oct 072011
 

Source: Allons-y faire la hijra au Maroc…

Les neuf accusés au procès de l’attentat de Marrakech (sud du Maroc), qui a fait 17 morts le 28 avril, ont nié leur participation au cours d’une audience la semaine dernière devant le tribunal de Salé, près de Rabat.

Les audiences du procès – reportées à trois reprises- ont repris jeudi en présence des proches des victimes, dont plus de la moitié sont françaises, et des neufs accusés dont le principal accusé, le Marocain Adil Al-Atmani ainsi

qu’en présence de membres de leur famille.

Le premier accusé interrogé, Hakim Dah, a nié avoir participé à l’attentat et a “dénoncé les conditions de sa détention” à la prison de Salé. Il a néanmoins reconnu avoir effectué des voyages en Libye, en Mauritanie, au Mali et en Algérie. Notons que son témoignage, quant aux conditions de son incarcération, n’a pas du tout été retenue, preuve une fois de plus que la liberté et l’égalité n’est que quand ça les arrange.

“J’ai rencontré Al-Atmani en Libye où nous avons fait la connaissance de trois touristes français. Notre groupe de cinq personnes s’est par la suite rendu en Mauritanie”, a déclaré M. Dah, ajoutant qu’à Nouakchott il s’était reconverti dans “le commerce des téléphones portables”.

Pas au courant

Quand le juge lui a demandé pourquoi il s’était rendu en Libye, Hakim Dah a répondu: “J’ai émigré clandestinement dans ce pays pour trouver un emploi”. A tour de rôle, les autres accusés ont nié leur participation à l’attentat de Marrakech, affirmant ne pas avoir été informés de la préparation de cet acte terroriste perpétré sur la célèbre place de Jamâa El Fna, à Marrakech, haut lieu du tourisme marocain.

Un autre suspect, Abdessamad El Battar, un imam à Safi (sud-ouest marocain) dont sont originaires les prévenus a reconnu avoir voyagé en 2007 en Mauritanie pour “faire des études islamiques” tout en niant sa participation à l’attentat.

Le principal suspect Adil Al-Atmani, qui travaillait dans un commerce de chaussures à Safi, à 150 km au sud de Casablanca, a été présenté par des voisins comme un jeune homme pieux, mais querelleur. Après avoir reconnu les faits devant un juge d’instruction, quelques jours après l’attentat, M. Al-Atmani s’était rétracté lors de la première audience en proclamant son “innocence”. Il est connu que la pression psychologique sur les détenus marocains appliquée par ces traîtres du gouvernements sont effroyables… Tortures physique comme psychologique, insultes, humiliations, tout ce qui poussera le suspect à avouer, même s’il est innocent.

Selon des témoignages, ce dernier, qui portait une perruque et des lunettes de soleil, s’était servi d’un gros sac à dos chargé d’explosifs qu’il a actionné quelques minutes après avoir quitté le café Argan, au coeur de la place Jamâa El Fna à Marrakech. Des témoins affirment avoir reconnu un homme parmi tant d’autres, aperçu seulement quelques secondes place, déguisé de surcroît. Il y a belle lurette que l’achat de témoignages est de mise dans ces gouvernements, mais qui pour le rappeler?

Parmi les autres accusés, Mohamed Njim est le seul à comparaître librement. Il a reconnu au cours de l’audience que M. Al-Atmani lui avait “un jour fait part de son intention d’aller en Tchétchénie pour y accomplir le Jihad”. “Nous nous sommes rencontrés en 2007 en Turquie. Al-Atmani m’a dit qu’il voulait aller en Tchétchénie pour y accomplir le Jihad et moi je suis retourné en Grèce”, a déclaré M. Njim.

Et pendant ce temps là voici ce que l’on pourra voir pendant quelques jours dans cette même ville :

Le Roi M6, autoproclamé “amir al-mûminîn”, nous démontre sa foi et sa passion pour l’Islam une fois de plus en manipulant et sacrifiant son peuple pour rajouter un peu de terreur dans le coeur des musulmans, pour les pousser à se désavouer de leurs frères moudjahidins, de ne plus ressentir d’amour pour le Djihad fissabillilah et pour, SURTOUT, les garder bien dociles. Quoi de mieux que la peur et l’insécurité qu’on nous sert déjà depuis des années et des années pour calmer les tensions croissantes au Maroc ? On ne change pas une équipe gagnante. Voyez, ô musulmans, ce que M6 a accepté dans son territoire adepte des soirées arrosées… alors qu’au même moment, nos frères ont été injustement condamnés et jugés.

Voyez plutôt comme “amir al mou’minine” défend la religion d’ALLAH. Cette ordure est un soit disant artiste marocain qui a fait une expo homosexuel du 30 septembre au 3 octobre à Marrakech…

Encore une fois, lorsqu’il s’agit de casser notre fierté islamique, les esclaves de l’occident sont opérationnel…

Cela permettra inchaalah de faire ouvrir les yeux à ceux qui appellent à la pseudo “hijra” dans un pays qui calque en tout point ce que font les occidentaux mécréants…D’ailleurs il faut savoir que toute terre gouvernée par les lois mécréantes devient une terre de mécréance

Hamad ‘ibn ‘Attiq, rahimahoullah, s’adressant à un homme pour lui prouver que la région al-Ahssa est une terre de mécréance – a dit :

« Celui qui sait ce qu’ont constatés les grands savants, il sait que lorsque dans une région le Chirk devient visible, se propage ce qui est illicite – cette région devient mécréante. Et les habitants de cette région (1) ont rajoutés à cela des insultes envers Allah et envers Sa Religion, et ont mis en place des lois, contraires au Livre d’Allah et de Son Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam, qu’ils appliquent sur le peuple. Et toi, tu sais déjà, que rien que cela suffit pour appliquer le takfir sur celui qui le fait (2) »

(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 9/257)

(1)   Il parle de la région en question, à savoir al-Ahssa.

(2)   Le cheikh, qu’Allah lui fasse Miséricorde, explique ici que celui qui met en place des lois, contraires au Livre d’Allah et les applique sur le peuple, est un mécréant. De même, la région prend le même statut et ainsi devient une terre de mécréance. En effet, les savants de Nadjd, parmi lesquels il y a Hamad ‘ibn ‘Attiq, rahimahoullah, ont dit dans ad-Dourar as-Saniyyah, volume 7, page 353, chapitre du Djihad : « Toute terre gouvernée par les Lois Islamiques, est une terre d’Islam. Et, toute terre gouvernée par les lois mécréantes, est une terre de mécréance »

Vivement le retour du khilafat.

  One Response to “Maroc: Le roi M6 permet que l’on insulte le coran à Marrakech et accuse des innocents de terrorisme”

  1. de l’art contemporain !

 Leave a Reply

(requis)

(requis)


neuf − 8 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>