Jan 012016
 

Source 01/01/16 à 17:09 – Mise à jour à 17:08 Source : Afp

Le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a évoqué l’Allemagne nazie d’Adolf Hitler pour défendre le système présidentiel fort qu’il veut instaurer en Turquie, rapporte vendredi la presse turque

Turquie: Erdogan cite l'Allemagne nazie pour défendre un système présidentiel fort

“Dans un système unitaire (comme la Turquie) un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l’histoire. Vous en verrez l’exemple dans l’Allemagne d’Hitler”, a-t-il dit aux journalistes jeudi soir de retour d’une visite de travail en Arabie Saoudite, cité par les journaux.

M. Erdogan qui dirige la Turquie depuis 2002, d’abord comme Premier ministre puis président depuis 2014, veut modifier la constitution afin que le rôle du président passe d’une fonction symbolique à celle d’un dirigeant aux pouvoirs étendus, comme aux Etats-Unis, en Russie ou en France.

M. Erdogan a indiqué qu’il entendait mobiliser dans le courant de la nouvelle année la société turque pour un débat afin de parvenir à un “consensus social” sur ses ambitions présidentielles.

Le projet d’un passage à un système présidentiel défendu par l’homme fort de Turquie est revenu au premier plan après la nette victoire (49,5% des voix, 317 députés) de son parti de la justice et du développement (AKP) aux élections du 1er novembre dernier.

Mais l’AKP n’a pas obtenu la majorité qualifiée (367 députés) pour pouvoir modifier la Constitution seul et doit rechercher le soutien de l’opposition, opposée en bloc à une présidentialisation du régime sous Erdogan qu’elle accuse de dérive autoritaire.

Le Premier ministre Ahmet Davutoglu a, à cette fin, lancé mercredi un premier dialogue avec le chef du principal parti d’opposition CHP (Parti républicain du peuple, CHP), Kemal Kiliçdaroglu, pour relancer les efforts en vue d’une nouvelle constitution plus libérale qui remplacerait l’actuelle héritée du coup d’Etat des militaires, en 1980.

  6 Responses to “Turquie: Erdogan cite l’Allemagne nazie pour défendre un système présidentiel fort”

  1. C’est avec cette pute que l’OTAN et tout l’Occident collabore. Il s’est enfin dévoilé, nous n’avions pas tord depuis des années à le dénoncer comme “islamiste très dangereux” traître et menteur.
    C’est l’ami de Obama, Sarkozy, Hollande, la Volkswagen-Merkel, bâtards des “frères musulmans” eux-mêmes mafia criminelle très influente, reconnue comme secte par les anglais.

    Que font les peuples? Ils roupillent.

    L’entrée de la Turquie en Europe serait de nouveau à l’ordre du jour, on en a pas fini avec les mosquées casernes.

  2. Hors de question que la Turquie entre un jour dans l’Europe.
    Il faut l’ exclure de l’ OTAN .

  3. il a déjà sa moustache

  4. Ce 16 mai 2017 à Washington , les hommes de la protection rapprochée d’Erdogan attaquent des manifestants kurdes . La police américaine presque dépassée . Plusieurs blessés .
    Et l’Europe devrait accueillir cette Turquie musulmane en son sein !
    ( Vidéo sur François Desouche .)

    • Vidéos visibles aussi sur le site “Observatoire de l’islamisation” .

      • Il me semble que Trump doit arrêter son sur-place en politique intérieure pour enfin taper du poing sur la table face à cet islamo-nazi.

        Je suis impatient avec une limite.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.