Juin 132017
 

Source

Giving your child a “foreign” name in Egypt could land you in prison.

An Egyptian parliament committee is set to discuss a proposed law seeking to ban parents from giving newborns western names, according to Egypt’s Independent. As a deterrent, the draft law proposes a fine of between $55 and $270 as well as a jail term of up to six months.

Bedier Abdel Aziz, the Egyptian member of parliament pushing the draft law this week, says it’s necessary to prevent a loss of heritage. “Using such Western names and abandoning Arabic ones will lead to an undesired and radical change in our society and culture,” Abdel Aziz claimed. Abdel Aziz also claims foreign names like “Lara” and “Mark” are difficult for Arabs to pronounce.

Egypt will not be the first country to successful ban certain names for newborns, if successful. In 2014, Saudi Arabia announced a ban on 51 names for their “foreign” origins, affiliations with royalty or for being blasphemous. The list of banned names included Linda, a feminine name of German origins.

Name laws are also prominent in parts of Scandinavian Europe mainly to prevent parents from giving their babies names that could cause them discomfort or negatively affect them when they grow older. However, the initial reason behind Sweden’s name laws which were passed in 1982, was to prevent non-nobles from bearing noble names.

 Posted by at 3 h 40 min

  3 Responses to “Egypt wants to ban parents from giving newborns foreign names like “Mark” and “Lara””

  1. Si on expulsait de France tous les Mohamed, mouloud, Ahmed et personnes avec des prénoms à consonance musulmane (Aïcha, Kadija, Meriem,..), ça ferait un vide tout d’un coup ! S’il fallait les mettre en prison, il faudrait un siècle pour avoir le nombre de places nécessaires.
    Mais les égyptiens ne sont pas bêtes. Ils n’ont pas plus de places que nous en prison, mais ils ont de plus grands seuils de tolérance pour les remplir : là où chez nous, deux c’est trop, ils en mettent vingt, et trente s’ils se plaignent.
    Surtout, les gens finissent par s’appeler tous Ahmed, pour plaire aux autorités (même les coptes !) : Ahmed, Paul pour les intimes !
    C’est pourquoi j’ai choisi Kader, par anticipation !

  2. Je renvoie à l’article tel qu’il est présenté (en français) sur un autre site :
    http://www.fdesouche.com/862255-egypte-une-loi-pourrait-interdire-de-donner-un-prenom-occidental-aux-enfants-3
    Et voici un extrait :
    Bedier Abdel Aziz, le membre du parlement à l’origine de cette proposition de loi, fait valoir qu’une telle discussion est primordiale si le pays souhaite « conserver son héritage ». Vous comprendrez pourquoi l’Egypte n’est pas sortie de l’auberge. Quand les députés auront fait le tour des prénoms, ils pourront peut-être s’occuper du peuple et de comment le nourrir !
    “Les prénoms comme « Lara » et « Mark » sont difficiles à prononcer pour les Égyptiens” ! Doit-on faire venir chez nous des gens qui peinent déjà avec Lara ou Marc ? C’est pas étonnant qu’on parle de moins en moins le français dans le 9-3.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)