Mar 292017
 

Arabic FrenchEnglish

Prière de diffuser

Le terme phobie vient du grec et signifie la peur:

Islamophobie = peur de l’Islam

Craindre est une position saine face à un danger. Devant une idéologie dangereuse, si vous n’avez pas un sentiment de peur, cela signifie que vous êtes soit un ignorant, soit un idiot.

Dans le cas de l’islam,

  • Tous les ministres arabes de la Justice ont adopté un Code pénal arabe unifié dans lequel ils affirment qu’un musulman qui quitte l’islam doit être tuée et qu’une personne adultère doit être lapidée à mort.
  • Un professeur égyptien, Ahmad Hamad Ahmad, a publié au Caire un livre en 1988 avec une deuxième édition en 2000, dont le titre est: Pour une loi unifiée régissant les armées islamiques نحو قانون موحد للجيوش الاسلامية. L’auteur est docteur en droit de l’Université de la Sorbonne. Il a écrit beaucoup de livres juridiques et a enseigné le droit à la Faculté de droit du Qatar. Ce projet vise à remplacer les Conventions de Genève et prévoit l’asservissement des prisonniers, hommes et femmes, comme prescrit par la loi musulmane. Cela signifie le retour de l’esclavage … et ce que fait Daesh.

Quand je vois cela et beaucoup d’autres choses, si je ne crains pas l’Islam, alors je suis un idiot ou un ignorant.

Nous devons aimer les Allemands, mais pas l’idéologie nazie

Nous devons aimer les Italiens, mais pas l’idéologie fasciste

Nous devons aimer les Espagnols, mais pas la corrida

Nous devons aimer le malade, mais pas la maladie

Nous devons aimer les musulmans en tant qu’êtres humains, mais pas l’islam

Il faut donc distinguer entre une idéologie et les personnes. Nous devons aimer les personnes, mais pas leur idéologie. Et si une personne a une idéologie dangereuse, nous devons l’exhorter à l’abandonner. C’est ce qui s’est passé avec l’idéologie nazie. Personne ne déteste les Allemands, mais les Allemands ont dû abandonner leur dangereuse idéologie.

.

Dr. Sami Aldeeb, Professeur des universités
Directeur du Centre de droit arabe et musulman
Traducteur du Coran en français et en anglais, et auteur de nombreux ouvrages

 Posted by at 19 h 52 min

  4 Responses to “Sami Aldeeb – L’islamophobie est une position saine”

  1. J’aime la corrida, et les espagnols et tout le folklore et traditions allant avec. J’ai très peur de l’islam tel qu’il est pour mes enfants et petits enfants. Lorsque je rencontre une musulmane enchiffonnée, je ne sais si elle est soumise, ou soldate dangereuse. Il me semble qu’elle est -plus dangereuse, même si elle est soumise.
    Ma phobie a atteint un haut niveau depuis les attentats en France et ailleurs. Je ne fais plus confiance aux croyants musulmans pas plus qu’à nos politiciens et collabos, j’en ai autant peur que de la Gestapo que je vois en eux.
    Maintenant que je suis assez bien informé, grâce à Sami Aldeeb et bien d’autres, je suis convaincu qu’il faut interdire ce concept se cachant derrière un dieu et un prophète de misère afin de conquérir le monde et imposer la charia.

    Croire en un dieu, au paradis, l’enfer, jugement dernier est une chose; tuer, violer, torturer, violer, marier des gamines, exciser, pratiquer la circoncision en Occident, nous imposer les lois islamiques, j’en passe et des meilleures,s’apparente plus a un futur enfer ici sur terre pour les occidentaux, c’est une autre chose que nous devons refuser et combattre.

    Imaginez pour un Athée, l’islamophobie n’est pas de la haine des musulmans, c’est une colère liée à une peur de voir un jour la charia s’appliquer avec la bénédiction d’un curé, d’un politicien, d’un instituteur, d’un militaire, d’un policier, d’un préfet et d’autres, comme les nazis ont voulu imposer leur concept, en ce qui ils croyaient dure comme fer. Une croyance pourrie.

    J’aime les croyants musulmans autant qu’ils nous adorent, je les préfère chez eux dans leurs beaux pays. Qu’ils arrêtent de penser et croire qu’ils vont gagner en Occident.

  2. Noël

    “J’aime la corrida, et les espagnols et tout le folklore et traditions allant avec.”

    Je ne suis pas surpris outre mesure.
    Pour moi la corrida est une résurgence des jeux fascisants romains, avec tout ce que ça implique venant d’une foule hurlante devant un spectacle sanglant où le taureau n’est que le faire valoir d’un guignol orgueilleux qui vient faire le malin dans l’angle mort de vision d’une noble bête épuisée qui ne demandait qu’ à vivre tranquille.

    Lors de l’un de mes voyages au Mexique, dans une hacienda, la propriétaire avait apprivoisé un taureau dont la mère était morte lors de la mise à bas.
    Imaginez une bestiole de 600kg la suivant comme un brave toutou et qui n’ a jamais agressé personne.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)