mai 272013
 

Source: 

  3 Responses to “Islam contre islamisme”

  1. je suis un ex musulman salafiste aujourd’hui agnostique;mon expérience de l’islam me confirme avec
    certitude que le problème c’est l’islam.
    si des mouvement modérés de l’islam comme le soufisme n’ont pas l’hégémonie selon
    les termes de mr pipe c’est que la règle en islam en cas de divergences dogmatiques comme celle entre
    soufisme et islam est de « résoudre cette divergence par Allah et son prophète » selon un verset du coran
    autrement dit a raison celui qui saura le mieux argumenter sa position par le coran et la sunna et la dessus la théologie salafiste de muhammad ibn abdel wahhab(18ème siècle)qui s’argumente a force de hadiths et de verset du coran dans le moindre de ses propos est beaucoup plus forte que les cheikhs
    soufis basant leurs argumentation sur leurs reves ou illuminations.
    -le problème de cette théologie salafiste (je pourrais dire musulmane) c’est la DEMOCRATIE et le
    SECULARISME en effet l’islam est comme nous le savons strictement monotheiste ce monotheisme
    islamique(TAWHID)implique que dieu seule commande(non pas les peuples et les institutions qui les
    représentes)et ce dans tous les domaines (pas de séparation de la politique et de la religion)d’ailleurs
    le mot arabe de DIN(qui existe aussi en hébreux)que l’on traduit en français par religion veux aussi dire
    en arabe la loi ou le système juridique.
    -en ce qui concerne la masse des musulmans (amat oul mouslimin) ils ont plus ou moins en fonction
    de leur instruction religieuse conscience du décalage entre les valeurs de leur religion avec les valeurs
    de l’époque moderne;entre ceux (les moins instruits) qui s’imaginent que les valeurs humanistes ont
    été inspirées de l’islam et ceux qui optent pour la taqiya(la dissimulation des idées extrémistes),les
    indifférents a la religion(parfois secrètement libres penseurs ont parle de mounafiq ou zindiq)il y a peut
    être une chose qui les caractérise ce n’est non pas la tolérance avec la modernité mais plutôt un certain
    pragmatisme quitte a ne pas etre toujours en conformité avec la charia.
    -pour toute ces raisons je ne pense pas que l’islam modéré soit une solution car il doit se trouver une
    légitimité auprès des élites et leaders musulmans ce qui est loin d’etre le cas ; son décalage avec les
    textes de la religion et le dogme monothéiste le laisse paraitre comme une supercherie,parfois c’est le
    cas du soufisme parcequ’il était jusqu’a l’époque de nos grand parents la forme d’islam la plus répendue
    dans les classes populaires (encore aujourd’hui en afrique noire ou en turquie dans les pays arabes il
    recule au profit du salafisme)il incarne l’islam qui a faillit face à l’impérialisme occidentale il est d’autant plus responsable de l’échec du monde musulman que dans l’idéologie salafiste bien argumenté des textes les musulmans sur la voie de l’orthodoxie et de la bonne observance de la religion sont voués à
    dominer les autres nations et si ce n’est pas le cas c’est à cause de l’hérésie propagée pas cet islam
    tolérant et soufi.(ce mode de pensée existait dans l’occident médiéval ou les hérétiques sont rendues
    responsable des malheurs de la société interprétés comme châtiment divin de l’hérésie.)
    -la solution c’est la sécularisation des sociétés musulmanes et cela ne peut se faire que par sécularisation des mentalités ;les régimes laïcs forts d’avant la révolution n’y sont pas arrivés car ils
    ont manqués a leur mission:instaurer l’équité,une politique sociale solide(contre la faim
    le chômage)et hisser leur pays tiers mondiques au seins des grandes nations s’ils avaient réalisé cela
    alors ils auraient conquis les cœurs et( avec eux les idées laïques qu’ils incarnent )de ces masses
    musulmanes qui dans leur pragmatisme n’echangeraient pas un sécularisme venu avec le progrès sociale contre un hasardeux et obscure système islamique.

  2. Merci pour cet article.Reconnaitre lislam modéré comme solution à lislamisme (islam politique des freres musulmans) nest ce pas la reconnaitre la laicité?je crois bien que si et cest tout lenjeu politique quy attend le smusulmans,sinon effectivement on pourra usiter de toute les finesses analytiques pour ne pas poser le probleme tel quil est.

  3. Mais l’islam EST politique!

    Il suffit de s’intéresser à la vie de mahomet pour s’en rendre compte.

    Alors pourquoi vouloir ABSOLUMENT enfumer les gens avec des mensonges?

    Vous ne pouvez pas, comme avec une baguette magique, dissocier le mahomet de la Mecque du mahomet de Médine. Il est un tout. Profil bas à la Mecque, et encore, on devrait dire qu’il fait de la subversion, et une fois qu’il a suffisamment d’adeptes, il peut penser et se lancer dans la rapine comme un vulgaire voleur. Il est beau le modèle qu’a choisi allah, n’est-ce pas? Et il n’y aura pas que le vol, il y aura le viol et l’assassinat.

    Oui, mahomet était le parfait modèle qu’allah a offert aux musulmans?

    Qu’est-ce que ce système qui vante, qui sanctifie le vol, le viol, l’assassinat, la pédophilie?

    Une grande partie des dix commandements partie en fumée.

    Quel progrès que l’islam! ;-)

 Leave a Reply

(requis)

(requis)


− huit = 0

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>