avr 132011
 

Source: Le nombre des conversions forcées à l’islam, des viols et des mariages forcés augmente au Pakistan. Les victimes en sont surtout de jeunes chrétiennes et hindoues, appartenant donc aux minorités religieuses. C’est ce que dénoncent des sources locales de l’Agence Fides qui demandent à conserver l’anonymat pour raisons de sécurité.

Il s’agit d’un phénomène préoccupant, que l’Eglise au Pakistan dénonce depuis longtemps et qu’elle cherche à endiguer en recherchant la collaboration des institutions mais cela reste difficile. « Les jeunes chrétiennes sont les plus faibles et les plus vulnérables parce que les communautés dont elles proviennent sont pauvres, sans défense, marginalisées et donc facilement exposées aux abus et aux menaces. Souvent, elles n’ont pas même le courage de dénoncer les violences » explique à Fides une religieuse qui s’occupe de cacher et d’assister les jeunes filles qui réussissent à s’enfuir. « Mais la tendance est véritablement préoccupante. On enregistre des centaines de cas par an et ceux qui sont connus ne constituent qu’une infime partie du phénomène » raconte-t-elle. Dans une société qui tolère les discriminations touchant les minorités religieuses, et en particulier les femmes, la religion majoritaire et la position sociale dominante servent à imposer la vexation.

Un rapport envoyé à l’Agence Fides par le « Centre for Legal Assistence and Settlement » (CLAAS) qui s’occupe de fournir l’assistance légale aux chrétiens discriminés et persécutés au Pakistan, confirme l’alarme, en racontant un certain nombre de cas terribles qui s’enregistrent surtout dans la province du Punjab.

Sidra Bibi, chrétienne de 14 ans du district de Sheikhupura au Punjab est la fille d’un ouvrier qui travaille dans l’industrie du coton. Un musulman du village à posé les yeux sur elle et a commencé à la molester, allant jusqu’à la séquestrer et à la violer, le viol étant consommé sous menace de mort. Victime d’un abus physique et psychologique, la jeune fille est tombée enceinte. Etant parvenue à échapper à son bourreau, elle est revenue dans sa famille dans un état de prostration. La police s’est refusée d’enregistrer sa plainte et les avocats du CLAAS s’occupent désormais de cette affaire.

Tina Barkat, chrétienne de 28 ans, a été approchée par une amie musulmane qui, après l’avoir fréquentée pendant quelques mois, lui a demandé de se convertir à l’islam. Ses parents ont commencé à lire les versets du Coran, la séquestrant, la menaçant et lui faisant épouser par la suite l’un de leurs parents musulman. Les avocats ont fait recours afin d’obtenir l’annulation du mariage.

Le même sort est échu à Samina Ayub, chrétienne de 17 ans, résidant avec sa famille dans les environs de Lahore. Enlevée par un musulman, elle a été convertie de force à l’islam. Elle s’est vue changer son nom en Fatima Bibi et a été contrainte à se marier selon le rite islamique. Sa famille a porté plainte pour enlèvement mais la police n’a pas inculpé le responsable. Le cas demeure irrésolu et la famille demande une mobilisation de la société civile afin de sauver Samina.

Shazia Bibi, chrétienne de 19 ans de Gujranwala au Punjab, travaille comme domestique chez une femme musulmane, propriétaire d’une droguerie. L’employé musulman du magasin s’est épris de Shazia. En accord avec la propriétaire, ils ont organisé une conversion et un mariage forcés. Le plan a été couronné de succès mais maintenant, grâce à l’intervention de la famille de Shazia, l’affaire se trouve devant le tribunal.

Deux autres jeunes chrétiennes, Uzma Bibi, 15 ans de Gulberg et Saira Bibi, 20, infirmière de Lahore, ont été prises par la force par des voisins musulmans, converties à l’islam et contraintes à se marier selon le rite islamique. Les familles des jeunes filles, choquées, réclament leurs filles et les cas se trouvent actuellement devant la Haute Cour de Lahore avec l’appui des avocats mis à disposition par le CLAAS. (PA) (Agence Fides 13/04/2011)

 Leave a Reply

(requis)

(requis)


5 − quatre =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>