«Ils ont combien de QI vos clients ?», s’énerve le président du tribunal correctionnel de Mamoudzou, à Mayotte, Jean-Pierre Rieux, dès l’ouverture du procès de «la tête de cochon». Sarah Leduc, 36 ans, et son compagnon Sébastien Milin, un gendarme de 34 ans, étaient jugés ce mercredi à Mayotte pour avoir déposé une tête de porcelet devant la salle de prière d’une mosquée, le 1er janvier dernier.

Continue reading »