peut donc espérer un athée après sa mort ?
            Un joli caveau de famille que les descendants laisseront tomber en ruine au bout d’une ou quelques années ?

            ” Progressivement, en plusieurs générations vos églises seront vides.”
            Critique classique et récurrente des musulmans.

            C’est ce qui se passe en Europe , et en France en particulier.
            Demandez vous simplement au profit de quel remplissage …

          • Roro
            “Je tiens en estime chaque personne, croyante ou pas. ”

            “Pour le reste, je vous laisse à vos fantômes et supercherie….”

            Une des deux phrases est manifestement de trop .

            Je peux toutefois, si la 2eme en est l’expression, me passer allègrement de votre “estime” .

          • Berthet,

            je connais très bien la religion catholique… suffisamment pour comprendre que la posture actuelle de cette religion en France tente simplement d’effacer les massacres et les privations auxquelles elle à participé et qu’elle à parfois créé.

            Vendez à d’autres votre amour, compassion, haut niveau moral comme les charlatans du dimanche. Il ne vous reste plus que ça.

            SI vous n’êtes pas capable de comprendre en quoi on peut estimer qui que ce soit avant tout pour l’humain qu’il est avant tout le reste ( couleur, croyance etc ) et si vous y voyez un paradoxe c’est bien que votre foi pollue votre matière grise.

  6. Un peu court comme critique. Avez-vous des arguments?

    • Pierre Cloutier

      Ceux que je te donne ne te suffisent pas ?
      Contre-argumente !

      • Votre référence est un cas d’école de l’homme de paille.

        • roro
          Ce n’est pas une référence, mais un simple article bien construit et bien écrit , qui n’attend que votre réplique ( et moi aussi , avec en plus, une impatience non dissimulée ! )
          ( Merci Théo ).

        • Roro ! Il apparaît que dès lors qu’on ne partage pas votre intégrisme matérialiste, qu’on n’adhère pas à la religion de l’absurde qui est vôtre, on ne peut être qu’homme de paille, de corde ou de feu. Vous n’êtes guère différent qu’un Torquemada. Répondez donc point par point à l’homme de paille, plutôt que de railler sottement. (De rien Berthet !)

          • L’homme de paille c’est construire le portrait type d’un athée qui n’existe pas. On pourrait faire de même d’un bigot…

            Or le problème c’est qu’un athée idiot l’est pas parce qu’il est athée mais bien parcequ’il est idiot. Je ne dirai pas la même chose, un croyant ampute sa cervelle de quelques outils intellectuels. Sans forcément être un idiot, son raisonnement s’arrête.

          • Pourtant, cette sorte d’athée qui n’existe pas, nous l’avons tous bel et bien rencontrée assez souvent. Vous, d’ailleurs…

          • Non malheureusement, c’est ce que vous croyez du haut de votre mépris.

            Je tiens en estime chaque personne, croyante ou pas. Suffisamment pour ne pas la réduire à un portrait type de 30 ligne pondu par un pauvre hère.

          • Quant à moi, Cher Roro, je tiens en estime les athées qui ne viennent pas chier dans mon bénitier, se moquer de ce qu’ils ne conçoivent pas, et qui ne se prévalent pas d’un manifeste indigent, qu’il convient de signer en ligne de surcroît. Pauvre hère ? Et vous me parlez de MON mépris…? Vous en avez dans la gueule !

          • J’aime vos insultes cher théo.

            Montrez moi l’amour que vous insuffle votre croyance à chacune de vos lignes.

  7. Ce manifeste Athée est une chose, ça n’est pas suffisant pour y adhérer. Il faut un objet, un objectif entrant en raisonnance avec un idéal de vie sans les religions, sans les fables, sans les sous éducations religieuses débiles du créationnisme en désaccord complet avec les sciences, les nouvelles découvertes, l’astrophysique, l’astronomie, etc sciences, dont se sont accaparées les religieux et leurs religions, sectes de tous poils.

    Un Athée idiot ça existe comme un bigot idiot; il cherche un sens à sa vie alors qu’il faut produire du sens, donner du sens. L’exemple de la Corée du nord est la preuve que le communisme, le nazisme, l’islam, le christianisme, le bouddhisme et bien d’autres idéologies sectaires font appel aux croyances, aux hallucinations, au paranormal, aux désirs les plus farfelus quitte à être en désaccord complet avec l’économie, la politique, la vision du monde ou sa réalité.

    Un religieux chie et pisse dans son bénitier éventuellement dans son placard à soutane, un Athée va aux toilettes ou dans la nature, c’est un autre monde.

    Pharaon est le représentant du dieu sur terre, croire au Pharaon et ses sbires ou prophètes c’est être un peu zinzin comme chier dans un bénitier.

    • Noël, vous tombez dans le scatologique le plus pur.
      Wikipédia donne des exemples. Voici celui de Mozart :
      « Excusez ma vilaine écriture, la plume est déjà vieille, mais il y a bientôt 22 ans que je chie par le même trou et il n’est même pas encore déchiré, tous les jours je chie dedans et mords la crotte à belles dents ».

  8. De toute façon tout est illusion, on pense toucher les choses mais il reste quand même un vide entre les atomes de nos doigt et ceux de l’objet que nous croyons manipuler. Lorsque nous coupons quelque chose nous faisons qu’ écarter les atomes entre-elles sans les toucher une seule fois.
    Les images sont des interprétations électriques de notre cerveau. Ce décodeur est formidable, il nous fait croire que nous vivons dans continuum d’espace et de temps sans montrer qu’on vit par existence alternative, on apparaît, on disparait. La persistance rétinienne vient du fait de la persistance mémorielle et cette dernière est la cause de la création de l’Ego.
    La lampe magique d’Alaeddine soulève bien des montagnes et résout des problèmes lorsqu’elle sait raisonner, elle essaye toujours de chercher la stabilité, cela la rassure et nous aussi. Elle se projette toujours dans le futur car elle a peur du noir et de la mort. Ce génie ou djinn qui doit nous obéir, nous faciliter la vie, ce cerveau doit effectivement nous rendre la tâche facile et appliquer la logique au service du bon sens, mais malheureusement il nous fait battre les uns les autres afin de se défier lui-même et de savoir lequel de nous utilise au mieux les pouvoirs des neurones.

    Est-ce de l’athéisme ou d’une nouvelle branche d’étude qui est “l’illusionisme” mais ce qui est sûr, c’est qu’il faut qu’on arrête de s’agiter comme le cerveau le veut et que l’on se concentre sur l’illusion de la vie.
    On comprendra aisément que le cerveau se prenait pour un dieu et a voulu nous conduire à créer des romans “divins” depuis des siècles.
    On l’a appelé “l’autre moi”, la lumière intérieur, la face cachée,l’inconscient, le SOI, le Moi véritable, l’EGO , le Djinn, le génie, le Graal, le Père etc…

    • D’où on en déduirait que la conscience créée l’univers plutôt que l’inverse (biocentrisme-quantique), si c’est bien à cela que vous pensiez…

    • PPPP ,

      le vide dans l’univers n’est pas vraiment vide . En fait , il est plein de bosons de Higgs . L’existence de ces derniers a été confirmée en 2012 .
      Si le sujet vous intéresse , regardez par exemple , les vidéos d’Etienne Klein .

      • Le vide est un medium recouvert d’un champ scalaire comparable à une plaine enneigée dont le boson Brout-Englert-Higgs est le flocon, nous explique très joliment le physicien John Ellis: Selon la rapidité mise à la parcourir, à s’y s’enfoncer à pieds, moins en raquettes, à y glisser péniblement avec des skis mal fartés ou à ne pas même l’effleurer tant les skis sont bien fartés, on prend masse, ou pas… J’adore cette image qui fait comprendre. La physique, c’est de la poésie qui confine à la théologie.

        • C’est bien tricoté.

        • Je dirais même plus : c’est bien tricoté . ( Ah ces Dupont et Dupond ! )

        • “Arrivé tard, pour presqu’aussitôt disparaître, l’être humain se retrouve devant le tricot quantique et la pelote des planètes, comme son ancêtre lointain sur le seuil de sa grotte, à contempler la chute de la Grande Roue du firmament nocturne…”
          Werner LAMBERSY

          • Après la pluie, le beau temps !

          • Pas après mais en même temps…! Concomitamment ! Le rayonnement est une pluie de particules d’ énergie E = hν et d’impulsion p, avec E = pc. La pluie côtoie le beau temps ! J’ai toujours aimé les arcs-en-ciel. Pas vous ? 🙂

          • L’arc en ciel est la seule chose qui se voit sans avoir d’existence physique propre. rien à voir avec ton dieu dans son obscurité. Mon Saint ordinateur peut également donner toutes les définitions physiques, chimiques même le chaos cosmique, la naissance des étoiles, les galaxies etc. mieux que tous les écrits bibliques.

            Je regardais le film “Jamais sans ma fille” histoire vraie d’une américaine s’étant mariée (bêtement) à un iranien musulman devenu américain.

            Pour les partisans du bel islam c’est à voir et à revoir pour mieux comprendre le monde de demain avec l’islam et ses musulmans croyants..

          • On ne regarde pas les mêmes programmes… Vous avez tendance à voir à peu près tout à l’instar d’une série B…

      • Oui on connait Etienne Klein qui traite très bien aussi le sujet de la Synchronicité. Il y a plusieurs physiciens qui s’y sont intéressés aussi tels que W.Pauli ou plus récemment Philippe Guillement.

  9. Noël says:
    30 juillet 2017 at 23 h 38 min

    C’est déjà la messe de minuit? Tu t’es confessé?

    • C’est très personnel comme question… Je confesse vous considérer comme une personne très légère et sans grande consistance. Je vous en demande pardon. Peut-être me prouverez-vous un jour combien j’ai eu tord… Bonne nuit, Noël !

    • Noël

      ” L’arc en ciel est la seule chose qui se voit sans avoir d’existence physique propre.”

      Ce n’est “QUE” un phénomène physique !
      Il n’appartient ni a un mystère, ni à une croyance , ni à un mirage , ni a quoi que ce soit d’autre que le jeu de la lumière solaire à la rencontre de gouttes d’eau qui la dispersent comme un prisme et qui sont des phénomènes physiques parfaitement explicables .

      Qui prétend que ça a à voir avec “un dieu dans son obscurité ” ?

      Je désespère de voir ta hargne cesser de te faire dire de telles conneries qui commencent sérieusement à s’accumuler …

      “Les Athées en islam sont considérés de manière identique dans le christianisme. ”

      Et une connerie de plus, UNE !
      Montre-moi dans les Écritures chrétiennes où un chrétien à le devoir ( comme en islam ) de combattre ( à mort ! ) les athées !

      Tu viens de franchir la frontière entre la bêtise et l’ ignorance pitoyable …

      • Vous voulez quelques passages accablants de vos écritures ?

        Why not.

        Personnellement j’attache plus d’importance aux faits. Et là, l’église ….. mmmh…. un peu coupable….

  10. roro

    ” Vous voulez quelques passages accablants de vos écritures ?”
    Défi relevé !
    Je vous lis …

    Je rappelle le thème :

    “Montre-moi dans les Écritures chrétiennes où un chrétien à le devoir ( comme en islam ) de combattre ( à mort ! ) les athées !

    Qui répondait à :
    “Les Athées en islam sont considérés de manière identique dans le christianisme.”

    • Berthet vous définissez les termes de la question laissez moi définir ce qu’est un athée.

      Un athée est une personne qui ne croit pas en dieu mais aussi qui ne croit pas en un dieu particulier. Question de point de vue, c’est relatif. Ainsi, je suppose que pour un croyant en Zeus vous, Berthet êtes un athée puisque Zeus n’est pas votre idole tutélaire.

      Attendu que j’attache plus d’importance aux faits qu’aux bizarreries dogmatiques. Attendu que ma démarche est avant tout scientifique et s’en tient aux faits voici une liste de méfaits commis au nom du dieu des chrétiens, des musulmans et des juifs:

      – le premier concile de vos cultes à lieu en 305 ou 306 le 15 mai et traite de l’antisémitisme et de l’excommunication des acteurs ( rappel où est enterré Molière ? ).
      Ces canons seront la normes jusqu’au 20ème siècle….. no comment.
      Exemple: Saint Jean Chrysostome écrira lui pour sa part “La synagogue est un bordel, une tanière de bêtes impures (…) jamais un juif n’a prié Dieu. (…) Ils sont possédés des démons”.
      Bravo d’avoir ouvert la voie pour les nazis.
      On parle d’Origène ?
      On parle de Constantin et du traitement des Juifs ? Des multiples destructions commise au nom de votre connaissance de dieu le premier moteur ?

      Jusqu’à Vatican 2 on répétait dans vos église :”Oremus et pro perfidis judaeis: ut Deus et Dominus noster auferat velamen de cordibus eorum; ut et ispi agnostant Jesum Christum Dominum nostrum” (“Nous prions pour les perfides juifs notre Seigneur et notre Dieu de retirer le voile de leur cœur, qu’ils puissent eux aussi connaître notre seigneur Jésus-Christ”).

      La fatiha n’est pas loin…..

      – Votre église prétend développer les savoirs, mais elle a détruit l’héritage grecs, se les accaparé, régente….Elle est responsable de l’obscurantisme. Julien l’apostat le savais déjà:”Il me semble bon d’exposer à tous les hommes les raisons qui m’ont persuadé que la machination des Galiléens n’est qu’une fiction humaine, forgée par le vice. Bien que cette fourberie n’ait rien de divin, elle a dupé la partie de notre âme qui aime les fables, qui est puérile et insensée, et elle lui a fait ajouter foi à ces monstruosités” [Julien, Contre les Galiléens, traduction de Christopher Gérard, éditions Ousia, 1995].

      On parle d’athanase ? Du charpentier ( jésus) qui prépare des cercueils ?

      -Théodose pendant son règne persécuta les hérétiques et les apostats, les exclu et les tue. Théodose, pieux catholique, introduit la peine de mort pour toute personne qui fêterait Pâque à une date autre que celle qu’avait imposée le concile de Nicée, et publie un édit qui interdit définitivement le culte de dieux autres que le dieu chrétien dans tout l’empire romain.

      -En 385 que, pour la première fois, un hérétique est condamné à être brûlé vif, après avoir subi la torture.

      On continue ? J’en suis 3 siècle après votre la naissance de votre prétendu prophète qui n’est que l’apôtre de la mort.

      La liste est longue des crimes commis au nom de votre religion….

      L’immondice que vous nommez “nouveau testament” n’est qu’une vulgaire propagande, un palimpseste propagandiste qui vise à gagner les coeurs par une pseudo spiritualité qui appauvrit l’héritage philosophique ( donc païen ) grecque.
      La réalité est toute différente et ne promet que la mort ici-bas contre un paradis illusoire.
      Vos livres sont des publicités, des manifestes qui ne visent qu’a attraper le gogo. Si il ne plie vous le salissez, le conspuez, vous lui promettez l’enfer là-bas et la damnation ici-bas.

      Il ne faut pas lire que le contrat de base dans le christianisme mais les conditions générales de vente. Exactement comme dans l’islam, la sunna et les hadiths sont suffisement explicites.

      On continue ?

      • Roro, EXcellent ! Vous avez bien du courage et du mérite. Quant à moi je ne veux plus donner de mon temps à lire et répondre aux pourceaux du christianisme qui ne représent qu’une partie des croyants..

      • Vous semblez y mettre un peu du concile RÉGIONAL d’Elvire et un peu du premier concile ŒCUMÉNIQUE de Nicée en les orientant à votre sauce. Le concile d’Elvire en Espagne, tenu en 305, avait abordé pour la première fois en son canon 62 la question des « histrions, pantomimes et cochers du cirque ». Ceux qui désiraient embrasser la foi chrétienne devaient auparavant renoncer à leur profession. Mais le concile d’Elvire était un concile provincial, dont les décisions n’avaient qu’une portée géographique limitée. D’autres conciles provinciaux, nationaux ou généraux prirent des mesures diverses à l’encontre des comédiens, mais aucun concile général (ou œcuménique) n’a jamais jeté véritablement l’anathème sur les comédiens. Des mesures discriminatoires apparaissent en France au XVIIe s. dans des circonstances toutes particulières. http://www.dramaction.qc.ca/fr/ressources/histoire-du-theatre/la-france-le-monopole/excommunication-des-comediens/ Quant au concile de de Nicée, il eut lieu du 20 mai au 25 juillet 325, et s’il eut pour objectif principal de régler des problèmes disciplinaires et dogmatiques (Arius), c’est effectivement à cette occasion qu’est acquise la notion de “peuple déicide”, déjà abordée par Justin de Naplouses ou Méliton de Sardes un ou deux siècles plus tôt. L’exorte “Oremus et pro perfidis Judæis” ne fut introduite qu’au VIIe s. dans la liturgie catholique lors de la prière du Vendredi saint. Elle fait pendant au ברכת המינים, Birkat haMinim, ou « bénédiction des hérétiques », imprécation appelant la prompte disparition des peroushim (“séparés, dissidents”), malshinim (“dénonciateurs”), et autres Notsrim, mais en plus soft, puisqu’il s’agit de prier (oremus) et non pas d’anéantir. La particularité de l’antijudaïsme chrétien est qu’il n’appelle pas à l’extermination mais qu’au contraire, il faut que les Juifs survivent à travers leur situation misérable et leurs souffrances, comme témoins utiles et nécessaires du châtiment de Dieu. Quant, enfin, vous évoquez des tyrannies antiques, ce sont des tyrannies antiques… à l’instar d’autres tyrannies antiques, et on pourrait bien les mettre en perspectives de bien nombreuses horreurs dont l’histoire humaine surabonde, sans que rien ne fasse preuve d’une quelconque démonstration. Savez-vous qu’un des plus grands massacres “religieux” avant l’arrivée de l’islam fut celui du réservoir de Mamilla en 614, lors duquel 65 000 prisonniers chrétiens furent égorgés, dans une sorte de Babi Yar avant la lettre, puisque vous nous parlez de nazisme ? Vous ne faites que brasser des généralités mal assimilées ou délibérément orientées.

        • Quel blabla pour masquer l’antisémitisme crasse qui habite l’idéologie catholique…. Antismétisme qui est constitutif du catholicisme…. Normal, c’est la concurrence.

          Vous voyez par vous-même avec ce massacre du réservoir où peut pousser les Hommes quand ils sont habité à la fois par la croyance, la foi et qu’ils font oeuvre de politique.

          Les athées, quand ils ont massacrés des religieux ne le font pas au nom de convictions basées sur la foi mais sur la base de considérations politiques.
          Les prêtres tués lors de la commune l’ont été sur la base de leur collaborations au camp versaillais, pas pour leur foi. Ce fut et demeure un problème uniquement politique.

          C’est toute la différence, et c’est pourquoi l’athéisme, du moins la séparation de l’église et de l’état est un progrès inestimable. Elle nous met à l’abris des dérives que vous décrivez.

          Cette séparation, l’église n’en a pas voulu ( mais certains croyant l’acceptait volontiers, je ne met pas tout le monde dans le même sac ). Trop accaparé par le pouvoir, la possession. Les faits sont là.

          Vous ne faites que démontrer la dangerosité sous-jacente a n’importe quelle croyance lorsqu’elle s’érige en institution. Or l’église est l’émanation politique de la foi collective. Le christianisme est dès le départ un projet politique.

          • Voilà donc maintenant que la raison politique justifie les crimes et que l’absolutisme religieux les rend odieux, quand tous devraient vous paraître ignobles à parfaite égalité !?!?! Voilà bien un discours digne des colonnes infernales ou des massacres de la terreur, entre autres facéties matérialistes athées ! C’est bien la peine de nous tanner avec “l’infâme”, pour reprendre la rhétorique de vos sanguinaires prédécesseurs… Pfffff…

      • roro

        “Ainsi, je suppose que pour un croyant en Zeus vous, Berthet êtes un athée puisque Zeus n’est pas votre idole tutélaire. ”

        Ça démarre mal, et vous supposez très mal.

        Même pour un croyant en Zeus , si je crois en Dieu , je ne suis pas un a-thée (a privatif , theos , dieu ), voyons !
        Pourquoi voudriez -vous qu’un croyant en Zeus ne maitrise pas ( EN PLUS ! ) le français ?
        Vous me donnez la parfaite définition de l’athée , et vous dérapez dans la choucroute !
        Je vous lirai plus tard , la messe m’attend …

      • roro
        Je vais être bon prince , et vous laisser encore une chance …

        Je rappelle le thème :

        “Montre-moi DANS LES ÉCRITURE CHRÉTIENNES* où un chrétien à le devoir ( comme en islam ) de combattre ( à mort ! ) les athées !
        Qui répondait à :
        “Les Athées en islam sont considérés de manière identique DANS LE CHRISTIANISME** .”

        Ce qu’en ont fait les HOMMES pourra faire l’objet d’une discussion ultérieure, si vous le voulez bien …
        J’ essayais de vous montrer les différences fondamentales entre LES ÉCRITURES musulmanes et chrétiennes.

        *ÉVANGILES
        **IL NE S’AGIT PAS DES CHRÉTIENS, MAIS DE LEUR DOGME .

        Si vous voulez faire le procès de toutes les idéologies dévoyées par les hommes pour de multiples raisons, le reste de ma vie n’y suffira pas.

        • “Ce qu’en ont fait les hommes”…

          J’ai longuement hésité à poster ce lien, pour ne pas prêter le flanc à la malhonnêteté de certains, à leurs raccourcis rapides et mal intentionnés, et ne pas leur tendre la chicotte avec laquelle ils n’hésiteront pas un seul instant à nous battre, je n’en doute pas. Mais puisque tu évoques à juste titre, Berthet, ce dont on peut faire de pire, de plus ignoble et de plus atrocement criminel des meilleurs principes qui soient en leur faisant dire le strict contraire de ce qu’ils impliquent pourtant sans le moindre doute possible, je m’y sens obligé par l’impérieuse nécessité de vérité qui doit toujours habiter le chrétien ; afin de faire également le lien avec un de mes précédents commentaires sur l’infamie coloniale:

          https://youtu.be/Ix2sJWZGT0Q.

          Et tant pis si certains y trouvent grain à moudre pour nous diffamer.

          Il n’y a rien à craindre de la Vérité.

          • Pour être parfaitement précis et conforme à la vérité, ce discours, indûment prêté à l’ignoble Léopold II, qui n’avait pas besoin de cela pour charger un dossier déjà bien accablant, est souvent accusé d’être un faux en Belgique, ce qui est très négligeablement vrai puisqu’il s’agit en fait d’un extrait légèrement modifié d’une causerie du ministre des colonies, Jules RENQUIN en 1920, lors de l’accueil des missionnaires, ce qui le rend plus proche de nous encore, d’autant plus repoussant, et n’en amoindri aucunement pour autant la triste véracité.

            “Révérends Pères et Chers Compatriotes.

            Soyez les bienvenus dans notre seconde patrie, le Congo Belge. La tâche que vous êtes conviés à y accomplir est très délicate et demande beaucoup de tact. Prêtres, vous venez certes pour évangéliser. Mais cette évangélisation doit s’inspirer de notre grand principe : Avant tout pour les intérêts de la métropole (Belgique). Le but essentiel de votre mission n’est donc point d’apprendre aux noirs à connaître Dieu.

            Ils le connaissent déjà. Ils parlent et se soumettent à un NZAMBE ou un NVINDI-MUKULU, et que sais-je encore. Ils savent que tuer, voler, calomnier, injurier est mauvais. Ayant le courage de l’avouer, vous ne venez donc pas leurs apprendre ce qu’ils savent déjà. Votre rôle consiste, essentiellement, à faciliter la tâche aux administratifs et aux industriels.

            C’est donc dire que vous interprèterez l’évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde. Pour ce faire, vous veillerez entre autres à :

            1. Désintéresser nos sauvages des richesses matérielles dont regorgent leur sol et leur sous-sol, pour éviter que s’intéressant, ils ne nous fassent une concurrence meurtrière et rêvent un jour à nous déloger. Votre connaissance de l’évangile vous permettra de trouver facilement des textes qui recommandent et font aimer la pauvreté. Exemple: heureux sont les pauvres, car le royaume des cieux est à eux et il est plus difficile à un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau par le trou d’une aiguille. Vous ferez donc tout pour que ces Nègres aient peur de s’enrichir pour mériter le ciel.

            2. Les contenir pour éviter qu’ils se révoltent. Les administratifs ainsi que les industriels se verront obliges de temps en temps, pour se faire craindre, de recourir à la violence (injurier, battre…). Il ne faudrait pas que les Nègres ripostent ou nourrissent des sentiments de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez de tout supporter. Vous commenterez et les inviterez à suivre l’exemple de tous les saints qui ont tendu la deuxième joue, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu sans tressaillir les crachats et les Insultes.

            3. Les détacher et les faire mépriser tout ce qui pourrait leur donner le courage de nous affronter. Je songe ici spécialement à leurs nombreux fétiches de guerre qu’ils prétendent les rendre invulnérables. Etant donné que les vieux n’entendraient point les abandonner, car ils vont bientôt disparaître, votre action doit porter essentiellement sur les jeunes.

            4. Insister particulièrement sur la soumission et l’obéissance aveugles. Cette vertu se pratique mieux quand il y a absence d’esprit critique. Donc évitez de développer l’esprit critique dans vos écoles. Apprenez-leur à croire et non à raisonner. Instituer pour eux un Système de confession qui fera de vous de bons détectives pour dénoncer tout noir ayant une prise de conscience et qui revendiquerait l’indépendance nationale.

            5. Enseignez-leur une doctrine dont vous ne mettrez pas vous même les principes en pratiques. Et s’ils vous demandaient pourquoi vous comportez-vous contrairement à ce que vous prêchez, répondez-leur que vous les noirs, suivez ce que nous vous disons et non ce que nous faisons. Et s’ils répliquaient en vous faisant remarquer qu’une foi sans pratique est une foi morte, fâchez-vous et répondez: heureux ceux qui croient sans protester.

            6. Dites-leur que leurs statuettes sont l’oeuvre de Satan. Confisquez-les et allez remplir nos musées : de Tervuren, du Vatican. Faites oublier aux Noirs leurs ancêtres.

            7. Ne présentez jamais une chaise à un noir qui vient vous voir. Donnez-lui tout au plus une cigarette. Ne l’invitez jamais à dîner même s’il vous tue une poule chaque fois que vous arrivez chez lui. Ne jamais dire « vous » à un noir, car il se croirait l’égal du blanc…

            8. Considérez tous les noirs comme de petits enfants que vous devez continuer à tromper. Exiger qu’ils vous appellent tous mon père.

            9. Criez au communisme et à la persécution quand ils vous demandent de cesser de les tromper et de les exploiter. Ce sont là, Chers Compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez sans faute. Vous en trouverez beaucoup d’autres dans des livres et textes qui vous seront remis à la fin de cette séance. Le Roi attache beaucoup d’importance à votre mission. Aussi, a-t-il décidé de faire tout pour vous la faciliter. Vous jouirez de la très grande protection des administratifs. Vous aurez de l’argent pour vos œuvres évangéliques et vos déplacements.”

          • Théo
            ” …ce dont on peut faire de pire, de plus ignoble et de plus atrocement criminel des meilleurs principes qui soient en leur faisant dire le strict contraire de ce qu’ils impliquent “….

            C’est bien ce que je te dis !
            Personne ne trouvera quoi que ce soit dans les Écritures chrétiennes qui t’échange un paradis contre la vie de quelqu’un d’autre, ce que fait le coran.

  11. Les religieux, les rois, bref, tous les seigneurs et notables, les despotes et autres ne promettaient pas le paradis, mais l’enfer aux soldats, aux esclaves, aux ignorants, aux petites gens, aux peuplades etc.

    L’expression : ” Si tu ne fais pas ce que je te dis je t’envoies en enfer ” est courante dans l’armée, au château, chez les péquenauds et autres grands bouseux employant le blaireau local.

    Le paradis leur était réservé sur terre dans les cieux et sous terre pour les Pharaons. Pillages, viols, vols, tortures, bûchés, traquenards, esclavage, crimes de toutes sortes, mensonges, pédophilie dans les moindres recoins de France et de Navarre, tout était bon.

    Les musulmans pratiquent la taqiyya, la chrétienté le mensonge, la dissimulation, la perversité du confessionnal, la rumeur, ah, ils ne brûlaient pas des pneus mais des gens qui ne pensaient pas comme eux.

    Ils peuvent nier, ruer dans le brancard, se pisser sur le sabot, se chier dessus, faire la prière Hi Han plusieurs fois par jour et remuer la queue rien n’y fera, la véritable histoire est connue.

    Il est vrai que cette ou la véritable histoire pour un moine c’est la sienne, sa philosophie, sa théologie, lue dans ses bouquins anciennement révélés comme le coran. un vrai bourrage de crâne à la soviétique.
    Il n’a plus qu’à s’accaparer des sciences et du savoir des zôôôtres et faire des mirâââcles, il faut y crooire du verbe croasser.

    …/…

    “” La particularité d’une croyance est de ne pas être “testée” par l’individu qui y adhère, car elle est d’emblée considérée comme vraie et en adéquation avec la réalité ultime. La science, par contre, est bâtie sur l’expérience, le respect de la méthode scientifique, et constitue une unité grâce à une liaison et à une confrontation permanente de ses éléments. La science remet constamment en jeu son contenu et entretient un réseau cohérent de connaissances. Les théories scientifiques se constituent donc par un mécanisme totalement opposé aux croyances. La science peut s’opposer radicalement à telle ou telle croyance particulière, comme elle l’a fait par exemple en montrant que la terre tournait autour du soleil, alors que la croyance en cours (celle de la chrétienté, des créationnistes zinzins) disait l’inverse.””

    Falsifier l’Histoire, les faits, les moines et prêtres et autres tordus sont là pour ça et rien d’autre. Si, ils racontent de belles histoires aux gamins les enfermant de fait dans la gangue des croyances zinzins ou débiles qui soumet l’humain à un ordre divin et sont roi, Président, despote de tous poils, curé etc, bref les religions sont des sectes dont il faut se débarrasser comme l’islam nous n’en avons pas besoin pour éduquer nos gamins au nouveau monde qui s’est mis en place.

    • Excellent lien pour les musulmans voulant se défaire de l’islam, excellent également pour les chrétiens voulant devenir Athées et instruits:

      http://atheisme.free.fr/Religion/Definition_cr_cy.htm#credulite

      Après cela, mettez la bible et autres bouquins à l’abri dans une fosse septique, attention vous respirerez un moment l’odeur du moine et de l’imam complices mais adversaires à l’insu de leur plein gré.

      • Si “athées” et “instruits” étaient liés, vous seriez d’une bigoterie sans bornes. Or, vous êtes plutôt la preuve du contraire de ce que vous affirmez.

      • Noël
        Je ne sais pas si être croyant c’est aussi être inculte , mais à te lire, ce qu’il y a de sûr , c’est que ton athéisme de forcené hystérique te rend complètement abruti .
        Et comme tout abruti qui se respecte, tu ne t’en rends pas compte.

        • Noël est la parfaite illustration de l’effet Dunning-Kruger, ou comment les difficultés à reconnaitre sa propre et indigente incompétence du fait même de l’incapacité à la concevoir, conduisent à se surestimer au-delà de toute rationalité, rendent incapables de reconnaitre ses déficiences. 

          • Théo
            ” Quand on est mort, on ne sait pas qu’on est mort, c’est pour les autres que c’est difficile… Quand on est CON, c’est pareil.”
            Un anonyme éclairé. ^ ^

          • Les pourceaux huileux sont de sortie par tous les temps……

          • Eh oui, Noël ! Afin qu’il ne soit pas dit que votre bêtise reste sans obstacles. De plus, c’est risible de vous voir utiliser contre nous des insultes coraniques… Moi, j’aime beaucoup Sus scrofa domesticus, et si cela vous amuse de nous comparez à lui, cela ne me déshonore aucunement. Bouffer des glands est notre vocation.

            Groin groin à vous ! 🙂

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)