Jan 122013
 

Source: Pourquoi revenir sur cette règle de l’abrogation?  Parce qu’elle constitue une clé absolument indispensable pour la compréhension du Coran et donc de l’islam. Si on ne connaît pas le sens de cette règle fondamentale, on ne peut qu’être déconcerté ou découragé devant les nombreuses contradictions présentes dans le livre saint des musulmans ; on risque également de se faire « rouler dans la farine » lors de discussions avec des musulmans rusés et/ou malintentionnés.

Anne-Marie Delcambre consacre un bref chapitre de son dernier livre[1] à ce thème. Elle rappelle que « dans le cas de deux versets qui se contredisent, pour les spécialistes, le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier ».

Etant donné que dans le Coran les sourates ne sont pas classées dans l’ordre chronologique mais approximativement par ordre de grandeur décroissante (de la plus longue sourate à la plus courte; un exemple d’exception: la première sourate), une question se pose inévitablement : en cas de contradiction entre deux versets, comment savoir quel est le verset révélé en dernier ?

Réponse : « Il faut (…) se référer aux études des savants de l’islam pour connaître l’ordre chronologique ». Ceux-ci distinguent lessourates mecquoises (révélées à La Mecque entre 610 et 622) et les sourates médinoises (révélées à Médine entre 622 et 632).

Le principe du verset abrogeant (nâsikh) et du verset abrogé (mansûkh) est contenu dans le Coran lui-même :

Sourate 16 (sourate mecquoise, la 70ème révélée), verset 101 :

« Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : « Tu n’es qu’un menteur. » Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. »

Sourate 2 (sourate médinoise, 87ème révélée), verset 106 :
« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? »

Quel est l’intérêt de tout ceci ? La règle de l’abrogation a des conséquences pratiques, concrètes. Illustrons-le par deux exemples.Premier exemple. Pourquoi la consommation d’alcool est-elle interdite aux musulmans ? La sourate 16, verset 67 dit pourtant : « Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour les gens qui raisonnent ».Pour répondre à la question, il faut savoir que la sourate 16 est une sourate mecquoise (c’est la 70ème révélée) et qu’elle est abrogée par la sourate 2 (médinoise, 87ème révélée), verset 219. Celle-ci est abrogée à son tour par la sourate 4 (médinoise, 92ème révélée), verset 43. Cette dernière enfin est abrogée par la sourate 5 (médinoise, 112ème révélée), verset 90 : « O les croyants ! Le vin, les jeux de hasard, les statues, les flèches de divination sont une abomination inventée par Satan. Ecartez-vous-en afin que vous réussissiez. » On a donc ici affaire à une succession de versets qui s’abrogent les uns les autres, et c’est le dernier d’entre eux (chronologiquement) qui a le dernier mot. « D’après le principe de l’abrogation qui régit l’application du Coran, c’est la sourate 5 qui doit guider la conduite du musulman. Il faut donc ne pas consommer d’alcool »[2].Deuxième exemple. Pourquoi certains, dont je fais partie, déploient-ils autant d’efforts pour dire, à l’encontre de tant d’autres, que l’islam n’est PAS la religion pacifique et tolérante qu’on a coutume de nous décrire ? Le Coran contient bien de nombreux versets « pacifiques », « gentils », « tolérants ». En effet. Mais il en comprend également d’autres, qui sont « intolérants », d’une extrême violence envers les juifs, les chrétiens, les non-croyants. Dès lors, à quels versets se fier ? Il faut une nouvelle fois savoir à quelle période se rapportent les versets en question. Les premiers (tolérants) appartiennent à la période mecquoise, les seconds (violents) à la période médinoise

Par conséquent, toujours en vertu de ce principe de l’abrogation (contenu dans le Coran, je le rappelle), les versets qui prêchent l’indulgence, la tolérance, sont abrogés par ceux qui prônent la violence et l’intolérance. Ceux qui invoquent les versets de la période mecquoise pour soutenir que « l’islam est une religion de paix etc. » sont ignorants du principe de l’abrogation, ou pire encore, le connaissent très bien mais essayent de nous manipuler.

Anne-Marie Delcambre fournit dans son dernier livre, au chapitre « Sourates du Coran ? », une liste fort précieuse des sourates de La Mecque et de Médine. Sur un total de 114 sourates, 86 sont mecquoises, 28 sont médinoises. Sont médinoises les sourates suivantes (dans l’ordre de la révélation) : 2, 8, 3, 33, 60, 4, 99, 57, 47, 55, 13, 76, 65, 98, 59, 24, 22, 63, 58, 49, 66, 64, 61, 62, 48, 5, 9, 110. La sourate 2 est ainsi la première sourate de la période médinoise, et les sourates 5, 9 et 110 en sont les dernières.

Arrêtons-nous un instant sur deux sourates médinoises particulièrement importantes.

« La sourate 9, sourate médinoise, l’avant-dernière révélée, est d’une importance primordiale. Le verset 29 de cette sourate 9, révélée en 631, abroge toute disposition antérieure autorisant une attitude plus douce envers les polythéistes, les juifs, les chrétiens, les sabéens et les zoroastriens. Ce verset n’établit plus de différence entre les idolâtres et les monothéistes. » [3]

Or, que dit cette sourate 9, verset 29 ?
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».

Le verset 4 de la sourate 47 (95ème révélée) est appelé « verset du jihad » : il abroge tous les versets appelant à la paix.

Et que dit le « verset du jihad » ?
« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions ».

Il faut donc avoir cette règle de l’abrogation à l’esprit lors de toute discussion au sujet de l’islam, que ce soit avec des gens qui l’ignorent et à qui il faut alors l’expliquer, ou avec des gens qui la connaissent mais comptent sur notre ignorance pour avancer leurs pions et nous induire en erreur…

Un cas d’école à connaitre absolument. Il est  utilisé par les propagandistes musulmans pour nous faire croire que l’islam est tolérant, c’est le célèbre verset 256 de la sourate 2 qui dit:  «Nulle contrainte en religion .» Il est censé nous laisser croire que l’on peut entrer ou sortir de l’islam librement. Certes c’est un verset médinois qui n’en n’est pas moins abrogé par un autre verset médinois ultérieur  le non moins célèbre verset de la dhimmitude  numéro 29 de la sourate 9:

«Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.»

Tant que cette règle de l’abrogation n’est pas abrogée, si j’ose dire, les tentatives de ceux qui conseillent de ne tenir compte que des sourates mecquoises n’ont hélas aucune chance d’aboutir. Le Soudanais Mahmoud Muhammad Taha (1908-1985), pour l’avoir proposé, le paya de sa vie : il fut déclaré coupable d’apostasie et fut pendu le 20 janvier 1985. Il avait septante-six ans.

Gédéon
[1] A.-M. Delcambre, Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l’islam ? , Desclée de Brouwer, 2007
[2] A.-M. Delcambre, op. cit. , p. 52
[3] A.-M. Delcambre, op. cit. , p. 27
 Posted by at 8 h 54 min

  8 Responses to “La règle de l’abrogation, essentielle pour comprendre le coran et ne pas se faire enfumer”

  1. Mais il est faux de croire que les versets mecquois permettent de fonder des relations tolérantes entre musulmans et non-musulmans. Tout au plus une séparation nette, avec des rapports minimalistes. Jamais le coran ne tolère explicitement la non-croyance et il promet l’enfer aux gens qui empêcheraient l’avènement de l’islam dès la première sourate.

    En outre, la traduction du 9.29 est un euphémisme. Le premier terme arabe du verset implique de “tuer ceux qui ne croient pas en Allah” (قَاتِلُواْ الَّذِينَ لاَ يُؤْمِنُونَ بِاللّهِ).

  2. Je ne perds jamais une occasion de parler de l’abrogation. La plupart des non-musulmans croient que le Coran a été écrit tout d’une traite par Mahomet et que la violence du Coran est une question d’interprétation puisqu’on a endormi leur méfiance avec des versets tolérants abrogés.

    Autre chose: à ceux qui disent que le problème ce n’est pas l’islam mais les intégristes, les radicaux ou les fondamentalistes, il est important d’expliquer que le mot “intégriste” a la même racine que “intégral”, que le mot “radical” vient de “radius” qui veut dire “racine” et que le mot “fondamentaliste” vient de “fondement”.

    Une fois le mythe de l’islam pacifique déconstruit, il est plus facile de faire comprendre aux gens que l’idéologie islamiste est violente de par ses fondements et qu’il est pertinent de la dénoncer, ce qui n’a rien rien à voir avec le fait d’encourager la haine envers les musulmans.

  3. Vous parlez de violence , alors que ne traitez-vous de celle qui a été perpétrée durant des siècles par les occidentaux gratuitement et apparemment sans raisons? Que ne parlez-vous pas des océans de mensonges déversés sur l’Islam et sur les musulmans depuis son avènement aussi bien par les juifs maudits que par les très sataniques églises chrétiennes ? Que ne parlez-vous pas des bibles et Thorah supérieurement falsifiées a tel point que l’on se demande s’il reste au moins une ligne originale ? c’est bien de faire un site anti-musulman mais faut-il voir ce qu’il restera après la mise en ouvre de votre lamentable propagande,du moment qu’il n’y a plus de croyance en Dieu, il faut bien reconnaitre que les musulmans, du moins une partie croit encore en Dieu mais qu’en dehors de l’islam il n’y a plus que des mécréants ,a commencer par vous!!!
    L’islam n’a jamais été une “religion de paix et d’amour” ,c’est tout simplement la soumission totale a Dieu en toutes circonstances, en tous domaines, en tous lieux et en tous temps.Et vous les “chrétiens” vous avez et les pires criminels ,les pires égorgeurs et les pires mécréants qu l’humanité a crée et cela durant les 5 derniers siècles et vous accusez les musulmans, qui on été trahis et massacrés par les “chrétiens” et mis en esclavage par millions depuis des siècles de religion de la violence mais vous prenez les musulmans pour des imbéciles. Cette basse propagande est-elle destinée aux occidentaux et qui savent parfaitement la profondeur des immense crimes de leurs ancêtres ou bien les musulmans qui ne vous croiront jamais ou a préparer un nouveau génocide des musulmans ? Dans tous les cas ce n’est et ce ne sera qu’un lamentable échec. Pour conclure ,il faut savoir que les musulmans,qui étaient quasi tous berbères ont arrété leur avancée en Europe suite a une maladie de leur émir, risque de revenir mais ne s’arrêteront plus jusqu’a en finir avec tous les mécréants européens car le temps de la vengeance musulmane est enfin arrivé et vous pouvez donc faire de la propagande a ce sujet car la vous êtes partiellement dans le vrai.

    • Mais on la traite, justement, cette violence, “nous”. Si les gens comme vous en ont entendu parler, c’est parce que les historiens d’ici peuvent critiquer leur propre civilisation. Personne ici n’est fier des guerres mondiales. D’innombrables institutions et des moyens très importants sont consacrés à éviter de répéter ces erreurs, ici et ailleurs. Tandis que vous autres en êtes encore à glorifier vos massacres et votre esclavage industriel, à nourrir votre paranoïa anti-musulman mécréant dès la petite enfance.

      L’islam n’a jamais été une « religion de paix et d’amour » ,c’est tout simplement la soumission totale a Dieu en toutes circonstances, en tous domaines, en tous lieux et en tous temps.

      Si cette seule vérité était universellement connue, ou plutôt que les musulmans ne s’activaient pas avec tant de ferveur à la cacher, ce blog ne serait probablement pas nécessaire. Mais le pire, c’est le caractère du dieu en question, qui extermine ceux dont la soumission n’est pas suffisante, par la main des musulmans. Depuis 1400 ans. Avec certes un peu moins de vigueur depuis quelques siècles, c’est-à-dire depuis que leurs jihads sont devenus moins fructueux.

      Pour conclure ,il faut savoir que les musulmans,qui étaient quasi tous berbères ont arrété leur avancée en Europe suite a une maladie de leur émir, risque de revenir mais ne s’arrêteront plus jusqu’a en finir avec tous les mécréants européens car le temps de la vengeance musulmane est enfin arrivé (…)

      Ouais, c’est ça… Quelles chances auriez-vous si vous parliez tous aussi ouvertement?

    • “Et vous les « chrétiens » vous avez et les pires criminels ,les pires égorgeurs et les pires mécréants qu l’humanité a crée et cela durant les 5 derniers siècles et vous accusez les musulmans, qui on été trahis et massacrés par les « chrétiens » et mis en esclavage par millions depuis des siècles de religion de la violence mais vous prenez les musulmans pour des imbéciles.”

      Oubliez-vous que nul ne portera le fardeau d’autrui (Coran 35.18 et 53.38) et que si Allah le voulait vraiment, il nous mettrait tous dans la “bonne” voie (Coran 6.125, 32.13, 76.30, etc)?

      Blague à part, en matière de crime, la “civilisation” arabo-musulmane n’a jamais donné sa place et elle s’est pratiquement construite sur le travail des esclaves, des femmes et des enfants capturés en temps de guerre après le massacre méthodique de tout les hommes et garçons pubères de leur peuple. Bien sûr, les femmes et les filles étaient réduites à l’esclavages sexuel et les garçons étaient castrés.

      Les esclaves oubliés (vidéo)
      http://www.youtube.com/watch?v=VN76VOG4jMg

      Assumer la traire négrière Orientale (vidéo)
      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=FsTfhL-x8hw#!

      Esclaves musulmans, maîtres blancs (vidéo)
      http://www.youtube.com/watch?v=FumQfgDvIOM

      Saint Vincent de Paul et les esclavagistes maghrébins
      http://www.dreuz.info/2014/07/saint-vincent-de-paul-et-les-esclavagistes-maghrebins-2/

      Jusqu’en 1830 – L’histoire oubliée des blancs réduits à l’esclavage
      http://www.pvr-zone.ca/esclave_blanc.htm

      L’esclavage en terre d’islam – Le regard d’un antropologue
      http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

      Le Coran, l’islam et l’esclavage
      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/06/08/le-coran-lislam-et-lesclavage-2/

  4. http://sitamnesty.files.wordpress.com/2008/01/versets_abrogeants-nasikh_versets_abroges-mansukh.pdf

    Versets abrogeants (nâsikh) & versets abrogés (mansûkh)
    Une notion incontournable pour qui veut lire le coran

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.