Avr 202017
 

Source Publié le Jeudi 20 Avril 2017 à 14h22

Belga

L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) a confirmé jeudi son opposition à l’étourdissement de l’animal préalable à l’abattage rituel, prenant ainsi ses distances avec les propos d’un délégué venu mardi le représenter en commission du parlement wallon. Celle-ci doit entendre cet après-midi le Consistoire israélite, lui aussi opposé à la proposition de décret wallon en débat. Aucun vote n’est attendu ce jeudi.

Mercredi, la séance plénière du parlement wallon a pris en considération une proposition de décret modifiée par M. Arens et signée par Christine Defraigne, Edmund Stoffels (PS) et Véronique Waroux (cdH). Cette association de députés des trois grands partis cache pourtant encore des divergences au sein de certains d’entre eux, le PS en particulier.

La proposition prévoit, dès le 1er juin 2018, d’interdire l’abattage sans étourdissement. Lorsque la mise à mort entre dans le cadre d’un rite religieux, le procédé d’étourdissement devra être réversible (il ne pourra entraîner la mort de l’animal). Recours sera fait à l’étourdissement par électronarcose pour les ovins et les caprins. Pour les bovins en revanche, la méthode n’étant pas encore au point, une période transitoire est envisagée jusqu’au 31 décembre 2020, durant laquelle les bovins devront être étourdis sans délai après l’égorgement (“post cut stunnning”).

Ce texte n’ayant pas encore été traité en conférence des présidents, il ne devrait pas être mis au vote dès ce jeudi.

 

  2 Responses to “L’Exécutif des musulmans opposé à l’étourdissement de l’animal avant l’abattage rituel”

  1. EN FRANCE :

    Le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, le Dr Dalil Boubakeur, alors président du Conseil Français du Culte Musulman avait déclaré, en février 2006 dans un entretien à Filières Avicoles : « J’ai personnellement assuré à Brigitte Bardot, lorsque je l’ai rencontrée, que l’Islam n’est pas hostile à l’étourdissement mais à condition qu’il ne soit pas irréversible ». La réversibilité de l’étourdissement des animaux d’abattoir a été établie, en décembre 2006, par l’Académie vétérinaire de France qui a remis un rapport, aux ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur, dans lequel on peut lire : « L’étourdissement électrique des animaux de boucherie, et notamment des ovins, est réversible s’il est correctement appliqué ; l’animal soumis à cette forme d’étourdissement reste vivant, mais dans un état d’inconscience et d’insensibilité à la douleur ». Passons aux actes !

    • Pas de solution avant le 31 décembre 2020 ! Pour les actes, on a déjà connu plus rapide ! Ça se voit que c’est pas eux qui tendent le cou !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)