Mai 172016
 

Un nouvel ouvrage traque le mensonge islamique

Dans chaque colloque les musulmans nous casse les oreilles avec le verset coranique suivant:

Nulle contrainte dans la religion! La bonne direction s’est distinguée du fourvoiement. Quiconque mécroit aux idoles et croit en Dieu, tient à l’attache la plus sûre et imbrisable. Dieu est écouteur, connaisseur (2:256).

Pour comprendre le véritable sens de ce verset, j’ai examiné toutes les exégèses musulmanes du Coran depuis le début de l’Islam jusqu’à ce jour-ci, et je les ai publiées dans un ouvrage sorti en français, en anglais et en arabe, intitulé

Nulle contrainte dans la religion: interprétation du verset coranique 2:256 à travers les siècles.

Ce livre, avec d’autres recueils d’exégèses de versets coraniques problématiques, est disponible sur Amazon:

Nulle contrainte dans la religion: Interprétation du verset coranique 2:256 à travers les siècles, Createspace (Amazon), Charleston, 2015, 201 pages : Amazon.fr

No compulsion in the religion: Interpretation of the Quranic verse 2:256 through the centuries, Createspace (Amazon), Charleston, 2015, 201 pages : Amazon.com

Ces prochaines heures, il sera aussi disponible en arabe, toujours sur Amazon, sous le titre: La ikrah fi al-din (in Arabic) Createspace (Amazon), Charleston, 2016, 172 pages, ISBN-13: 978-1533302960

Les musulmans recourent au verset cité plus haut pour démontrer que l’Islam est tolérant et admet la liberté religieuse. Mais ce verset entre en conflit avec un récit de Mahomet qui dit: “Celui qui change sa religion, tuez-le”.

La mise à mort de l’apostat, celui qui quitte l’islam, est confirmée, à titre d’exemple, par le Code pénal arabe uniforme adopté à l’unanimité par le Conseil des ministres arabes de la justice en 1996 (http://carjj.org/node/237). En voici la traduction française de l’extrait pertinent:

Article 162 – L’apostat est le musulman, homme ou femme, qui abandonne la religion islamique par une parole explicite ou un fait dont le sens est indiscutable, insulte Dieu, ses apôtres ou la religion musulmane, ou falsifie sciemment le Coran.

Article 163 – L’apostat est puni de la peine de mort s’il est prouvé qu’il a apostasié volontairement et s’y maintient après avoir été invité à se repentir dans un délai de trois jours.

Article 164 – Le repentir de l’apostat se réalise par le renoncement à ce qui a constitué sa mécréance; son repentir est inacceptable s’il apostasie plus de deux fois.

Article 165 – Tous les actes de l’apostat après son apostasie sont considérés comme nuls de nullité absolue, et tous ses biens acquis par ces actes reviennent à la caisse de l’État.

La liberté religieuse a d’ailleurs posé des problèmes à toutes les religions. Ses contours sont affirmés par l’article 2 alinéa 1 et l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme:

Article 2.1 – Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

Article 18 – Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion: ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

La clause de ce dernier article, qui parle de la liberté de changer de religion ou de conviction, a provoqué une réaction très vive de la part des pays musulmans. Cette question constitue probablement le plus important défi posé aux musulmans, conscients du fait que la liberté religieuse peut signifier la disparition de l’islam, comme l’affirme Al-Qaradawi: “Si l’islam ne tuait pas les apostats, il aurait disparu à la mort de Muhammad” (voir la vidéo sous-titrée: http://goo.gl/bu1PcG), dit-il en citant le verset coranique 5:33 pour justifier la mise à mort des apostats:

La rétribution de ceux qui guerroient contre Dieu et son envoyé, et qui s’empressent de corrompre sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupés leurs mains et leurs pieds opposés, ou qu’ils soient bannis de la terre. Ils auront l’ignominie dans la vie ici-bas, et dans la vie dernière un très grand châtiment.

Résumé des exégèses du Coran concernant ce verset

Le sens du verset 2:256 donné par les exégèses publiées dans la présente étude peut être résumé comme suit:

1) Les polythéistes arabes, n’ayant pas de livre révélé, ne sont pas tolérés. Ils n’ont le choix qu’entre l’islam et l’épée. Souvent, les exégèses parlent d’arabes, sans faire usage du qualificatif “polythéistes”. Les polythéistes sont souvent appelés “associateurs”, c’est-à-dire ceux qui associent d’autres divinités à Allah.

2) Les gens du livre, à savoir les juifs et les chrétiens, ont le choix entre se convertir à l’islam, conserver leur religion en payant le tribut, ou (mourir par) l’épée. Cette norme s’applique aussi aux sabéens et aux zoroastriens. On ne les contraint donc pas à changer de religion, comme les polythéistes. Mais ceux qui refusent de payer le tribut et de se convertir à l’islam doivent être tués.

3) Les polythéistes qui se convertissent au judaïsme ou au christianisme sont traités comme les polythéistes; ils n’ont le choix qu’entre l’islam et l’épée.

4) Les captives et captifs juifs et chrétiens devenus esclaves ne sont pas contraints à devenir musulmans. Mais les captives et captifs polythéistes, sabéens et zoroastriens doivent devenir musulmans, car leur maître ne peut épouser leurs femmes ni manger de la viande d’animaux saignés par eux. Les enfants en revanche sont convertis de force, afin qu’ils n’adoptent pas une religion erronée.

5) On entend par contrainte, en règle générale, la contrainte physique, ou plus concrètement la mise à mort. Un seul exégète interprète la contrainte dans le sens de la mise à mort, de l’emprisonnement et de la privation des biens. Aucun exégète ne tient compte des restrictions imposées aux non-musulmans pour les inciter à se convertir l’islam, ni le paiement du tribut, ni les normes discriminatoires (comme l’interdiction du mariage avec une musulmane).

6) Aucun exégète ne comprend le principe “Nulle contrainte en religion” dans le sens du droit de quitter l’islam, ou du droit de ne pas pratiquer les obligations cultuelles telles que la prière ou le jeûne. Un exégète moderne dit expressément que le musulman qui refuse de prier ne peut invoquer le verset 2:256 – il doit être puni.

7) Certains exégètes, surtout modernes, rejettent l’accusation selon laquelle l’islam se serait propagé par l’épée, et estiment généralement que les guerres ont été entreprises pour se défendre ou pour pouvoir pratiquer le prosélytisme islamique. Mais aucun exégète n’envisage le droit des non-musulmans à convertir autrui.

8) Aucun exégète n’envisage le droit des enfants nés musulmans, et qui n’ont pas choisi la religion, de le faire une fois adulte. L’apostasie reste interdite. Celui qui est né musulman, doit le rester.

9) Les exégètes estiment que toute personne raisonnable devrait choisir l’islam, mais reste libre de ce choix. En même temps, ils estiment que la conversion à l’islam ne peut se faire qu’avec la volonté de Dieu. D’autre part, aucun exégète ne laisse la liberté de choix aux polythéistes. Ceux-ci doivent être éliminés de la surface de la terre, comme l’écrit un des exégètes modernes. Cela explique pourquoi les musulmans ne semblent pas émus par le massacre de plus de 80 millions d’hindouistes – ceux-ci sont considérés comme des polythéistes.

10) Les exégètes modernes estiment que l’Islam est la première et la seule religion qui admet le principe “Pas de contrainte en religion”, principe qui leurs semble correspondre à celui de la liberté religieuse des droits de l’homme. Aucun d’eux ne mentionne de contradiction entre la liberté religieuse prévue par les droits de l’homme et le principe islamique.

11) Il est souvent question d’abrogation en rapport avec le verset 2:256. Afin qu’on ne comprenne pas ce verset dans un sens général, applicable à toutes les situations, les exégètes ont estimé que le sens général en a été abrogé par les versets prescrivant le combat, et donc que le verset ne reste en vigueur que dans le sens restreint de non-imposition de la conversion aux gens du livre qui paient le tribut.

Antagonisme avec les normes constitutionnelles et internationales

Certes, le principe “Nulle contrainte en religion” peut être considéré comme une étape importante vers la reconnaissance de la liberté religieuse. Et sur ce plan, on ne peut nier que la reconnaissance de ce principe est un progrès par rapport au christianisme du VIIe siècle. Mais par rapport aux pratiques arabes rapportées par les sources musulmanes elles-mêmes, y compris dans les recueils des récits de Mahomet, la prescription coranique constitue une régression. La société arabe polythéiste reconnaît toutes les religions – sur ce plan, la morale polythéiste était supérieure aux prescriptions coraniques qui n’admettent que les gens du livre, dans certaines limites. Le fait que Mahomet ne donne aux polythéistes que le choix entre la conversion à l’islam et l’épée était en contradiction avec les normes admises par la société arabe de l’époque.

Si nous laissons de côté l’histoire arabe, le principe “Nulle contrainte en religion” ne peut d’aucune manière être comparé au principe de la liberté religieuse prévue par les normes constitutionnelles modernes et les documents onusiens ou européens relatifs aux droits de l’homme.

Si nous nous limitons à la Suisse, on peut avancer que le droit musulman, basé sur le Coran et la sunnah, n’est pas compatible avec la conception de la liberté religieuse prévue par la constitution suisse. Et le principe coranique “Nulle contrainte en religion” ne répond que très partiellement aux attentes des normes suisses:

  • Le droit suisse récuse la distinction entre gens du livre et gens “sans livre”.
  • Aucune forme de contrainte et aucune discrimination basée sur la religion ne sont admises en droit suisse, sur le plan tant matériel que matrimonial, successoral, procédural (témoignage) ou pénal.
  • Chacun a le droit de choisir sa religion à partir de l’âge de 16 ans.
  • Chacun a le droit d’adhérer à une religion ou de ne pas adhérer.

Ces dispositions suisses se retrouvent dans les documents internationaux.

Vu ce qui précède, les musulmans doivent cesser leurs mensonges.

Sami Aldeeb, Professeur des universités
Directeur du Centre de droit arabe et musulman
Traducteur du Coran en français et auteur de nombreux ouvrages
www.sami-aldeeb.com
www.blog.sami-aldeeb.com

Traducteur du Coran en français par ordre chronologique: https://goo.gl/nKsJT4

 Posted by at 12 h 37 min

  26 Responses to “Nulle contrainte dans la religion: propagande islamique mensongère”

  1. A faire parvenir d’urgence à tous ces crétins, parfaits idiots utiles de l’islam, qui nous bassinent avec l’islam, religion de tolérance et de paix. Je pense, entre autres, à la tata Martine et à la Mallory Schneuwly Purdie, mais elles ne sont pas les seules à se laisser tromper. J’espère que c’est par naïveté, dans le cas contraire, j’espère que ce sera avec des plumes et le goudron qu’on les châtiera pour trahison.

  2. On pourrait ajouter que ce verset ne dit pas : « Nulle contrainte vis-à-vis des membres des autres religions », mais « dans la religion », au singulier, c’est-à-dire « en islam », car il n’y a point d’autre religion que l’islam (Coran 3.85 ; 9.29 ; 24.2 ; 110.2). Les légistes musulmans ont toujours compris en effet que ce verset signifie « le droit des non-musulmans à embrasser l’islam sans qu’on les en empêche » , autrement dit, il fonde le devoir de faciliter au maximum la conversion à l’islam, et rien d’autre. Ce qui se conçoit aisément puisque « Allah ne vous a imposé aucune gêne dans la religion. (Coran 22.78) » … comme en témoigne la vie quotidienne des musulmans eux-mêmes…

  3. Contrairement à ce que laisse souvent entendre le clergé islamique pratiquant la taqiyya (ou Taqiya) face aux occidentaux « Nulle contrainte en religion » ne signifie pas du tout la liberté religieuse ou de conscience pour le non-musulman mais qu’il ne doit y avoir aucune contrainte pour l’individu à rentrer en islam excepté par conviction. Par contre, il faut soumettre les gens à être gouvernés par les lois de l’islam ou êtres combattus et cela fait partie de la contrainte. Donc, soit le mécréant (kafîr) et/ou l’associateur (Trinitaire) se convertit à l’islam et ceci est l’objectif, soit il paie la jizya (ou Djizîa, impôt de capitation sur les Dhimmi) et dans ce cas s’appliquera sur lui les lois de l’islam tout en étant soumis à l’autorité des musulmans ; mais s’il s’y refuse, il n’y a pas de doute qu’il est obligatoire de le combattre.
    FS
    ______

  4. comment ont fait les chrétiens et autres minorités d’orient, du moyen orient en particulier, pour traverser les siècles sans être anéantis dans des terres longtemps et jusqu’a maintenant à majorité musulmane ? il y a les fantasmes qui confondent des impressions et des interprétations délibérément tendancieuses des textes sacrés, et les faits qui eux par contre ne mentent pas

    • Dans l’article et le livre il est clairement dit que l’Islam a toléré partiellement les gens du livre dans des conditions vexatoires. Ceci a permis le maintien des gens du livre devenus minoritaires après qu’ils aient été la majorité. Des millions ont cependant étaient contraints à la conversion ou ont été exterminés. En Afrique du Nord, pratiquement tous les chrétiens ont disparu, et il n’y reste que quelques milliers de juifs alors qu’ils étaient les seuls habitants dans ces régions. Quant à ceux qui ne faisaient pas partie des gens du livre, leur situation était encore pire.
      Dans ces pays, il y avaient des majorité de chrétiens et de juifs et autres
      Et aujourd’hui ils ne sont que des minorités en voie d’extinction persécutées par des musulmans devenus majoritaires.

      Dire: “il y a les fantasmes qui confondent des impressions et des interprétations délibérément tendancieuses des textes sacrés, et les faits qui eux par contre ne mentent pas” relève de la mauvaise foi et de manipulation mensongère négationniste.

      • @Aldeeb:

        je suis tout a fait d’accord avec vous quand vous dites que la majorité est devenue musulmane , par contre “contraints” je ne suis vraiment pas d’accord pour une simple raison. quelle qu’elle soit la periode ou les gens vivaient sous la contrainte, ils ne peuvent pas finir par se résigner et croire en quelque chose juste par la contrainte. exactement comme les juifs forcés à la conversion au christianisme, les marannes sont le meilleur exemple, ayant fait semblant d’etre chrétiens pour sauver leurs vies , mais ils ont toujours continuer a etre juifs. En afrique du nord, tout le monde ne considère pas l’arrivée de l’Islam comme une invasion ayant contraint les ancetres a une religion non voulu sauf quelques nervis en Kabylie et qui ne representent rien du tout. tout le monde est content d’etre musulman, idem en partout ailleurs dans le monde musulman : qu’avez vous à dire de la contrainte chez les asiatique , indonesiens, malaisiens, tchetchenes, indous, chinois, turcs et autres ???? le seul “négationnisme et manipulation” est celui de considérer une religion et une civilisation a la fois comme simplement une barbarie a temps plein.

        • Négationnisme, accusations miroir et mensonges éhontés avec un culot incroyable sont l’apanage de la musulmanie de base qui veut faire croire que les califats se sont répandus avec des fleurs en Afrique du Nord.

          https://www.youtube.com/watch?v=f7b4Z5gN_Ao&index=52&list=PLNmSJsVuWos8TYkaNLuwfgstz30JTAMhS
          L’histoire islamique : une rivière de sang

          http://histgeo.discipline.ac-lille.fr/college/mise-en-oeuvre/mise-en-oeuvre-5eme/dossier-du-groupe-college/la-conquete-et-lexpansion-arabo-musulmane-en-afrique-du-nord-et-en-afrique-orientale

          “L’expansion arabo-musulmane commence avec Mahomet et se poursuit avec les quatre califes qui lui succèdent jusqu’en 661. Elle s’effectue par la guerre. Elle touche la péninsule arabique puis l’Afrique du Nord à partir de l’Egypte. La dynastie omeyyade qui règne de 661 à 750 continue cette conquête au détriment de l’empire byzantin. Vers 705, le Nord de l’Afrique est conquis jusqu’à l’Atlantique grâce à Moussa Ibn Nosayr, gouverneur de l’Ifriqiya.”
          http://www.larousse.fr/encyclopedie/images/Expansion_de_l_islam_au_temps_des_Omeyyades/1011344
          http://www.jeuneafrique.com/135818/societe/alg-rie-sur-les-traces-de-kahina-reine-berb-re-symbole-de-la-r-sistance-amazigh/

          • @enthuoli:

            évidement que pour l’expansion de l’Islam, il a fallut passer par la force. guerres contre les 2 plus grands empires de l’époque, faites par des bédouins. inutile de rappeler que ces deux grands empires avaient eux aussi conquis des terres ou ils n’avaient rien a faire par la force. la force n’est donc pas le problème mais ce sont les intentions qui suivent cet usage de la force. les Sénégalais, Maliens, Indonésiens, et autres pays musulmans ne sont pas gouvernés par des arabes a ce que je sache. et ils ne l’ont jamais étaient. sinon qui est ce génie ayant privé ces peuples devenus musulmans à ne pas considérer ces conquêtes comme des agressions ?
            par contre si vous voulez qu’on parle des massacres commis juste pour le plaisir de massacrer, l’esclavage industriel des hommes et l’asservissement des peuples et le pillage de leur bien : allons y ?
            bombe atomique balancé sur des civiles, anéantissement des indiens d’Amérique avec l’aval de l’église qui a “validé la moralité” de ce crime. esclavage des noirs qui a duré 400 ans et de façon industriel . la colonisation et le découpage honteux des territoires entre la France et l’Angleterre en Afrique comme au moyen orient avec les conséquences que l’ont subi jusqu’au jour d’aujourd’hui.
            vous devez vous demander comment est ce possible que des bédouins arrivent à mettre à genoux les 2 plus grands empires de l’époque s’il n’y avait aucune conviction autre que l’amour du sang ?
            je crois qu’en regardant ça : https://www.facebook.com/1636095596644416/videos/1673442729576369/
            on ne peux pas être si catégorique que vous le semblez sur le caractère sanguinaire des musulmans !
            Pourquoi donc les Indonésiens, Chinois, Algériens, Sénégalais ou autres Tchétchène et musulmans de l’Asie centrale ne renonce pas a cette religion ayant massacrée leurs aïeuls ? croyez vous connaitre l’histoire des peuples plus que les concernés eux même ?

          • Bien sûr que les autres pays, pas seulement l’Occident, mais des grandes puissance comme la Chine et le Japon ont commis des exactions mais il y a deux grandes différences

            1) l’Occident et le Japon ont fait amende honorable, ils se sont auto-critiqués pour ne plus reconnaître comme signalé ici https://www.youtube.com/watch?v=NcvwxDDixLc&index=7&list=PLNmSJsVuWos8TYkaNLuwfgstz30JTAMhS pat Ibrahim Al Buheili

            2) Les exactions des puissances non-musulmanes ne se sont pas faites au nom de textes religieux inspirés par l’exemplarité et les actes d’une leader religieux mais au nom de soif de puissance des pouvoirs de l’époque.

            L’Occident à colonisé mais les Ommeyyades, les Abbassides et l’Empire Ottoman se sont étendus, cherchez l’erreur comme signalé ici https://www.youtube.com/watch?v=zbaDuHVzz1A&index=42&list=PLNmSJsVuWos8TYkaNLuwfgstz30JTAMhS par Nasser Dashti

            En réalité, comme le dit à nouveau Ibrahim Al Buheili https://www.youtube.com/watch?v=GvvvomANbRo&list=PLNmSJsVuWos8TYkaNLuwfgstz30JTAMhS&index=8 les musulmans donnent toujours des leçons aux autres sans jamais s’auto-critiquer mais en cherchant toujours à s’absoudre des leurs actuels pires que ceux des autres du passé.

            Intéressant que vous mentionnez les Amérindiens car il y a eu justement un reportage ici https://www.youtube.com/watch?v=nmTVXddUHYk sur la télé française.

            En fait, les amérindiens, comme les aborigènes auraient de bonnes raison d’exécuter des attentats contre la France, les Royaumes-Unis, l’Espagne et le Portugal qui sont les 4 pays européens qui ont conquis tout le nouveau continent, pourquoi n’ont-ils jamais effectué un seul attentat ….contrairement à d’autres. Pourquoi les tibétains n’ont-ils jamais fait d’attentat en Chine, contrairement à d’autres? Pourquoi des congolais n’ont-ils jamais fait d’attentats en France ou en Belgique, contrairement à d’autres? Pourquoi des coréens et ds chinois n’ont-ils jamais faits d’attentats au Japon? Pourquoi les hindous d’Inde n’ont-ils jamais fait d’attentats aux Royaumes-Unis contrairement à d’autres.

            Avec le culot qui les caractérisent, les musulmans pointent du doigt l’Occident pour les exactions faites aux amérindiens laissant supposer que ceux-ci seraient aussi bien accueillis en terre musulmane, avec la liberté pour les amérindiens d’exercer leur cultes, de la même manière que les réfugiés musulmans seraient les bienvenus en Arabie Saoudite, au Qatar et aux Emirats Arabes Unis, tous 3 assis sur des pétro-dollars. Avec le culot qui les caractérisent, les musulmans pointes du doigt les occidentaux alors que les 3 monarchies pétrolières ne sont mêmes pas fichues de fournir des aides aux Palestiniens dans la zone C de Cisjordanie http://www.arte.tv/guide/fr/055180-000-A/des-milliards-dans-le-desert, excepté l’aide du Qatar pour la Hamas dont les hauts dirigeants se dorent le nombril au…Qatar.

            Où est la tolérance légendaire que les musulmanes nous assènent pour les cultes amérindiens http://www.peuplesamerindiens.com/pages/legendes-et-croyances/divinites-nord-amerindiennes.html (Ces divinités amérindiennes sont-elles plus acceptables que la statues de Bouddha?) et où est la solidarité de la Zakat, un de vos piliers pourtant, pour les musulmans pauvres de la part du pays qui abrite pourtant La Mecque, un autre de vos piliers, Médine et le tombeau du prophète exemplaire pour 1,3 milliards de musulmans?

            Où sont les ONG musulmanes à caractères humanitaires pour les tragédies de la planète?

            Quant à votre question “Pourquoi donc les Indonésiens, Chinois, Algériens, Sénégalais ou autres Tchétchène et musulmans de l’Asie centrale ne renonce pas a cette religion ayant massacrée leurs aïeuls ? croyez vous connaitre l’histoire des peuples plus que les concernés eux même ?” ,

            la réponse a été donnée par un de vos pontes Al-Qaradawi https://www.youtube.com/watch?v=azxQP4-C-Hk , ce même savant que l’ idole (si j’ose parler aussi) des musulmans plaintifs “réfugies” en Occident fréquente sans complexes http://pointdebasculecanada.ca/tariq-ramadan-annonce-admission-union-mondiale-des-savants-musulmans-preside-guide-freres-musulmans/ !!

            L’art du culot, quand tu nous tiens!

          • De plus, j’ai été encore assez aimable de ne mentionner l’esclavage que l’islam n’a jamais aboli comme mentionné ici https://youtu.be/jr_DjEdkFFA?t=3590 à 59:50, esclavage que Tidiane N’Diaye a suffisament mentionné dans son ouvrage “Le Génocide Voilé ou La Traite Négrière Arabo-Musulmane.” https://www.youtube.com/watch?v=FhJH4O5lISk

          • Et..Quant à votre vidéo (lien Facebook) sur les chrétiens en terre d’islam, cette vidéo d’Arte http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient sur “La fin des chrétiens d’Orient” est suffisamment éloquente!

          • @enthuoli:

            vous etes le seul a croire que les exactions commises par l’occident l’avaient été juste pour une quete de puissance dénoué de toute idéologie ou conviction religieuse. Tout n’est qu’alliance entre croyants contre d’autres croyants et ce jusqu’a aujourd’hui. Le discours officiel est bien sur loin de dire les choses frontalement pour des raisons de tact et d’embobinage des populations. La réalité est la meme depuis 2000 ans et elle n’est pas prete de changer. Les alliances ne se font qu’avec celui qui croit en la meme chose que vous, pas celui qui veut posseder les memes bien que vous.

          • @Le Bonentendeur

            Je crois plutôt qu’il n’y a que vous et vos coreligionnaires qui ne croyez à la “relative bonté et inventivité” de votre théocratie la plus meurtrière et la plus endurante de l’histoire dont les meurtres ont été légiférés par vos textes de 622 à DAECH-Etat-Islamique. Il s’agit d’un auto-entretien des désillusions du monde musulman sur sa “grandeur” , sa “candeur” et son caractère d’éternel victime magnifiés par les complotistes d’opérette en tout genre.

            Il ne s’agit pas de “discours officiels” mais des recherches sur des sources “croisées”…si j’ose dire.

        • @enthuoli:

          vous vous montrez virulent ! ah , j’ai peur !
          votre avis reste un avis et je le respecte. ce que je trouve un peu abusé c’est que vous trouvez que les musulmans soient dans une posture victimaire ce qui est tellement loin de la réalité. je dirais meme que les agresseurs des musulmans sont les premiers a pleurnicher pour faire passer la victime en bourreau et ainsi continuer leurs massacres direct ou par délégation a des mercenaires cinglés mais efficaces.
          le futur très proche vous permettra de voir un eveil de l’Islam via ses pratiquants de plus en plus nombreux, de plus en plus déterminés a ne pas tomber dans les pièges et a continuer l’eveil des jeunes generations pendant que la décadence ravage des puissances “économique” avec une population asservie et dégénérée par le liberalisme couplé au libertinage et loi contre nature. sur ce RDV dans pas longtemps je l’espère

          • @ Lebonentendeur

            Oui oui, j’ai parfaitement conscience que vos médias éloignés du discours officiel sont de ce genre https://www.youtube.com/watch?gl=BE&v=qCQcgUzZIWQ https://www.youtube.com/user/oumma . Pour cela vous vous êtes bien fait entendre, en plus des accusations “miroir” propres aux musulmans si bien identifiées par Boualem Sansal :

            Quant à votre théocratie éveillée, vous oubliez ceux qui sont “apostats en cachette par peur” qui le sont devenus en raison des conceptions divines du “libertinage” de la “meilleure des communautés” :

            https://www.youtube.com/watch?v=m7QtAVO18G8
            https://www.youtube.com/watch?v=ST-oLhUqx5I
            https://www.youtube.com/watch?v=ztG26uplfyE
            https://www.youtube.com/watch?v=yKTz0v6s28I

            Un chef-d’oeuvre du cinéma égyptien qui révèle votre société “sans libertinage” à répudation instantanée https://www.youtube.com/watch?v=ZRDHXo_oXvo

            Le culot musulman est sans limite, merci pour l’avoir montré aux lecteur!

          • Quand nos journalistes s’intéresseront aux apostats de l’islam, cette merde d’idéologie ne disparaîtra pas mais bon nombre de musulmans dit de tradition ou vernaculaire pour employer un terme utilisé par Abdelwahab Meddeb ne se diront plus musulman.

            J’ai surfé sur les quelques liens qu’Enthuoli nous a gracieusement signalé. Je suis allé sur la chaîne youtube de oumma.com et qui vois-je? Le sinistre ramadan, vous avez celui qui vantait les vertus de la lapidation dans l’Immonde. Difficile de croire, après ça, que oumma.com est un site islamiquement modéré, bien au contraire, il font la promotion de cette saloperie d’islam.

            Sur les femmes qui se font emmerder dans les bus, il y a un passage intéressant dans le dernier roman de l’iranienne Chahdortt Djavann, “Les putes voilées n’iront jamais au Paradis”.

            http://www.magcentre.fr/97542-les-putes-voilees-niront-jamais-au-paradis/

            Elle raconte ce qui se passe dans ces bus. Il faut savoir qu’en Iran il y a une zone réservée pour les femmes et une autre pour les hommes. Il semble que ces bus sont souvent bondés. Les hommes les plus lubriques se dirigent vers cette zone frontière, c’est, paraît-il, une course vers les bons emplacements. Le but est de pouvoir assouvir leur instinct bestial, ils ont une bite à la place du cerveau, en se frottant aux femmes. Cela permet de transgresser les interdits ni vu, ni connu.S’il y a des femmes qui cherchent à occuper ces zones, d’autres y sont car elles n’ont pas eu la chance d’y réchapper. Pire, lorsqu’elles sont confrontées à de tels goujats, selon nos standards de civilisés, la seule chose à faire est de tenter d’aller ailleurs, faire une remarque au pervers la désignerait tout de suite comme une pute, là, selon le standard des sauvages.

            L’islam a créé une société malade, tellement malade que des penseurs comme feu Abdelwahab Meddeb parle de “la maladie de l’islam”, titre d’un de ses essais, un autre de ces essais porte également un titre significatif, “Sortir de la malédiction. L’islam entre civilisation et barbarie”. Abdennour Bidar aussi lance un appel aux musulmans, au monde musulman dans “Lettre ouverte au monde musulman”. On voit que des musulmans s’inquiètent de voir l’immobilisme de l’islam. Personnellement, je les considère au mieux comme des naïfs, au pire comme des imposteurs.
            Les plus lucides sont malgré tout les apostats de l’islam (Ali Sina, Ibn Warraq, Joseph Fadele, Mark A Gabriel, Wafa Sultan, Ayan Hirsi Ali, Taslima Nasreen, Majid Oukacha, Waleed al-Husseini et bien d’autres). Ce sont eux que nos merdias devraient inviter sur les plateaux et dans les studios, le problème étant d’assurer leur sécurité, ce qui prouve par ailleurs la nocivité de l’islam.

    • @ Lebonentendeur

      Peut-être qu’après avoir vu http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/05/17/la-fin-des-chretiens-dorient/ notamment la vidéo dans http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient , vous deviendrez enfin un “bon entendeur” et cesserez de faire comme vos coreligionnaires, ainsi que l’a signalé Boualem Sansal, des accusations “miroir”, c-à-d accuser les autres de ses propres crimes et travers.

      http://www.nuitdorient.com/n7210.htm http://info.arte.tv/fr/lexode-des-chretiens-dorient-en-chiffres

      “les fantasmes qui confondent des impressions et des interprétations délibérément tendancieuses des textes sacrés, et les faits qui eux par contre ne mentent pas” . Tu parles Charles!

    • Certes…
      Et que deviennent ils , ces chrétiens d’ Orient , face à un islam qui se radicalise ?
      Des cadavres, des expulsés , des martyrisés .
      Lors , le style ” c’ était le bon temps !” n’a plus cours, et il n’ y a qu ‘un agresseur qui n’en est pas à son premier coup , l’islam à visage découvert parce que soutenu dans son fondamentalisme .

  5. lebonentendeur

    ” bombe atomique balancé sur des civiles ”

    Très mauvais exemple .
    Vous n’ avez jamais entendu parler des massacres de Nankin en 1937 ?
    Trouvez des protestations des civils japonais de l’ époque , contre cette honte qui couta la vie à plus de 30 000 civils , femmes vieillards et enfants .
    Cela dit, aucune mort ne peut être valorisée par une autre .

    Les estimations les plus minces ont estimé à plus d’ un million de morts supplémentaires si la bombe A n’ avait pas mis fin à la guerre qui aurait duré au moins deux ans de plus.
    Les Japonais et les nazis n’ ont fini par céder que devant la force.
    Bien que pouvant être certains d’avoir perdu la guerre, à la fin de celle-ci 70% des soldats d’ Hitler avaient moins de 17 ans .
    Un an après la signature de leur reddition , étant parfaitement au courant par la radio , nombre d’ atolls étant encore ” occupés” par les japonais , ceux ci continuaient à tirer sur les Alliés.

    Là , les faits ne mentent pas , et aucune interprétation fumeuse n’est en cause .

    J’espère pour lui que l’ islam se penchera un jour sur ces aspects, sinon , il subira sans aucun doute ni hésitation de l’ Occident exactement le même sort .
    L’ Histoire le jugera comme le seul responsable .

  6. Face aux certitudes de Lebonentendeur, qui ne les appuie d’ailleurs sur aucune référence, il faut signaler deux points importants :

    – en ce qui concerne l’islamisation des populations chrétiennes d’Egypte et chrétiennes et animistes du Maghreb : après la conquête, les musulmans ont pendant longtemps freiné les conversions à l’islam, POUR DES RAISONS ECONOMIQUES ! En effet, parmi les populations autochtones, certains tenaient à garder leur religion tandis que d’autres (comme dans tout pays soumis par une puissance étrangère, il y a une part de la population qui collabore pour améliorer son sort matériel), souhaitaient se convertir à l’islam pour échapper aux vexations de toutes sortes, en particulier l’impôt appliqué aux infidèles. Les conquérants musulmans voyaient d’un bon œil les conversions, à condition qu’elles ne soient pas trop nombreuses, car il fallait conserver un nombre suffisant de contribuables, leur principale source de revenus. Ils ont donc fort logiquement gardé une quantité d’infidèles suffisante pour s’assurer une opulente oisiveté.

    D’après certains, ce serait l’une des raisons pour lesquelles il reste de nombreux chrétiens en Egypte et au Moyen-Orient, des hindouïstes en Inde, des zoroastriens en Iran et des juifs dans tout le monde arabo-musulman, et également pour lesquelles la Grèce, la Serbie, la Bulgarie, la Valachie et la Moldavie sont restées chrétiennes. Tous ces infidèles étaient, avec l’esclavage, LA source de revenus du pouvoir musulman. En gros : aux musulmans le pouvoir (par exemple les albanais musulmans qui parvenaient aux postes les plus élevés dans l’Empire Ottoman), aux infidèles le commerce, l’industrie, la banque… et l’impôt !

    J’ai lu cela de nombreuses fois, mais si M. Aldeeb pouvait confirmer ou infirmer ce point historique ? Je ne me souviens malheureusement pas de mes sources, et je ne les ai pas vérifiées, mais les explications que j’ai pu lire m’ont paru plausibles et convaincantes.

    – le génocide des amérindiens béni par l’église. C’est tout simplement faux, et là, je suis assez sûr de mes sources pour pouvoir l’affirmer, contrairement à la première hypothèse ci-dessus.

    Le sort des amérindiens a été très divers selon les pays. Partout où la conquête a été faite par des forces, disons pour faire simple, “capitalistes”, l’extermination a été à peu près complète : Etats-Unis et Argentine, Uruguay et Rio Grande del Sul au Brésil. L’église n’avait tout simplement pas son mot à dire, en particulier aux Etats-Unis où la tradition protestante – ce qui ne signifie pas le clergé protestant ; je parle ici de la mentalité protestante, pas des églises en tant que telles – favorisait l’exploitation de territoires vus comme vierges (notons que la conquête et l’extermination sont “l’œuvre” des américains nordistes vainqueurs de la guerre de sécession…). Pour les trois pays et territoires sud-américains que je cite, l’extermination s’est faite au XIXème siècle, époque où ces régions étaient convoitées par l’industrie anglaise alors en pleine expansion. On serait bien en peine d’y trouver une quelconque motivation religieuse !

    Partout où l’église (catholique) a pu s’imposer par rapport au pouvoir séculier, les amérindiens ont connu un sort meilleur, pas toujours idéal, mais sans comparaison avec les pays où a eu lieu le génocide.

    – Au Paraguay et dans l’Entre-Rios argentin, où les jésuites ont réussi à garder un territoire protégé des appétits des grands d’Espagne, ils ont aidé les indiens guaranis à s’organiser en Missiones, et le résultat en est qu’au XXIème siècle, 97% de la population du Paraguay a le guarani pour langue maternelle, et que le guarani est aujourd’hui langue officielle du pays à égalité avec l’espagnol (on estime à 50% le nombre paraguayens unilingues, ne parlant pas l’espagnol, mais parlant, lisant et écrivant en guarani). Pour les amateurs de football, lors des matches contre l’Argentine, les joueurs paraguayens parlent entre eux en guaranis pour ne pas être compris des argentins, mais ils comprennent les argentins, qui parlent en espagnol… Ca donne lieu à pas mal de blagues dans le foot sud-américain.

    – Dans les autres pays, y compris le Québec, la conquête et la colonisation européennes se sont faites à des degrés variables, en fonction de nombreux facteurs comprenant la géographie (difficultés d’accès en Amazonie et dans les montagnes andines et mexicaines..), les appétits fonciers des colonisateurs, etc., mais il n’y a pas eu d’extermination. L’église catholique a pratiqué une évangélisation souvent forcée, mais elle a très souvent défendu, et parfois avec succès, les droits des autochtones à leurs terres contre les couronnes espagnole, portugaise, et, au Québec, française puis anglaise. Elle a aussi permis dans de nombreux cas de préserver les langues, et par conséquent la conscience, autochtones, car elle les utilisait pour son œuvre d’évangélisation.

    Autant pour le premier point je demande à M. Aldeeb de m’assurer que je ne dis pas de bêtises, autant sur le second je suis sûr de moi car je connais bien le sujet. Donc M. Lebonentendeur, je vous prie de trouver d’autres exemple pour comparer l’islam et le christianisme.

    • Le but de mon long exposé est le suivant : si dans les pays conquis par les musulmans il a subsisté des infidèles qui ont pu continuer à pratiquer des professions lucratives (exemple de l’élite copte en Egypte), c’était purement dans un but financier de la part des conquérants musulmans, tandis que les religieux chrétiens qui ont protégé ou tenté de protéger les peuples amérindiens l’ont fait dans un but moral.

    • M. Lebonentendeur, je relis vos commentaires, car vous en avez écrit pas mal, et je ne les avais pas tous lus.

      Quand vous dites “vous etes le seul a croire que les exactions commises par l’occident l’avaient été juste pour une quete de puissance dénoué de toute idéologie ou conviction religieuse. Tout n’est qu’alliance entre croyants contre d’autres croyants et ce jusqu’a aujourd’hui.”, sachez que vous ne faites que répéter une vulgate que vous avez entendue, mais qui ne repose sur rien.

      Sachez que les Grands d’Espagne ont bataillé pendant très longtemps pour que la Couronne les débarrasse des jésuites qui contrariaient leurs appétits de conquêtes de nouvelles terres, et qu’à la fin ils ont obtenu gain de cause, mais cela leur a pris énormément de temps (je compte ici en siècles) car même les Rois d’Espagne ne pouvaient s’opposer frontalement à l’autorité morale que représentait la Compagnie de Jésus. Mais entretemps les guaranis avaient eu le temps d’apprendre à s’organiser, et le résultat est celui que je décris ci-dessus. On peut d’ailleurs penser que la mauvaise réputation qui a été faite aux jésuites date de ces affrontements.

      Pour avoir une chronologie précise de ces évènements, je pense que vous pouvez vous reporter à “Paraguay”, “Jésuites” et “Missiones” dans Wikipédia. Vous pouvez également voir le merveilleux film Missiones qui relate cette histoire.

  7. Je ne fais pas confiance à l’islam ni aux musulmans parce que l’islam permet le mensonge que soit dans la vie quotidienne du musulman ou que ce soit dans l’enseignement de l’islam.
    J’explique : dans le premier cas le musulman peut pratiquer le mensonge autant qu’il veut car son objectif est d’arriver au but fixé par l’Islam. Beaucoup de nos contemporains occidentaux se font avoir par des propagandistes musulmans qui présentent l’Islam comme religion tolérante d’amour et de paix en niant toutes mauvaises présentations de l’islam. Ils sont capables de dire devant les occidentaux que Ben Laden n’est pas musulman, que Daech n’est pas musulman, que Boko Haram n’est pas musulman, que tout le terrorisme islamique n’est pas musulman. Mais ils disent le contraire entre eux. Ils se félicitent lorsqu’un terroriste musulman commet un acte terroriste contre l’Occident. Cette double attitude relève d’un pur mensonge bien fabriqué, bien voulu et bien programmé. L’islam le permet et le béni. .
    Dans le deuxième cas, n’importe quel imam peut présenter un enseignement mensongère, falcifié, bien embelli et soigné, pour qu’il passe, et afin d’arriver au but fixé par l’islam.
    Ainsi l’utilisation du Coran est conditionnée selon le temps et l’espace, toujours pour arriver au but fixé par l’islam. Tout est permis pour arriver au but.
    Et le but de l’islam se résume dans la triomphe de cette religion sur tout.

  8. Compte tenu que je suis descendante des Premières Nations, Abénaki et Mohawk je préfère les européens aux musulmans surtout que chez les Iroquoïens, c un système matriarcale, on appelle ça les familles utérines et c le frère de la mère qui est le père, même si le père biologique est d’une autre tribu, les musulmans c pratriarcal déjà là ça cloche. Chez les québécois il y a 40% à 70% qui ont un ancêtre des Premières Nations parce que les français se mélangeaient avec les Premiers Nations pas les britanniques

    • “La civilisation espagnole a écrasé les Indiens ; la civilisation anglaise les a méprisé et négligé ; la civilisation française les a enlacés et chérit.”

      Francis Parkman

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.