jan 252012
 

Source : Dans l’islam, l’apostasie est un crime punissable de mort.

Deux Iraniens qui se sont convertis de l’islam au christianisme ont été poignardés par des hommes masqués à Haugesund la semaine dernière.

L’attaque s’est produite mardi soir alors que les deux hommes se baladaient à Haugesund. Ils ont été soudainement attaqués par trois hommes masqués armés de couteaux aux cris de koufars (infidèles). Une infirmière qui passait par là leur a donné les premiers soins, puis une ambulance les a transportés à l’hôpital, rapporte le journal d’Augesund. Selon la police, l’une des victimes a été poignardée à deux reprises dans le dos et l’autre a été poignardée au flanc. Aucun des agresseurs n’a été arrêté.

Les deux Iraniens veulent rester anonymes et n’ont pas parlé de l’agression. Ils vivent en Norvège depuis plusieurs années. L’un d’eux s’est converti en Norvège, et l’autre s’est converti en Iran et a réussi à s’enfuir en Norvège après avoir été maltraité et emprisonné pour sa foi. Ils sont tous deux actifs dans une église évangélique locale. Ils sont très actifs dans la communauté et ont témoigné de leur foi au cours de réunions, a déclaré le pasteur, qui veut aussi rester anonyme car il se rend souvent dans des pays musulmans où les chrétiens sont persécutés.

Il est convaincu que l’attaque était motivée par la religion. J’en ai la certitude. Comme les agresseurs criaient koufars pendant l’attaque, il n’y a aucun doute dans mon esprit . Il dit qu’il ne s’attendait pas à ce que de telles choses se produisent à Haugesund. C’est très dramatique et surprenant. Je n’ai pas pris cela en compte. Je n’avais pas entendu parler de menaces contre les convertis dans la région .

  2 Responses to “Norvège : deux apostats de l’islam poignardés aux cris de « koufars »”

  1. Pourquoi rester anonymes? Où la protection civile en Suède pour ceux qui prônent la liberté de conscience? Plutôt que cacher les apostats, il faut réprimer, incarcérer durement ou expulser définitivement tous ces islamistes fous qui constituent un danger social publique! Merci de diffuser des plaintes à propos!

  2. Si nous ne réagissons pas, ce sera le début de notre fin.
    Commençons du moins par nommer une chat un chat!

 Leave a Reply

(requis)

(requis)


− 2 = un

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>