Juin 162017
 

SourceL’EI est d’abord le fruit d’un contexte général, de l’initiation à la haine, de son apprentissage, dès la petite enfance, au nom de Dieu et de la «vraie religion», jusqu’à travers les éléments de la prière (obligatoire) de très loin les plus communs et répétés. Avec l’omniprésence des références religieuses dans tout ce qui fait le bagage intellectuel et moral des gens. Avec leur intégration dans l’enseignement, de la maternelle à l’université, et les médias. C’est une grange pleine de paille sèche, une fabrique de munition mal entretenue. Et évidemment, cela empire à mesure que les musulmans sont alphabétisés et disposent d’un accès de plus en plus aisé aux sources mêmes de ces références.

Après un tour d’horizon général, l’auteur examine un à un chacun des aspects du comportement et du caractère de l’EI, puis montre quelles sont ses sources d’inspiration. Et à chaque fois, nous trouvons ces sources au cœur même de ce qui fait la civilisation musulmane – dans le Coran, la tradition de Mahomet, les exégèses les plus classiques et répandues, la jurisprudence des légistes tant anciens que modernes et les enseignements les plus standard de l’éducation religieuse prodiguée dans tous les pays musulmans.

Oui, le califat tel qu’il a été établi par l’EI est conforme à l’histoire de cette institution et les objections qu’on lui a faites relèvent dans leur écrasante majorité d’une pure hypocrisie masquant des intérêts politiques. Oui, le terrorisme est 100% musulman, 100% coranique, 100% validé par le prophète de l’islam. Oui, l’égorgement est clairement une tradition coranique et prophétique, et personne ne peut l’ignorer après avoir grandi dans une société islamisée. Oui, il est autorisé de tuer d’autres musulmans s’ils ne respectent pas certaines injonctions de la religion – cela a toujours été fait, également en masse, avec la bénédiction univoque du Coran. Oui, il est admissible de tuer femmes et enfants lors d’une opération terroriste – la chose a été explicitement autorisée par Mahomet, en de telles situations. Oui, tuer des musulmans lors d’une opération menée parmi une population mécréante ne pose pas de problèmes – les exégètes et légistes ont établi et cimenté la chose dès les origines. Oui, brûler vifs des gens est islamiquement correct et l’a été depuis Mahomet et les premiers califes. Oui, les opérations suicide aussi ont été légiférées depuis le début et on a toutes les raisons possibles de croire qu’elles plaisaient à Mahomet. Et cætera, et cætera, et cætera.

Et c’est justement parce que tout cela est si évident, parce que l’EI est si purement islamique, que le flot de mensonges tendant à le nier est si puissant aujourd’hui. Si l’EI était fondé sur quelques versets coraniques plutôt vagues et de rares anecdotes un peu problématiques de la vie de Mahomet, s’inscrivant dans une claire mission de paix et d’émancipation, on ne verrait pas d’inconvénients, dans l’islam, à l’admettre et à jouer cartes sur tables. Mais c’est impossible, car l’islam, la religion musulmane, nourrit la haine et prépare la guerre terroriste, sciemment, méthodiquement, systématiquement. À tel point que le mensonge est sa seule issue lorsqu’il ne règne pas en maître absolu.

L’auteur conclut par une série de propositions très raisonnables, à mettre en œuvre tant dans les pays musulmans qu’ailleurs, pour résoudre cette crise qui ne fait guère que s’aggraver. Si suffisamment de gens non prisonniers de – ou vendus à – la doctrine musulmane lisent ce livre ou simplement les sources musulmanes, de telles propositions pourront se multiplier et, à terme, trouver un support solide d’où lancer leur mise en œuvre. Inch’Allah, comme ils disent.

  8 Responses to “⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️Daech et l’islam: l’analyse d’un ex-musulman – 400 pages de preuves éclatantes que l’EI est 100% musulman”

  1. Il faut envoyer une copie de ce livre à Jérôme Gygax !

  2. Frère Rachid , un homme formidable un modèle de courage et d’abnégation.
    Ah si seulement son émission pouvait passée sur une chaîne du paf , et là se serait absolument génial. .

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)