jan 162011
 

Je vous invite à voir ces deux vidéos. La première examine la question de savoir si l’islam en soi est illégal ou pas, et quand certaines activités peuvent être considérées comme illégales.

La deuxième est une conférence d’un salafiste à Londres qui prône ouvertement la destruction de la démocratie pour la remplacer par l’islam. Une telle conférence, de toute évidence, tombe sous le coup de la loi, mais les politiciens britanniques ne font rien contre.

Je souhaite préciser ici que les musulmans ne sont pas tous des intégristes. Mon but n’est pas de stigmatiser les musulmans dans leur totalité, mais de mettre en garde contre ce courant intégriste. Il faut savoir qu’un troupeau d’un milliard de moutons pacifistes peut être conduit à l’abattoir par un seul berger malveillant. Il faut donc toujours avoir à l’oeil ces intégristes et empêcher leur nuisance. C’est la raison pour laquelle je plaide pour la formation des imams en Occident dans le respect des droits de l’homme, afin que les imams ne manipulent pas les musulmans.

Transcription:

Chers frères et soeurs, lorsque nous disons « da’wa » (appel de l’Islam), ne pensez pas que notre da’wa ne s’adresse qu’à quelques passants dans la rue et les appèle à l’Islam.
Notre da’wa doit être un appel à attaquer leur système et le remplacer par l’Islam!
C’est ce que nos devons faire chers frères: nous devons appeler TOUTE la société à l’Islam!

Nous n’appelons pas juste une soeur, un frère, à suivre la religion d’Allah: Nous voulons que TOUTE la société se prosterne devant Allah!
Nous ne voulons que seulement une soeur porte le voile ou le hijab: Nous voulons que TOUTE la société porte le voile et le hijab!
Nous ne voulons pas que seulement nos frères et soeurs s’agenouillent pour Allah:
Nous voulons que TOUTE la société s’agenouille pour Allah!
Ceci est le da’wa du prophète Mahomet. Ceci est notre da’wa mes chers frères et soeurs.

Si vous installez votre stand de da’wa et vous contentez d’inviter les passants à l’Islam comme le fait Zakir naik, croyez vous que ça changera la société? Sans attaquer la loi et l’ordre?
Non, mes chers frères, ça ne suffira pas à changer la société. Il est impossible que ça suffise.
Vous devez provoquer la société pour qu’elle change.

Et une autre chose, mes chers frères, que nous devons comprendre est que lorsque le prophète Mahomet était à la Mecque, il y avait alors 360 idoles à la Mecque. De nos jours, les gens n’adorent plus des idoles physiques.
Aujourd’hui les gens adorent des idées telles que la démocratie, la liberté, le capitalisme. C’est ce qu’ils adorent aujourd’hui.
Les femmes disent: « Je suis libre d’avorter ». Les hommes disent: « Je suis libre d’avoir des relations sexuelles »

Vous voyez ce que je veux dire? C’est la réalité, aujourd’hui.
Et qui permet cette liberté? Qui permet cette démocratie? Qui permet à ces faux dieux d’exister?
Le gouvernement! La loi et l’ordre! Ils sont ceux qui le permettent!

Lorsque le peuple dit à Mahomet: « Pourquoi n’ajoutes-tu pas ton Dieu à nos Dieux? Juste un de plus, ajoute le juste. »
Il répondit « pas question »! Il répondit « Croyez vous que je veux mêler mon dieu aux votres? Je ne le ferai jamais!
Il est impensable pour moi d’ajouter mes dieux (NDLT: il dit « mes dieux »!) aux votres et je ne le ferai jamais.
Je crois qu’Allah s’auto-suffit. Il n’a pas besoin de vos dieux. Je suis venu détruire vos dieux. »
Et quand Allah donna la victoire à Mahomet sur la Mecque, il entra dans le kaaba (bâtiment en cube le plus vénéré de l’Islam) et détruit les 360 dieux qui s’y trouvaient.
Mais vous savez quoi? Il ne s’arrêta pas là. Savez vous ce qu’il fît?
Il se rendit dans les contrées de Lat, Uzzat et Manat (idoles) et il demanda aux peuples: « Où est Uzzat? », « Où est Manat? »
Et il alla les détruire, les tuer… Il leur coupa la tête. Il les décapita.

C’est pourquoi mes chers frères nous devons décapiter la démocratie… de ses racines. Mes chers frères.
Nous devons décapiter le capitalisme de ses racines: prendre leur tête, les tuer, de leurs racines. C’est ce que nous devons faire.
Nous devons haïr ça tellement fort, mes chers frères, que nous attaquerons leur système tous les jours.
Chaque jour! Comme l’a fait le prophète Mahomet.
C’est ce que nous devons ressentir. C’est ce en quoi nous devons croire. Nous devons avoir le zèle dans nos coeurs pour Allah, pour détruire TOUS leurs systèmes et les remplacer par l’Islam.

Qui autorise l’alcool, d’abord? La loi et l’ordre. Donc c’est de la loi et l’ordre que nous devons nous occuper. Nous devons les attaquer!

A l’époque de Mahomet, un homme… -Pardon- Omar Ibn Al-Khattab vît une femme. Elle était habillée d’une façon impropre
Alors il alla vers elle et la frappa. -« hit her », Hitler, « hit her »- Il la frappa.
Puis il lui dit: « Comment oses-tu marcher dans les rues de Médina, qui appartiennent au prophète Mahomet, habillée de cette façon? »
Elle se tourna et lui dit: « Mais qui es-tu pour me dire comment m’habiller? »
Vous savez ce qu’il répondit? Il dit: « Je suis l’Emir des Croyants. »

Mais aujourd’hui nous ne pouvons pas frapper toutes les femmes dans la rue. On ne peut pas le faire. Ca ne nous est pas autorisé.
Alors nous devons nous adresser au munkar (diable). Nous devons nous retourner et attaquer la société.
En arrachant les racines du problème, on se débarrasera du mal.
Mais si vous coupez juste quelques branches, quelques unes par ci et par là, ça ne résoudra pas le problème. Jamais.
Alors vous devons attaquer les racines du problèmes, qui sont les lois et les systèmes crées par l’homme, dans lequel nous vivons.

Comprenez vous, mes frères? C’est ce que nous devons faire. Nous ne pouvons pas juste attendre que nos frères disent:
« Frère ce que tu fais est haram (interdit). »; « Soeur, ton foulard est complètement interdit: une grosse bosse sur ta tête…
Tu ne peux pas porter ça. » Ce que vous devez faire est dire que la bosse de la soeur est mauvaise, que ce que fait le frère est mauvais.
Et en plus vous devez imposer le bien et interdire le mal, et forcer la société à s’agenouiller devant Allah.

C’est ce que nous devons faire mes chers frères. Nous devons attaquer les dirigeants.
Nous devons attaquer… Qui c’est déjà? Daoud Kamroon? … Cameron. -Il l’appèle Daoud Kamroon- Nous devons l’attaquer.
Et lui dire: « Vos lois sont oppressives. Nous devons nous en charger et les remplacer par l’Islam. »
« Quiconque rejette le Tâghoût (tout ce qui est adoré en dehors d’Allah) et croit en Allah… »
Donc nous détruirons ce système et le remplacerons par l’Islam. C’est ce que nous devons faire.

  47 Responses to “Est-ce que l’islam est illégal?”

  1. Ce que je note c’est la Manière avec laquelle ces « Salafistes » parlent et prêchent.
    Toujours la même.
    Il est évident, évident, qu’ils ont été endoctrinés, cérébro-pollués.
    Maintenant, il faut comprendre quel Terrain les Endoctrinateurs ont trouvés, pour pouvoir le cultiver comme ils l’ont fait
    (c’est à dire, quel Profil psychologique montrait la Personnne, lequel a permis aux Endoctrinateurs de l’endoctriner/programmer – comme on ferait avec la Programmation d’un Computer -).
    Selon moi, ici il nous faut des bons Psychiatres, àfin de comprendre quelle Stratégie (psychologique) faut-il nous adopter,
    àfin de nous … libérer … de ces Robots/Computers … voués à la Déstruction (d’Autrui).

  2. Le truc d’Alain Wagner n’est pas mal, mais il reste fondé sur les affirmations publiques des musulmans activistes. Or il suffit de maîtriser le langage « religieux » et d’éviter de prononcer (écrire) le mot charia pour éviter les obstacles qu’il pose sur le chemin des islamistes. En outre, il n’apporte pas la démonstration, sans parler de la preuve, du fait que la charia est bel et bien telle qu’il la décrit et qu’elle est invariable.
    Et c’est largement à cause de ces manques dans l’argumentation (publique) que même les activités ouvertement illégales des islamistes ne sont pas poursuivies.
    Si en revanche nous apportons la preuve que la charia est bien cette chose irrémédiablement illégale dans toutes les démocraties (en fait dans toutes les communautés non islamiques et non suicidaires) ET qu’elle découle tout naturellement du message le plus consensuel des textes fondateurs, nous pouvons stopper le mal à la racine: la construction de mosquées, la fondation d’associations à caractère musulman, la publication de corans, la prière en public… et ce avec les meilleures raisons du monde.
    precaution.ch

  3. Ils peuvent peut-être éviter d’écrire le mot charia, mais ce qu’ils demanderaient pourrait être comparé aux textes de la sunna, du coup, on pourrait savoir si les demandes sont conformes aux exigences de la charia. Non?

  4. Bonne nouvelle! Les procés pour diffamation arrivent chez nous!
    http://www.journaldujura.ch/Nouvelles_en_ligne/Région/90373#ancContent

  5. Encore un titre racoleur.
    Pouvez vous nous dire la proportion de salafiste sur toute la communauté musulmane? Est-ce que tout les musulmans sont avec eux? Est-ce que tout les musulmans veulent détruire la démocratie?

  6. @un blege: « Pouvez vous nous dire la proportion de salafiste sur toute la communauté musulmane? Est-ce que tout les musulmans sont avec eux? Est-ce que tout les musulmans veulent détruire la démocratie? »
    Depuis le temps que vous me lisez, j’espérais que vous ne me poseriez pas de telles questions et que vous me prendriez pour plus intelligent que cela. Mais bon. je vous laisse répondre après la lecture de mes articles sur les libéraux musulmans: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archives/category/musulmans-liberaux-et-moderes.html

  7. est-ce de ma faute si vous montrez les salafistes pour combattre l’islam? ainsi tout ceux qui vous suivent vont ce dire que tout les musulmans sont comme cela.
    C’est comme si les habitants des pays musulmans disaient que les suisses sont tous pour l’udc et raciste.

  8. @un belge: « est-ce de ma faute si vous montrez les salafistes pour combattre l’islam? »
    Ce n’est pas non plus de ma faute si vous ne savez pas lire.

  9. « La deuxième est une conférence d’un salafiste à Londres qui prône ouvertement la destruction de la démocratie pour la remplacer par l’islam. Une telle conférence, de toute évidence, tombe sous le coup de la loi, mais les politiciens britanniques ne font rien contre. »
    Est-ce que l’islam n’est représenté que par les salafistes? Non
    Est-ce qu’on peut trouver des vidéos sur des néonazis? oui, et eux non plus ne sont pas inculpés ou poursuivi par la loi.
    vous avez raison, je vous prenais pour plus intelligent que ça.

  10. @UnBelge et SamiAlDeeb: pour quelle Raison ceux qui votent pour l’UDC seraient des Racistes?
    Et quel Rapport y aurait-il entre l’Adhésion à un Parti politique, et l’Adhésion forcée (sans la Possibilité d’y échapper) à l’Islamisme?
    Ce serait quoi l’Islam, anti raciste, ou quoi?
    On a pas une, mais deux Déclarations/Chartes des « Droits humains », redigées par les Arabo-islamiques,
    et elle démontrent très clairement qu’ils SONT discriminantes (et racistes):
    Déclaration du Caïre, ou Déclaration universelle des Droits humains dans l’Islam, 1990
    Carte arabe des Droits humains, 2004: http://www1.umn.edu/humanrts/instree/loas2005.html?msource=UNWDEC19001&tr=y&auid=3337655

    Pouvez vous nous (non arabes, non islamiques) expliquer comment devrait on intérpréter ces Déclarations/Chartes?

    Meci. Bonne Année.

  11. « C’est comme si les habitants des pays musulmans disaient que les suisses sont tous pour l’udc et raciste. »
    Il me semble que la représentation du Peuple au Parlement est de plus de 30% de parlementaire UDC!
    Plus de 30% des musulmans européens sont pour l’application de la charia. Donc, chercher à faire croire qu’à l’exception des salafistes TOUS les musulmans sont des modérés relève de la fumisterie.
    J’attends d’ailleurs avec impatience la suite des évènements en Tunisie, c’est là que nous verrons si les islamistes n’ont réellement aucune emprise sur la société tunisienne qui, paraît-il, est moderne, éduquée, …

  12. « C’est comme si les habitants des pays musulmans disaient que les suisses sont tous pour l’udc et raciste. »
    Et c’est également de la fumisterie que de comparer les salafistes à l’UDC!

  13. S’il n’est pas illégal de par sa composante « religieuse », il apparaît qu’il est incompatible avec nos lois. Ce que semble confirmer, une fois de plus, le texte proposé dans le lien ci-dessous:
    http://www.postedeveille.ca/2011/01/canada-oui-lislam-permet-au-mari-de-battre-sa-femme.html
    « L’islam ne reconnaît pas l’égalité des sexes. Par exemple, la polygamie est acceptée dans l’islam, mais pas la polyandrie. Le témoignage d’une femme devant un tribunal vaut la moitié de celui d’un homme ; un fils hérite deux fois la part d’une fille. Les hommes musulmans peuvent épouser des musulmanes, des juives ou des chrétiennes, mais les femmes musulmanes ne peuvent épouser que des musulmans. Bref, la charia mène au traitement inhumain des femmes musulmanes par leur mari et par d’autres, surtout en Asie du Sud et au Moyen-Orient. »
    « À la naissance, tous les enfants sont égaux, mais l’islam en fait des inégaux; la charia est incompatible avec la Charte canadienne des droits et libertés. Soharwardy sait que tout cela est vrai. C’est écrit dans son coran et d’autres textes islamiques. Je n’ai aucune envie d’entendre les arguments inutiles des mollahs justifiant toutes ces inégalités entre les sexes dans l’islam. »
    Et toujours aussi troublant le silence de nos élites.

  14. « Pouvez vous nous dire la proportion de salafiste sur toute la communauté musulmane? »
    Les salafistes sont les musulmans actifs, qui cherchent sciemment à imposer la charia, et il existe aussi quelques musulmans qui luttent contre les dogmes de l’islam (mais faiblement, car s’ils y mettent de l’ardeur, ils sont vite déclarés apostats et agissent dès lors en tant qu’ex-musulmans). Mais tous les autres soutiennent l’islam, plus ou moins, mais au moins comme les moutons et les brebis soutiennent leurs bergers.

  15. Quelques nouvelles du front de salubrité publique:
    http://www.lepost.fr/article/2011/01/17/2373854_elisabeth-sabbatisch-wolff-est-en-autriche-ce-que-geert-wilders-est-en-hollande-proces-de-esw-en-direct-sur-le-net.html
    Elisabeth Sabbatisch-Wolff est en Autriche ce que Geert Wilders est en Hollande. Procès de ESW en direct sur le net mardi 18/01 à 11h
    Apparemment, il y a quelque chose qui ne joue pas avec la date, dans le titre on parle du mardi 18/01, c’est donc aujourd’hui, ce qui semble plus correct que le 18/12/2011 qui sera un dimanche.

  16. Les Tunisiennes ont lancé sur Facebook, un appel à leurs soeurs d’accueillir l’ignoble barbu islamiste Rachid Ghannouchi en bikini.
    Espérons qu’il en fera une crise d’apoplexie qui le laissera sur le carreau.

  17. Voici l’article en question au sujet de l’appel des Tunisiennes sur facebook:
    http://www.postedeveille.ca/2011/01/les-tunisiennes-et-la-révolution-en-bikini.html

  18. @divico et aux autres aussi
    Je sais se que vous penser des musulmans, tant mieux pour vous.
    Mais dires que l’islam est illégal en montrant des salafistes est stupide et démagogue. C’est comme dire que toute la suisse vote udc, c’est faux et 70% ne votent pas pour eux.
    @alain j-m
    « …. Mais tous les autres soutiennent l’islam, plus ou moins, mais au moins comme les moutons et les brebis soutiennent leurs bergers. »
    Alors expliquez moi pourquoi les salafistes (et consœur) tuent d’autres musulmans (irak, Afghanistan, Algérie, Pakistan, etc…). Ceux-là ne sont ils pas non plus musulmans?

  19. « Alors expliquez moi pourquoi les salafistes (et consœur) tuent d’autres musulmans (…) »
    Bonne question. Les musulmans ont toujours tué beaucoup d’autres musulmans, depuis qu’il existe des musulmans. Il y a de nombreuses raisons. D’abord toutes celles qui motivent les meurtres d’une manière générale, sans lien spécifique avec l’islam, car la chose n’a jamais supprimé les assassinats pour le pouvoir, les conflits claniques ou ethniques, les crimes d’honneur, au contraire, malgré toutes ses promesses. Ensuite il y a les raisons purement islamiques, notamment l’apostasie, réelle ou supposée, sous diverses formes, qui a donné lieu à de véritables guerres (par ex. les « guerres de ridda ») et des phénomènes sociaux (takfir) qui ont toujours accompagné l’islam. Ensuite il y a les divergences de vue entre croyants (chiites et sunnites). Et bien sûr toutes les raisons de tuer son prochain que le prophète a indiquées ou exemplifiées et qui peuvent fort bien s’appliquer à des musulmans (fornication, homosexualité, …).
    Mais les musulmans ont beaucoup de peine à distinguer la responsabilité de leur religion dans leurs malheurs, car la critiquer, c’est attirer le malheur sur soi et sa famille encore plus vite qu’en la pratiquant. Ils sont donc prisonniers du malheur. Leur religion les pousse à la médiocrité et à la haine et elle les punit quand ils tentent de comprendre.

  20. @alain jm
    « Les musulmans ont toujours tué beaucoup d’autres musulmans »
    ah bon, plus que d’autres peuples entre eux?
    « …d’abord toutes celles qui motivent les meurtres d’une manière générale, sans lien spécifique avec l’islam, car la chose n’a jamais supprimé les assassinats pour le pouvoir, les conflits claniques ou ethniques, les crimes d’honneur, au contraire… »
    Peut-etre que ces gens, sous couvert de l’islam, veulent autre chose?
    « Leur religion les pousse à la médiocrité et à la haine… »
    Vous n’avez pas besoin de religion pour l’être.

  21. Comparer les islamistes à l’UDC, il fallait oser, un belge a osé!

    Ce qui montre bien son degré de délitement de sa raison!

    Mais jusqu’à ce jour, l’UDC n’a pas prôné l’assassinat de ceux qui ne pensaient pas comme eux!

    Jusqu’à ce jour, l’UDC n’a jamais remis en question les choix du Peuple suisse lors de votation!

    Alors, un belge peut prendre ses comparaisons et les mettre où je pense!

  22. La guerre civile a commencé en Suède, à Malmö:
    http://www.postedeveille.ca/2011/01/suede-des-emeutes-a-malmo-visent-la-police.html
    Suède : des émeutes à Malmo visent la police
    C’est la 3e nuit de violences aux allures de guerre civile à Malmo, la ville la plus islamisée de Suède :
    De nouvelles émeutes ont éclaté dans le quartier Rosengård de Malmö au cours des derniers jours.
    Personne n’a été blessé lors des troubles de lundi, mais Oscar Persson, photographe pour le journal Kvällsposten, a rapporté qu’il y avait beaucoup d’explosions et de pétards et que plusieurs voitures ont failli être atteintes. La situation était chaotique et les gens se sont réfugiés dans les entrées d’immeubles ou ont fui par les rues transversales.
    Calle Persson, porte-parole de la police de Skane, dit qu’on ne peut plus parler de frasques d’adolescents, et que des adultes sont derrière les attaques. Une quinzaine de jeunes se sont rassemblés pour la troisième nuit cette semaine pour affronter la police. La police a indiqué que les attaques – jets de pierres, pétards, cocktails Molotov et voitures incendiées, étaient dirigées contre elle.
    La police est venue en force. Une douzaine de patrouilles avec des chiens ont été appelées et ont affronté les émeutiers. Certains émeutiers ont reculé et se sont dispersés dans les rues et les immeubles, mais d’autres sont restés et la police a passé la nuit à rechercher une douzaine d’entre eux. La plupart étaient des hommes de 25 à 30 ans, aucun n’avait moins de 17 ans. Selon Calle Persson, le problème ne peut être abordé en passant par les écoles, les parents et les services sociaux, car il s’agit d’hommes adultes. [...]
    Il serait temps que nos politocards se réveillent. Je ne sais pas ce qu’il faut de plus à nos bobos et à nos gauchiasses pour ouvrir les yeux!

  23. - – –
    « Les musulmans ont toujours tué beaucoup d’autres musulmans »
    ah bon, plus que d’autres peuples entre eux?
    – – –
    Je pense, oui, car les musulmans ont des « traditions » d’assassinat, de crimes, de massacres et de luttes intestines exemplifiées par leur principaux modèles (religieux). Ce sont pour les croyants musulmanes des comportements sanctifiés et donc non seulement tolérables, mais souhaitables. On peut donc avancer que plus l’islam a été pratiqué, plus les musulmans ont tué de musulmans, toutes choses étant égales par ailleurs. Bien sûr, pour les tueurs musulmans, leurs victimes ne méritaient pas le qualificatif de musulmans. Mais cela aussi est typiquement islamique.
    – – –
    « …d’abord toutes celles qui motivent les meurtres d’une manière générale, sans lien spécifique avec l’islam, car la chose n’a jamais supprimé les assassinats pour le pouvoir, les conflits claniques ou ethniques, les crimes d’honneur, au contraire… »
    Peut-etre que ces gens, sous couvert de l’islam, veulent autre chose?
    – – –
    Peut-être aussi que le prophète voulait simplement avoir plus de femmes et d’esclaves que les autres? :-)
    Mais ce que je voulais dire ici au départ, c’est que l’islam n’a PAS fait reculer le crime « ordinaire », contrairement à ce qu’espèrent ouvertement les musulmans qui prônent la charia. Et par ailleurs, l’islam a apporté de nombreuses raisons *supplémentaires* de commettre (ce que nous appelons ordinairement) des crimes.
    – – –
    « Leur religion les pousse à la médiocrité et à la haine… »
    Vous n’avez pas besoin de religion pour l’être.
    – – –
    Non, mais ça « aide » beaucoup. En principe, le temps arrange ce genre de chose, d’une manière générale. La haine ne persiste que quand on la nourrit, quand on se répète jour après jour qu’elle est nécessaire. Sinon, elle s’éteint. Il y a certes de nombreuses manières de nourrir la haine, mais il y en a certainement très peu d’aussi efficaces qu’une religion qui oblige les gens à se répéter plus de 15 fois par jour que les « autres » sont maudits ou égarés (selon leur religion) et à lire et relire sa vie durant un livre dont le principal leitmotiv est la condamnation des non-membres de ladite religion. Et la religion a de plus pour caractéristique de multiplier l’impact individuel du message par un gigantesque effet de groupe, qui empreigne toutes les facettes de la vie personnelle et sociale. De sorte que même les réfractaires doivent participer au phénomène, dans une certaine mesure, pour ne pas en devenir la victime.
    L’islam est aujourd’hui, et de plus en plus, le principal facteur de haine. Et de médiocrité, par voie de conséquence et en raison des moyens mnémotechniques abêtissants qu’il utilise. Il est certainement aussi à l’origine d’une très grande partie des ressentiments qui s’adressent « officiellement » aux représentations de ce qu’il hait: l’absence de religion, toutes les autres religions, toutes les grandes idées, les arts, la culture et bien sûr tout ce qui a trait à l’exercice du pouvoir, la politique, l’économie, la puissance en général.

  24. « Ils peuvent peut-être éviter d’écrire le mot charia, mais ce qu’ils demanderaient pourrait être comparé aux textes de la sunna, du coup, on pourrait savoir si les demandes sont conformes aux exigences de la charia. Non? »
    Pratiquement, non. Un tribunal ne va pas se contenter de citations d’illustres inconnus morts il y a des siècles relatant de simples ouï-dire répandus (uniquement) par des croyants pour admettre qu’un certain comportement a fait loi, depuis lors, dans une civilisation millénaire. Ou s’il le fait, n’importe quel jeune avocat pourra le lui faire ravaler. Et vous devez vous attendre à ce que la partie adverse s’offre plutôt les avocats les plus expérimentés de la région.
    Le fardeau de la preuve est beaucoup plus lourd que cela. Il faut démontrer qu’une loi a bel et bien été telle, de manière consensuelle, standard, pour qu’on puisse admettre avec un degré raisonnable de certitude que le comportement en question résulte assez directement du respect des textes fondateurs de l’islam. Le reste est encore dans la zone des sables mouvants. Pour les discussions sur des forums, ou entre convaincus, ça va très bien, mais devant la justice, ça coule à pic.
    Non, il faut donner un bien meilleur matériel aux gens qui veulent s’engager dans cette voie. Il faut leur donner un dossier inattaquable. Comme celui esquissé sur precaution.ch, sinon l’effort risque de se retourner contre nous.

  25. @alain jm
    « L’islam est aujourd’hui, et de plus en plus, le principal facteur de haine. » Qui est haineux? eux ou vous?
    @divicao
    « …C’est comme dire que toute la suisse vote udc, c’est faux et 70% ne votent pas pour eux. » Afin que vous compreniez mieux le raisonnement, j’aurais pu ajouter que c’est démagogue aussi. Tout comme l’article de sami.
    MAis comme dirait l’autre, les moutons soutiennent le berger.

  26. - – –
    « L’islam est aujourd’hui, et de plus en plus, le principal facteur de haine. » Qui est haineux? eux ou vous?
    – – –
    Ce que je tente de dénoncer, ce qui me paraît grave, c’est la haine que diffuse la pratique de la religion islamique. Le fait que j’aie de la haine ou pas, moi, n’a guère d’importance (mais je vous remercie de vous en soucier). Et le fait qu’un groupe de population puisse avoir de la haine n’en a pas beaucoup non plus. Il y a ici une culture de résolution des problèmes par le dialogue qui dépasse sans doute tout ce que l’histoire connue a pu enregistrer. La haine des gens, normale, due à leurs expériences de vie, n’a donc pas d’incidence qui mérite qu’on en fasse une grande affaire.
    Mais si une religion, de grande ampleur, encourage ses adeptes à haïr de tout leur coeur les mécréants, à les mépriser, les honnir, les détester, les maudire et, en définitive, à les tuer en masse (et bien sûr à leur mentir entretemps à ce sujet pour ne pas les alerter), comme le font les textes fondateurs de l’islam, et que cette religion se répand, surtout à travers ses textes, dans des populations de plus en plus alphabétisées, cela a des conséquences extrêmement graves.
    Je pense donc qu’il faut réagir. Je propose pour cela de réunir les preuves de l’action destructrice de la religion en question et de les répandre en Occident afin de stopper la progression du fléau. Et de mettre sur pied un débat, dans l’Islam, dans un cadre particulier, qui permettra de mettre un terme au problème de fond, à savoir la foi, sincère ou opportuniste, en ces textes.

  27. @sami
    « Je souhaite préciser ici que les musulmans ne sont pas tous des intégristes. Mon but n’est pas de stigmatiser les musulmans dans leur totalité, mais de mettre en garde contre ce courant intégriste. »
    On revient à un débat précédent: faut-il pour cela punir des gens qui sont innocent d’actes commis par d’autres?

  28. « On revient à un débat précédent: faut-il pour cela punir des gens qui sont innocent d’actes commis par d’autres? »
    Si l’on considère que seul l’intégrisme est un acte répréhensible, c’est injuste dans une certaine mesure. Mais si l’on comprend que l’islam est toujours et forcément constitué, à un moment donné dans le temps, d’une parte d’intégristes et d’une partie de non-intégristes (tout le monde ne peut pas être intégriste tout le temps, c’est épuisant), que la totalité des gens qui se disent musulmans approuvent par-là même le message haineux et criminel du coran qui motive les intégristes et que ceux qui chantent les louanges d’un islam pacifique nous vendent en fait le même message haineux et criminel (à moins qu’ils n’en contestent le contenu, ce qui en fait des apostats), alors il devient non seulement juste, mais encore tout naturel de limiter autant que possible toutes les manifestations de la religion islamique partout où cela est possible.

  29. « …l’islam est toujours et forcément constitué, à un moment donné dans le temps, d’une parte d’intégristes et d’une partie de non-intégristes… »
    Comme chez les catholiques, juifs, athées, ceux de gauche, ceux de droites etc… Faut-il tout rendre illégal? Car certain parmis eux, dont je ne dirai pas le nom, proposent de créer des ghettos.
    « …la totalité des gens qui se disent musulmans approuvent par-là même le message haineux… »
    Et je suppose que vous en connaissez beaucoup.

  30. - – –
    « …l’islam est toujours et forcément constitué, à un moment donné dans le temps, d’une parte d’intégristes et d’une partie de non-intégristes… »
    Comme chez les catholiques, juifs, athées, ceux de gauche, ceux de droites etc… Faut-il tout rendre illégal? Car certain parmis eux, dont je ne dirai pas le nom, proposent de créer des ghettos.
    – – –
    Si vous pouvez prouver que le message de base de leur mouvement encourage aussi, en toutes lettres, à haïr et massacrer (et mentir pour y parvenir), je vous y aiderai volontiers, surtout s’ils en ont fait des lois divines.
    Et je ne connais personne, sinon les musulmans, basés sur les dogmes de leur religion, qui veulent créer des ghettos. Vous avez dû mal lire quelque chose.

  31. - – –
    « …la totalité des gens qui se disent musulmans approuvent par-là même le message haineux… »
    Et je suppose que vous en connaissez beaucoup.
    – – –
    Tenez, voici un exemple:
    « Ceci est la transcription intégrale – exception faire de la suppression des courriels d’origine adjoints aux textes ci-présents, d’une autre très longue répétition dans le dernier message et des termes permettant d’identifier mon interlocuteur, lesquels sont remplacés par des […] – et intacte (fautes de frappe, lapsus [uhud au lieu de hudud], etc.) d’un échange de courriels entre Ali (nom modifié) et moi. Les enrichissements typographiques sont également originaux. Mes commentaires explicatifs (comme ici) sont en Times gras italique. Ali (nom modifié) est un cadre des services fédéraux de la Confédération suisse. »
    http://www.ajm.ch/mat/ennemi_interieur.pdf

  32. « Et je ne connais personne, sinon les musulmans, basés sur les dogmes de leur religion, qui veulent créer des ghettos. Vous avez dû mal lire quelque chose. »
    un belge est un muzz troll! A moins que ce ne soit un naïf ou un idiot utile, ce qui revient au même.
    Le plus étonnant, c’est de voir que les arguments apportés par ce genre sont invariablement les mêmes. Malheureusement, ils ne peuvent même pas apporter les preuves de leurs propos stupides.
    Si l’Eglise a commis au nom de Jésus, cela ne signifie en rien que c’est le Christ qui l’a demandé. D’ailleurs, on pourrait même accuser cette Eglise d’hérétique, mais cela des types comme un belge préfère l’enfouir au plus profond de sa mémoire.
    D’ailleurs, notre belge devrait nous expliquer pourquoi à nombre égal de croyants chrétiens et de croyants musulmans, c’est parmi ces derniers que l’on trouve un énorme (ENORME) pourcentage de croyants qui se font sauter à l’explosif entraînant avec eux la mort de nombreux innocents.

  33. Ah, maintenant, vous essayez de faire croire que les islamistes sont démagogues! MDR!
    Cela mis à part, ce que je déduis de votre réflexion, c’est que vous prenez le Peuple pour un ensemble d’imbéciles!

  34. @Alain jm
    « Et je ne connais personne, sinon les musulmans, basés sur les dogmes de leur religion, qui veulent créer des ghettos. Vous avez dû mal lire quelque chose. »
    Voici ce que vous avez écrit :
    « Il faut forcer les musulmans à se libérer. Cela implique, hors d’islam, de rendre leur prison réelle, concrète, grise, étroite, insupportable. De leur fermer tout accès, de leur interdire tout mouvement, en tant que musulman. D’en faire des pestiférés. …
    Ecrit par : Alain Jean-Mairet | 27.12.2010″
    un commentaire que vous avez fait sur le blog de sami aldeeb. Si ce n’est pas la création de ghetto que vous suggérez.
    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/12/27/en-cote-d-ivoire-aussi-on-se-plaint-des-minarets-et-des-cloc.html
    @divico
    Effectivement j’en connais beaucoup des musulmans, et tous me dise cette phrase « à nous notre religion, à eux la leur ». Ensuite bien évidemment ils essaient de m’égorger avec un couteau rouillé.

  35. « Si ce n’est pas la création de ghetto que vous suggérez. »
    Comme je j’ai déjà expliqué, avant et après le commentaire en question, il s’agit au contraire d’empêcher les musulmans de créer leurs ghettos usuels en ostracisant tout ce qui est typiquement musulman dans leurs entreprises, au motif que cela favorise la haine, la zizanie, le crime et la subversion, en un mot le chaos.
    Voyez: aujourd’hui, quelque 85% des musulmans suisses ne pratiquent pas. Ceux-là, dans la perspective que je propose, restent entièrement libres, ils ne subissent aucun désavantage. Pour les 15% de pratiquants, en revanche, il devient impossible de construire une mosquée, de faire le commerce de leurs livres, de prier en public, d’organiser des manifestations, de créer des associations, … à chaque fois c’est le tollé: les Suisses se soulèvent à la moindre tentative. Les 15% deviennent d’autant plus discrets, se fondent dans le paysage ou s’en vont. Et ils ne créent surtout pas de ghetto.
    Si, en revanche, nous laissons les pratiquants s’activer, ils construiront des mosquées, créeront des dizaines d’associations, de librairies, bientôt des partis politiques et deviendront de plus en plus ouvertement musulmans. Ce qui implique de créer des zones où on peut vivre en bon musulmans, où les enseignes sont en arabe, où la plupart des femmes sont voilées, où les hommes s’habillent comme ailleurs. Des ghettos volontaires. Où les musulmans sont prisonniers de l’islam.
    C’est dans cette perspective qu’il faut lire la phrase que vous citez en partie et que voici en totalité:
    – – –
    Il faut forcer les musulmans à se libérer. Cela implique, hors d’islam, de rendre leur prison réelle, concrète, grise, étroite, insupportable. De leur fermer tout accès, de leur interdire tout mouvement, en tant que musulman. D’en faire des pestiférés. Et, dans l’islam, de favoriser la réflexion, le débat religieux, dans une structure à la fois libre d’accès, sûre et débordante d’informations contrôlables. Ils doivent trouver leur sortie eux-mêmes, avec leurs outils, leur génie spécifique.
    – – –
    Pour la deuxième partie de la phrase, vous pouvez lire la dernière description que j’ai faite de cette « structure » dans le cadre d’un récent débat sur la violence du monothéisme:
    http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2010/11/21/a-intolerance-intolerance-et-demie.html
    Voici l’essentiel de cette description:
    – – –
    Il s’agit de créer un lieu de débat qui oblige les participants à mettre une partie de leur vie dans la balance. Et presque rien d’autre. Il serait accessible à toute femme et tout homme capable de marcher trois jours dans le désert et qui accepterait, outre de participer, de jouer le jeu, de renoncer à tout ce qui fait sa vie sociale ordinaire (son nom, son statut, ses prérogatives) pendant toute la durée de sa participation.
    Les débats seraient électroniques et systématiquement seraient liés à des « votes évolutifs »: les votants peuvent changer d’avis et doivent confirmer leurs votes à intervalles réguliers, même s’ils ne changent pas d’avis. Seuls les votes atteignant la presque unanimité seraient rendus publics (publiés en ligne, alors que les débats seraient maintenus sur un système totalement découplé du net). L’objectif consiste ainsi à réunir des unanimités permanentes, à éliminer, par le débat et les démonstrations neutres, et non par la force des convictions ou des armes, les obstacles aux accords, à progresser vers la reconnaissance librement consentie du bien-fondé de telle ou telle position ou décision.
    Dans ce climat, je pense qu’on peut faire sortir le débat intérieur (de l’islam) de l’ornière, progressivement. Et, au-delà de l’effet de ce prototype sur le problème islamique, on a ainsi une sorte d’école de politique démocratique. Imaginez les progrès dans ce domaine que peut faire un adulte moyen en passant quelques années dans ce forum (15-20h/j, 365j/an). Imaginez l’effet, ensuite, de l’intervention de ces gens sur les systèmes politiques des nations, où ils seraient certainement très demandés. Enfin, imaginez l’effet, sur la gouvernance en général, de la reprise, progressive, des principes de ce « prototype » dans les systèmes législatifs des différentes nations.
    – – –

  36. En fait vous êtes pour la pensée unique, ou dictature: penser comme nous sinon…
    Et après vous parlez de démocratie et droit de l’homme (là vous allez me sortir l’article de sami sur la charia et les droits de l’hô).
    En quoi cela gênerait que les musulmans créent un parti politique? Chose actuellement impossible car pas assez nombreux (0.5% de la population, 36500 personnes). C’est la démocratie.
    Avec les « propositions » que vous faites, les musulmans suisse deviendraient alors des citoyens de seconde zone, sans parler des musulmans étrangers (3eme zone).

    j’ajouterais aussi que vous critiquez l’islam dans sa façon de se comporter avec les autres religions, mais vous agissez tout-comme et même en pire.

  37. @ un belge
    mon cher le belge , le coran est salafiste , vous n’avez qu’a lire le verset 28 sourate la taouba pour voir !
    Note de Sami Aldeeb: Il s’agit du chapitre 9 verset 28 qui dit: Ce verset dit:
    « Ô vous qui avez cru! Les associateurs ne sont qu’impureté. Qu’ils ne s’approchent plus du Sanctuaire interdit, après cette année-ci »

  38. Encore un de ces argument à la limite de la stupidité. C’est bien plus subtil que ça, vous ne croyez pas? C’est. comme le dit Alain, les tentatives d’imposition d’accomodements.
    Quant à ma question, comment expliquer pourquoi le taux de kamikazes est plus élevé dans la population musulmane que dans la population chrétienne, un belge a complètement disparu! Probablement qu’il n’a aucun argument réellement valable à moins de passer pour un ridicule.

  39. Tiens, pour notre belge islamolâtre:
    http://www.postedeveille.ca/2011/01/pakistan-bebe-ne-hors-mariage-lapide-a-mort-a-lappel-dun-imam.html
    – malheureusement, encore un exemple de cette belle RATP, et dire que nous en avons qui ferment encore les yeux, dieu merci ce n’est pas la norme, mais le fait que ce soit suite à l’appel d’un imam devrait faire réflêchir!
    ou
    http://www.postedeveille.ca/2011/01/lislam-est-une-secte-ce-nest-pas-une-reilgion.html
    – ou comment montrer de la compassion pour autrui après avoir du subir quelques pressions. Cela me fait penser au monde islamique et à ses représentants après l’attentat contre une église copte en Egypte.

  40. « j’ajouterais aussi que vous critiquez l’islam dans sa façon de se comporter avec les autres religions, mais vous agissez tout-comme et même en pire. »
    Allons, vous dites n’importe quoi pour me contredire. De son côté l’islam veut dicter des convictions religieuses (qu’il est interdit, à terme, de contester sous peine de mort), imposer des règles de vie précises, jusqu’à l’habillement des gens, leur façon de manger, de se laver, etc. Et ce que j’ »impose », c’est justement la liberté de ne pas avoir à suivre de tels dictats.
    Au demeurant, l’islam dicte aussi de mépriser et à terme de massacrer les gens comme moi (et il l’a déjà fait, même à notre époque). Et je serais pire parce que je recommande de ne pas laisser les gens vivre « librement » de tels préceptes? Cela équivaut à dire que la Justice équivaut aux criminels quand elle emprisonne des assassins. Et je ne propose même pas de mesure pénale, je me situe entièrement dans la prévention. Vous n’êtes pas sérieux, le belge. Vous n’avez pas la frite.

  41. @divico
    « Quant à ma question, comment expliquer pourquoi le taux de kamikazes est plus élevé dans la population musulmane que dans la population chrétienne »
    On pourrait citer plusieurs cause. Il y a effectivement une notion de martyr dans le Coran. Mais les attentas suicide se sont développé qu’à partir de la 2eme moitié du 20eme siècle. Pour la simple raison que les terroristes n’avaient pas les moyens de combattre de façon régulière les armées ou les gouvernements. On peut donc dire que l’attentat ou attaque suicide est l’arme du pauvre. Meme si il est utilisé majoritairement par des musulmans fanatiques, l’islam n’ont pas eu le monopole. On peut citer les tigres tamoul ou les kamikazes japonais. Il y a aussi la notion de sacrifice totale, qui est inexistante en occident et donc mal comprise. On peut dire que l’individu s’efface au nom de sa cause. Seriez vous prêt à mourir pour vos idées Divico? Si oui, vous deviendriez peut-être un kamikaze (je ne l’espère pas pour vous).
    Mais ce qui me choque et choque également mes amis musulmans, c’est l’attaque d’une manière ou d’une autre des civils, qui est interdit par le coran et les hadiths.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Djihad

  42. @alain jm
    Meme si le statut des non-musulmans n’est pas des meilleures, ils ont une place dans la société musulmane. Dans votre société utopique, les musulmans n’ont aucune place.
    J’aurais une autre question: si des non-musulmans ne sont pas du tout d’accord avec vous, que deviennent-ils?

  43. « Meme si le statut des non-musulmans n’est pas des meilleures, ils ont une place dans la société musulmane. Dans votre société utopique, les musulmans n’ont aucune place. »
    Tout dépend de ce qu’on veut appeler les « musulmans ». Les faits indiquent que 85% d’entre eux ont une bien meilleure vie dans « mon » système que dans l’islam, où ils ont moins de droits individuels et sont souvent persécutés. Par l’islam.
    « J’aurais une autre question: si des non-musulmans ne sont pas du tout d’accord avec vous, que deviennent-ils? »
    – – –
    Leur devenir ne dépend en rien du fait qu’ils ne sont pas d’accord avec moi. Il y a plein de gens ici qui ne sont pas d’accord avec moi, sur plein de sujets. C’est la situation normale ici, pour ainsi dire. Et nous en parlons. Nous. C’est le système de la démocratie. Vous en avez déjà entendu parler? Personne n’a simplement raison. Les opinions s’affrontent, le plus ouvertement possible, et les gens peuvent se forger la leur en observant la force ou la cohésion des arguments dans la pratique. Et ainsi les grands courants d’opinion évoluent, s’adaptent, progressent. Plus c’est fluide et mieux cela fonctionne. Dans ce schéma, l’islam et ses certitudes qu’il est interdit de remettre en question sous peine de mort font figure d’icebergs dans les rivières, de bouchons, de ballasts, de vieux terrains contaminés.

  44. « aujourd’hui, quelque 85% des musulmans suisses ne pratiquent pas. »
    « Il y a plein de gens ici qui ne sont pas d’accord avec moi, sur plein de sujets. C’est la situation normale ici, pour ainsi dire. »
    Le système que vous proposer n’est pas démocratique, car pour le musulman c’est soit tu ne pratique pas et tu devient comme nous, soit tu n’es pas d’accord et tu te casse. Que feriez vous alors des suisses convertis? Ou ceux qui les soutiennent? Qui seront, d’une manière ou d’une autre, hors-la-loi dans votre système démocratique.

  45. « Le système que vous proposer n’est pas démocratique, car pour le musulman c’est soit tu ne pratique pas et tu devient comme nous, soit tu n’es pas d’accord et tu te casse. »
    Si pour vous le musulman est celui qui veut répandre la pratique publique et officielle de l’islam, laquelle entraîne inéluctablement l’instauration de la charia, dont les piliers les plus consensuels (djihad jusqu’à la domination mondiale, apartheid religieux et sexuel, châtiment corporels en place publique, esclavage) sont purement criminels aux yeux de la démocratie, il n’y a de place pour eux qu’hors la loi, en effet. Mais ce n’est pas (seulement) mon choix, c’est celui de la démocratie. Et ces musulmans-là ne peuvent y évoluer que grâce au mensonge, à la dissimulation de leurs intentions et de la nature de l’islam.
    Si pour vous le musulman est simplement quelqu’un qui veut nourrir une série de croyances pour le salut de son âme, il est le bienvenu ici. Il sera mieux traité que dans l’islam.
    Et si vous pensez que l’islam est compatible avec la démocratie, en dépit de la charia, je vous demanderai, à vous et aux musulmans, de le prouver, en modifiant fondamentalement les dogmes de l’islam. Et si vous me demandez comment, je vous proposerai quelque chose. Mais en attendant, c’est non. Et j’ai la certitude que l’écrasante majorité des gens d’ici, s’ils en savaient autant que moi sur l’islam, serait de mon avis. Dans les grandes lignes.

  46. « Et j’ai la certitude que l’écrasante majorité des gens d’ici, s’ils en savaient autant que moi sur l’islam, serait de mon avis. Dans les grandes lignes. »
    Raison pour laquelle uil faut faire connaître ce blog et bien d’autres qui parlent de l’islam sans fioriture.
    Bien sûr, ce n’est pas sur des blogs spécialisés qu’il faut aller, mais sur des forums de discussion comme ceux de la TSR, ou des TV françaises, belges ou canadiennes. Mais il faut passer et repasser. Sur la TSR, j’ai du parfois poster trois fois le même message pour qu’il passe (j’ai pris la précaution d’écrire mes messages dans word pour les reprendre en cas de censure, les modérateurs n’ayant pas tous les mêmes sensibilités politiques, les textes proposés ne peuvent être systématiquement refusés à 100%).

  47. « Mais ce qui me choque et choque également mes amis musulmans, c’est l’attaque d’une manière ou d’une autre des civils, qui est interdit par le coran et les hadiths. »

    Ces attaques sont autorisées par l’exemple du prophète, qui a fait tuer des gens sans aucune distinction, dans certains cas. Les plus scrupuleux des musulmans s’appliquent donc à ne tuer en masse (donc également des « civils ») que lorsque les circonstances peuvent ressembler à celles dans lesquelles le prophète a fait exception à sa règle, ce qui laisse une très large place à l’interprétation personnelle. L’attitude la plus commune en la matière, dans le contexte, consiste à admettre que le bien de l’islam est le principal facteur de décision. Mais il ne faut naturellement pas espérer trouver ces vérités dans la bouche des apologistes de l’islam.

 Leave a Reply

(requis)

(requis)


six + = 13

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>