Avr 142017
 

Source Raymond Ibrahim – et les médias d’Égypte – a intentionnellement publié des images-chocs des deux derniers attentats en Égypte le 09 avril 2017 pour secouer et réveiller les consciences en veilleuses.

Attentat en la cathédrale patriarcale Saint-Marc d’Alexandrie : raymondibrahim.com et attentat en l’église Saint-Georges de la ville de Tanta au nord du Caire.

Dans la vidéo (très difficile à regarder), celui qui filme ne cesse de hurler « fils de chien », « fils de p… ! »)

D’autres images et vidéos ont été curieusement censurées et retirées des réseaux sociaux.

L’opinion publique et les intellectuels d’Égypte sont actuellement en effervescence et en révolte contre l’institution islamique d’al-Azhar et contre son recteur cheikh Ahmed el-Tayeb qui avait refusé officiellement de condamner l’État islamique/Daesh.

Cheikh Ahmed el-Tayeb est tenu responsable d’un discours fanatique, haineux et incitant à la violence. Il est accusé par le président d’Égypte Abdel Fattah al-Sissi et un certain nombre d’intellectuels et d’universitaires, dans les télés et médias égyptiens, de rester totalement réfractaire à toute réforme de l’islam.

Pire, al-Azhar a remis en 2015 à l’ordre du jour des programmes scolaires de ses institutions islamiques, et en références universitaires, les ouvrages fondamentalistes les plus réactionnaires et les plus controversés de l’islam appelant, entre autres abominations, à l’antijudaïsme, l’anti christianisme, à tuer les infidèles et les apostats et, à titre d’exemple bravant tous les tabous, le cannibalisme ‟halalisé” (rendu licite) de l’ennemi mécréant.

En un mot, la politique « éducative » du cheikh d’al-Azhar est en substance celle, barbare, de l’État islamique. En Europe, l’islam ment et pratique la dissimulation (taqiya), et au Vatican il trompe le pape François sur le dialogue interreligieux.

Pourtant, rappelons-nous, le président égyptien al-Sissi avait prononcé une allocution, le 28 décembre 2014, à l’Université d’Al-Azhar devant un aréopage d’intellectuels et de hautes personnalités religieuses sunnites. Il avait interpellé directement le cheikh Ahmed el-Tayeb lui demandant une réforme « radicale » de l’institution millénaire, faute de quoi l’islam courait à sa perte tout autant que les sociétés civiles de la région.

Depuis, les attentats se multiplient en Égypte, au Proche-Orient et un peu partout ailleurs, notamment en Europe… Et des images sont censurées par les médias de France et les réseaux sociaux (notamment Facebook, Twitter…), retirées systématiquement de la circulation, même postées depuis l’Égypte (« cette vidéo a été supprimée, car elle ne respectait pas les règles de YouTube concernant le contenu visuel choquant ou violent »).

Cette censure sélective n’est pas faite dans un souci de décence et pour éviter le voyeurisme malsain, mais pour nous tromper encore et encore sur la vraie nature de l’islam en action (le vrai jihad) et sur cette barbarie islamiste qui sévit depuis quatorze siècles.

Le « vivre ensemble », le « dialogue interreligieux », l’islam « religion de paix » et la ridicule « islamophobie » en prennent un sacré coup. De plus, en pleine période électorale en France, cela viendrait mettre à mal et contredire l’imposture de la plupart de nos tristes hommes politiques bonimenteurs et démagogues, candidats à la loterie truquée en vue de la fonction suprême désirée.

Les images atroces des derniers attentats en Europe et en France n’ont-elles pas été largement censurées ?

Que révèle ce deux poids, deux mesures des médias de France et d’Europe concernant les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et au Bataclan, celui du 14 juillet 2016 de Nice, et le dernier attentat du 7 avril 2017 à Stockholm ?

Les médias de France veulent, d’une part nous infantiliser et donner à voir des images expurgées, et d’autre part à tout prix imposer à notre conscience une image positive et édulcorée de l’islam et des migrants. Ils occultent du même coup les atrocités barbares insoutenables en Orient et celles collatérales en Europe, sauf si cela correspond à l’idéologie officielle lissée et truquée des censeurs ; au risque d’un imaginaire collectif schizophrénique ? Au final, ces manipulations par omission sont de plus en plus refusées et rejetées par les citoyens.

La triste et bouleversante photo du petit Aylan Kurdi a été abondamment mise en scène et d’une manière la plus indécente qui soit pas les médias uniquement dans ce but recherché du matraquage propagandiste et de la manipulation affective et émotive. D’autres, encore plus dramatiques, et d’une cruauté insupportable d’enfants et même de bébés syriens et irakiens chrétiens et yézidis sauvagement mutilés (et que je me refuse de publier ici) sont systématiquement censurées depuis des années, bien avant le triste drame de l’enfant Aylan, instrumentalisé dans une logique orwellienne orientée et sélective.

Ce que perdent de vue nos médias censeurs est que l’image finit tôt ou tard pas s’imposer. Toutes les grandes civilisations antiques ont excellé dans ce domaine, l’Égypte ancienne en tête avec sa propagande royale sur les murs des temples.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Nos propagandistes modernes par omission deviennent les complices sournois de cette barbarie. Du même coup, ils finissent à terme par perdre toute crédibilité auprès de l’opinion publique et provoquent immanquablement l’effet inverse au but pervers recherché.

N’est-ce pas stupide, criminel et à courte vue stérile ?

Cette censure permettra-t-elle de changer le cours des choses à court et moyen terme ? Nullement !

Cette terreur islamiste qui commence à sévir désormais durablement en Europe, nous l’avons sous les yeux depuis longtemps en Orient, mais nos idiots utiles et inutiles des médias, et leurs commanditaires de la classe politique restent sourds-muets-aveugles, en espérant un hypothétique « syndrome de la grenouille ».

Néanmoins, si l’on se réfère à cette fable de la grenouille – il est archi faux de penser et de croire que les sociétés ne vont pas s’opposer et se révolter par une salutaire réaction.

Lorsqu’un changement sociétal est rapide, le phénomène d’adaptation est nocif, car difficile à assumer par et pour l’individu. L’image censurée dans le but d’édulcorer le réel vient renforcer sa suspicion et sa perte de confiance dans les institutions de l’État.

N’a-t-on pas tiré les leçons de l’Allemagne nazie et de sa propagande goebbelsienne imaginaire, manipulatrice d’un peuple qui se réveille en 1945 aux réalités vraies d’un désastre incommensurable et sans nom ?

 Posted by at 11 h 00 min

  12 Responses to “Attentats islamistes : des images que les médias et les réseaux sociaux censurent”

  1. Bien dit ! Un jour arrivera et nous risquerons de payer trop chère cette politique anti-vérité.
    En effet, j’ai vraiment peur d’une guerre civile prochaine en Europe !

  2. Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.
    Au delà des images, certains voudraient nous faire croire à une réforme possible de l’islam. Ce sont de grands menteurs. Qui a jamais réformé l’islam ? Il n’y a aucun espoir à susciter dans ce sens. Le chef d’al-Azhar est dans son rôle. L’islam, c’est le sien. On prend ou on laisse. Les “accomodeurs” sont les pires traîtres de la pire espèce. L’islam, c’est la mort des chrétiens et des juifs, adultes ou enfants. Il faut en effet, le dire et le répéter, et montrer les images.
    Et interdire l’islam par mesure de salubrité publique.

    • La maison islam est composée de multiples mosquées, lieux soi-disant de cultes et d’associations ces endroits sont des casernes. Le prêche est raciste, incite à la haine contre les non musulmans, la taquyya y est pratiquée à outrance comme devant les caméras.

      La France va élire une ou un Président de région d’Europe, un Directeur de la filiale eurabia. Aucun n’a les capacités de dé-islamiser et gouverner. Le monde est en danger pour des raisons géopolitiques, économiques, idéologiques et religieuses.

      Nous allons vivre les pires moments de notre histoire à cause des mafias, des détraqués et collabos, mais surtout à cause de l’ignorance des peuples sur la réalité de l’islam, du communisme et du reste.

      Pauvres gamins innocents, ils en paieront le prix fort.

      • “Nous allons vivre les pires moments de notre histoire … à cause de l’ignorance des peuples sur la réalité de l’islam , …”

        Pourtant Noël , nous essayons de prévenir avec nos modestes moyens nos compatriotes francophones d’Occident à l’aide d’une dizaine de sites islamo-vigilants . Mais combien d’individus prennent le temps de s’informer , ne fut-ce que quelques heures de leur vie ?
        Par contre , quand il s’agit de consulter et d’analyser les dépliants pour voyager pendant les vacances , ils trouvent le temps ! Bientôt , ils seront en vacances perpétuelles : l’Europe occidentale sera islamisée , et nos insouciants , et nous aussi , nous devrons raser les murs pour céder le passage aux soumis à Allah , comme en Espagne du 8ème au 15ème siècle .
        Il y a deux jours , encore deux touristes américaines agressées près de la tour Eiffel par des Maghrébins …

        Pour les nouveaux lecteurs : FATRASIES CORANIQUES ,
        http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques

        • A propos de dépliants, les journaux télévisés de France 2 diffusent de nouveau régulièrement une image idyllique des hôtels et plages de Tunisie. “Tout n’est que luxe, calme et volupté”! On pourrait croire que la chaîne publique a des participations dans ces hôtels !
          Et les touristes de surenchérir sur la sécurité : “ici, on n’est pas moins en sécurité qu’ailleurs. D’ailleurs, des attentats, il s’en produit partout.”
          Un bon endroit pour lire les prospectus de tourisme, en quelque sorte !

        • Oui Alpha vous avez raison mais provisoirement. Il me semble que en France le débat sur l’islam devient de plus en plus éclairant. Rendez-vous compte, 50 000 gendarmes et policiers s’ajoutant aux militaires vont surveiller la campagne électorale et les lieux de votes. Nous n’avons jamais connu cela. L’islam nous coûte très cher, autant que la politique de nos détraqués et corrompus.

          Kader, effectivement F2 incite comme d’autres à voyager dans les pays ennemis de la Liberté. je ne pense pas que les gens vont mordre à l’hameçon, tant c’est dangereux d’y aller.

          L’islamo-nazi Erdogan a remporté son référendum “semble-t-il.” Le monde musulman va se sentir pousser des ailes et là aussi ça va devenir très dangereux.

          Pessimiste à cour terme certainement, à moyen terme beaucoup moins, le monde se réveil, s’informe, le refus et la peur de l’islam est de plus en plus net.

          http://www.islam-et-verite.com/secret-de-lexpansion-de-lislam/

          Vidéo à faire passer si ce n’est déjà fait.

          • A propos de bureaux de vote, les médias commencent à s’intéresser aussi au “vote musulman”. Un peu tardivement. Il me semble que les primaires (pas les journalistes, les élections !) ont déjà été nettement influencées par lui : il suffit de regarder les cartes des cantons pour s’en rendre compte. Sarkozy, et Valls n’ont pas été éjectés que par la droite ou la gauche. Il est possible que Juppé l’ait été par islamo-trop-compatibilité, comme Hamon a été adoubé, comme Macron, parce qu’ils sont islamophiles (un “radical” dans l’équipe Macron, Mohamed Saou !).
            C’est là que les musulmans sont embarrassés : ça fait 3 candidats majeurs islamophiles pour le premier tour : Macron, Hamon, et Mélenchon. Les voix risquent de s’éparpiller ! Lequel privilégier ?
            Pour le deuxième tour, c’est plus simple. Ce sera le candidat contre Marine ! C’est plus compliqué au premier tour ! Si les médias virent Hamon, restent deux. Hollande commence déjà à savonner à tout va la planche de Mélenchon, et à glisser quelques peaux de banane. Message subliminal pour les connards de français : Votez utile, votez Macron !

  3. Quoi qu’ils fassent l’islam cour à sa perte.
    le spectacle que nous observons est le subressaut du moribon. C’est à dire les dernières agissements d’un monstre avant de rendre l’âme.

  4. SYRIE – KAFRIYA – le 15 Avril 2017 –

    personnes sensibles s’abstenir –

    https://www.youtube.com/watch?v=qY_L1EAnnK4

    • Il y a encore un bâtard qui s’est fait exploser pour rejoindre ses 72 vierges. La connerie humaine est tellement vaste qu’alliée avec l’islam qui sait l’exploiter à ses fins, on ne peut qu’être sombre et réservé pour l’avenir.
      Qu’ont-elles à opposer, ces victimes musulmanes, à part “inch Allah” ? Si ces atrocités pouvaient leurs ouvrir les yeux sur la réalité de l’islam, ce serait un mal pour un bien. Mais, interrogez-les sur qui est responsable ! Ils vous répondront tous que ce sont les USA les grands satans ! Quand on est formaté à l’islam, on n’en sort pas ! Ou les pieds devant !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)