mar 122010
 

On dit en général que si on dialogue on ne fait pas la guerre. Parfait. Mais il ne faut pas que cela soit un dialogue sur le sexe des anges, ni un dialogue de dupes, ni un monologue.

L’islam pose un véritable problème en Occident, comme dans les pays musulmans eux-mêmes à cause de ses normes contraires aux droits de l’homme et de l’absence de liberté d’expression. Un mot de travers dans les pays musulmans et on vous coupe la tête. Un mot de travers en Occident, et on vous accuse d’islamophobie.

Certains préconisent le dialogue interreligieux pour résoudre ce problème. J’ai participé à plusieurs reprises à ce genre de dialogues. Ce sont des rencontres où la langue de bois est de mise. C’est normal. Si vous ne vous alignez pas, vous n’êtes plus invité. Et n’oubliez pas: on loge dans les meilleurs hôtels et on mange comme des rois. C’est toujours bon à prendre. J’en suis sorti avec la conclusion que le dialogue interreligieux ne sert qu’à deux choses: voyager et bien manger.

Et sachez bien qu’il y a des spécialistes du dialogue parmi les chrétiens, qui disposent de leurs revues et de leurs institutions. Un véritable moulin du diable: cela fait du bruit, mais point de farine. La preuve? Depuis plus d’un demi-siècle qu’on dialogue avec les musulmans, mais sans aucune avancée:

- ni sur la question des mariages mixtes

- ni sur la question de l’apostasie

- ni sur la construction des lieux de culte pour les chrétiens dans les pays musulmans

Je ne vais pas m’étendre sur cette question. Je préfère vous livrer ici un article de Madame le Professeur Marie-Thérèse Urvoy qui dénonce ce dialogue, article paru dans la revue Catholica, no 106, Hiver 2009-10, pp. 73-90. À diffuser sans modération: urvoy dialogue islamo-chrétien.pdf

  16 Responses to “Le dialogue islamo-chrétien: l’art de la langue de bois”

  1. Il fut un temps Madame et Monsieur Urvoy étaient interviewés « régulièrement » (enfin que quelque fois) sur une webradio, c’est là que je les ai connu et j’ai trouvé que leurs réflexions et leurs écrits sont très intéressants. L’avantage de telles interventions c’est qu’elles étaient facilement abordables par tout un chacun sur ce formidable média qu’est internet. Je vais lire avec plaisir le document que vous donnez, et si jamais vous connaissez d’autres interventions audios (je ne pense pas qu’ils fassent de vidéos, et leurs conférences publiques ne sont il me semble pas filmées) de leur part ça m’intéresse. Pour lire plusieurs textes de Mamdame et Monsieur Urvoy : http://www.studia-arabica.net/

  2. Je viens de lire le texte de Mme Urvoy et je suis effaré de voir parmi les chrétiens « dialoguants » tant de crétinisme plutôt que de christianisme. Ils sont dans un état de dhimmitude avancée et malheureusement propagent parmi les églises chrétiennes cet esprit de soumission à l’Islam.

  3. LE DIALOGUE AVEC LES MUSULMANS C’EST PLUTÔT LA POLITIQUE DE L’AUTRUCHE !!!ET LES ISLAMISTES SE PRéPARENT POUR LE JIHAD (AVEC LE NOMBRE … CONTRE LA NAIVETé ET LAVEUGLMENT)S T O P à LA POLIQUE DE L’AUTRUCHE !

  4. Il y a aujourd’hui deux alternatives.Soit l’islam gagnera sa guerre et alors elle liquidera ses idiots utiles, tout comme elle a liquidé les laïcs nationalistes algériens ou les communistes iraniens.Soit elle perdra cette guerre, et les mêmes idiots utiles auront à rendre des comptes à leurs peuples.Dans les deux cas, ils sont déjà condamnés à une mort civile et politique.

  5. L’Islam est pluriel. Les sunnites et les chiites s’affrontent mais l’Islam possède une multitude d’ ethnies confessionnelles à des degrés de religiosité plus ou moins grands. L’Islam dans certains pays s’apparentent au catholicisme qui s’attaquait aux hérétiques, qui avait le droit de vie et de mort sur ses sujets, qui opérait sous couvert d’Opus Dei, qui imposait aux fidèles des rites et la pensée unique et quand on voit le déclin de l’église catholique et son influence dans le monde aujourd’hui, on se met à penser que l’islam pourrait suivre le même chemin d’ici quelques siècles quand les masses auront atteint un meilleur niveau de vie et d’éducation, quand les femmes seront considérées comme égales aux hommes, quand la liberté de pensée ne sera plus attachée à des codes sociaux, des rites barbares et à des écritures saintes.

  6. @demainAvec tout le respect que je vous dois, si votre idée est que l’Islam et la Chrétienté peuvent suivre le même cheminement, alors vous êtes en train de faire le lit de l’imposition de la charia. Veuillez m’excuser si ce n’est pas votre pensée.

  7. Pour que les musulmans évoluent, il faut qu’il y ait chez eux un siècle des lumières bien plus radical que celui qu’a connu l’Europe. Il faut en faite une mise en question profonde de la conception de la révélatio, laquelle chez les musulamns dicte non seulement la morale mais aussi la loi. Les musulmans doivent cesser de croire que la révélation est une parole de Dieu à l’homme, mais plutôt une parole de l’homme sur Dieu… avec ce que cela comporte comme erreurs et faiblesses.Tant que les musulmans disent que le Coran est parole de Dieu, il n’y a aucun espoir d’évolution chez les musulmans, et nous allons directement vers une confrontation frontale entre la conception laïque de la loi et la conception religieuse de la loi.Je vous renvoie à mon articlehttp://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/02/15/il-faut-revoir-la-conception-de-la-revelation.html

  8. @Hakim. Mont point est que le catholicisme a connu des siècles où l’église était omniprésente, avec des épisodes comme l’inquisition, les guerres de religion avec les protestants, avec les hérétiques (Cathares) et que ce n’est qu’après la Révolution française que l’on a fait la distinction entre l’Etat (laïc) et la question religieuse. L’Islam doit établir des bases démocratiques et faire la séparation des pouvoirs.

  9. @demain Le problème avec cette vision des choses est que, si la doctrine chrétienne permet et même recommande cette séparation (« donnez à César ce qui est à César et à Dieu c’est qui est à Dieu) dans la doctrine islamique ceci est IMPOSSIBLE. La Bible est le résultat de l’INSPIRATION que Dieu a donné à certains hommes. Donc, on peut discuter de l’expression employée. Les musulmans croient que le Coran est DESCENDU directement d’Allah, et donc est indiscutable. Ils refuseront dans l’immense majorité de remettre en cause le moindre verset. Les quelques courageux qui l’ont fait l’ont payé de leur vie…C’est pour cela que l’Islam et la démocratie sont incompatibles, hélas!

  10. Je vous suggère la lecture de mon ouvrage: Avenir des musulmans en Occident, cas de la Suisse. Vous pouvez le commander … ou le télécharger gratuitement:http://www.sami-aldeeb.com/files/article/393/French_Avenir_des_Musulmans_en_Occident_cas_de_la_Suisse.pdfJ'y explique la différence entre la conception judéo-musulmane de la loi et la conception occidentale, et l’inpact d’une telle conception.Je partage le point de vue de Hakim qu’il y a une incompatibilité absolue entre la démocratie et l’islam actuel… Pour qu’il y ait compatibilité il faut une refonte totale de cette religion. Encore faut-il avoir la volonté de le faire… et les experts qui osent le proposer… En tout cas, le monde arabo-musulman n’y est pas prêt (on coupe les têtes!), et l’Occident est en retard d’une vingtaine d’années dans la connaissance de l’islam et du droit musulman. Sur les 10’000 avocats suisses, combien ont étudié le droit musulman? Peut-être une dizaine…. dans le meilleur des cas. Ajoutez à cela le politiquement correct …

  11. @HAKIM. Votre analyse m’éclaire et il est vraiment que Jésus avait des apôtres qui ont écrit la parole de Dieu en la retranscrivant dans les écritures saintes d’où une certaine interprétation. Donc c’étaient en quelque sorte des intermédiaires. Le droit romain occidental diffère du droit arabo-musulman mais aussi du droit anglo-saxon des commons laws.

  12. Premier séminaire du Forum catholico-musulman, Rome, 4-6 novembre 2008 – Déclaration finale http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/209230?fr=y

  13. Ce qui est remarquable dans ces forums c’est que, les musulmans n’ayant pas de hiérarchie ni d’organisation faîtière, les imams qui y assistent ne représentent qu’eux mêmes. Donc, en fait les seuls qui prennent des engagements sont les catholiques. Cela sent l’arnaque à plein nez! :-(

  14. Description: Message d’un musulman converti à tous ceux qui cherchent la véritépar Laurence B. Brown, docteur en médecinePublié le 31 Mar 2008 – Dernière mise à jour le 25 May 2008 Lus: 6049 (moyenne quotidienne: 8) – Évaluation: 3.5 de 5 – Évalué par: 11Imprimés: 231 – Envoyés: 7 – Commentés: 0 Catégorie: Articles > Les croyances de l’islam > Qu’est-ce que l’islam? ——————————————————————————– Parlons franchement. Il est rare que des non-musulmans étudient l’islam avant d’avoir fait le tour des autres religions auxquelles ils sont exposés. Ils ne considèrent habituellement l’islam qu’après s’être rendus compte qu’ils sont profondément insatisfaits ou déçus des religions qui leur sont familières, comme le judaïsme, le christianisme et tous ces « ismes » à la mode : bouddhisme, taoïsme, hindouisme (et, comme ma fille a ajouté, une fois : « tourisme »).Peut-être les autres religions n’apportent-elles pas de réponses aux grandes questions existentielles comme « qui nous a créés ? » ou « pourquoi sommes-nous ici ? ». Peut-être les autres religions n’arrivent-elles pas à concilier les injustices de la vie avec la notion d’un Créateur juste et équitable. Peut-être y a-t-il de l’hypocrisie au sein du clergé, des principes de foi indéfendables dans le canon, ou peut-être les Écritures ont-elles subi d’importantes altérations. Quelles qu’en soient les raisons, vient un moment où nous découvrons des failles dans les religions qui nous sont familières, et c’est alors que nous décidons de chercher ailleurs. Et cet ultime « ailleurs », c’est l’islam.Peut-être que certains musulmans n’aimeront pas m’entendre dire que l’islam est « l’ultime ailleurs », mais il l’est bel et bien. Malgré le fait que les musulmans composent entre un quart et un cinquième de la population mondiale, les médias non-musulmans salissent l’islam et véhiculent à son sujet de si odieuses calomnies que bien peu de non-musulmans perçoivent l’islam de façon positive. C’est donc souvent la dernière religion qu’étudient ceux qui sont à la recherche de la vérité.Par ailleurs, il arrive souvent qu’au moment où un non-musulman décide d’étudier l’islam de plus près, les religions qu’il a étudiées auparavant ont déjà fait croître son scepticisme. Et il se demande : si chaque écriture « divine » est corrompue, pourquoi le Livre des musulmans serait-il différent ? Si des charlatans ont manipulé les religions pour les adapter à leurs aspirations et intérêts, comment croire que la même chose ne s’est pas produite avec l’islam ?La réponse peut se résumer en quelques lignes, mais il faudrait des livres entiers pour l’expliquer. Mais brièvement, on peut dire que : il existe un Dieu, qui est juste et équitable, et qui souhaite nous voir obtenir la récompense du Paradis. Cependant, Il nous a envoyés en ce bas monde pour nous mettre à l’épreuve, afin de distinguer ceux qui sont dignes de Sa récompense de ceux qui ne le sont pas. Si nous étions laissés à nous-mêmes, nous serions perdus. Pourquoi ? Parce que nous ne saurions pas ce qu’Il attend de nous. Nous ne pouvons mener notre barque à travers les aléas de cette vie sans être guidés par Lui ; et c’est par l’entremise de Ses révélations qu’Il nous guide. Il ne fait aucun doute que les religions révélées avant l’islam ont été corrompues et c’est pourquoi nous avons reçu une série de révélations. Posez-vous la question : pourquoi Dieu aurait-Il fait descendre une autre révélation si les Écritures précédentes n’avaient pas été altérées ? Ce n’est que dans la mesure où les Écritures précédentes avaient été altérées que Dieu a dû faire descendre une autre révélation, afin de garder l’humanité sur la bonne voie.Nous devons donc supposer que les Écritures précédentes ont été altérées, et croire que la dernière révélation est pure et non corrompue, étant donné que si elle ne l’était pas, elle devrait elle aussi être remplacée, car nous ne pouvons imaginer un Dieu miséricordieux laisser ses sujets dans l’égarement. Ce que nous pouvons imaginer sans peine, toutefois, c’est que Dieu nous fasse descendre une Écriture et que des hommes la corrompent ; puis que Dieu nous fasse descendre une autre Écriture et que des hommes corrompent celle-là également… et que le même scénario se répète encore et encore. Jusqu’à ce qu’Il nous fasse descendre une ultime révélation, qu’Il promet de préserver jusqu’à la fin des temps.Les musulmans considèrent que cette ultime révélation est le Coran. Et peut-être considérerez-vous, un jour, qu’il vaut la peine d’être lu et étudié. Alors revenons au titre de cet article : pourquoi l’islam ? Pourquoi devrions-nous croire que l’islam est la religion de vérité, la religion dont le livre constitue l’ultime et pure révélation ?« Oh, faites-moi confiance… »Combien de fois avez-vous entendu une réponse similaire ? Un célèbre comédien racontait souvent, à la blague, que les résidants de différentes villes s’injurient les uns les autres en utilisant divers jurons. À Chicago, par exemple, ils injurient les autres avec telles paroles et à Los Angeles, ils le font avec telles autres paroles. Mais dans la ville de New York, les gens disent simplement : « faites-moi confiance ».Alors ne me faites pas confiance – mais faites confiance à votre Créateur. Lisez le Coran, étudiez différents livres sur l’islam et visitez des sites Web. Mais quoique vous décidiez, commencez maintenant, faites-le sérieusement et demandez à votre Créateur de vous guider.Votre vie n’en dépend peut-être pas, mais votre âme, si.

  15. « Sartre disait en 1948, que le nazisme était quotidien pendant l’occupation. Un jour l’intégrisme sera battu car l’histoire dément toujours les illusions. Et vous diriez comme Sartre que l’intégrisme était quotidien. Et quand vos enfants vous demanderont : que faisiez-vous pendant l’intégrisme ? Vous répondrez comme lui : nous avions vécu ! Plus grave encore certains chuchotaient après la libération : « Après tout, les ‘Allemands’ étaient corrects. » Ils étaient comme prêts à accepter l’inacceptable. Je crains que certains soient prêts à accepter le fascisme vert, abdiquer leur liberté pour avoir la paix. Mais attention, vous perdez et la liberté et la paix ! »www.kabiles.net

  16. J’ai souvent demandé aux musulmans qui visitent les blogs de la TdG quand, où et comment les Écritures saintes des Juifs et des Chrétiens ont été « altérées ». Jusqu’à maintenant je n’ai pas reçu de réponse. Pourtant ils continuent d’ânonner le même refrain appris par cœur mais dont ils ignorent et l’origine et les raisons. Seraient-ils incapables de réfléchir par eux-mêmes?

 Leave a Reply

(requis)

(requis)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>